Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les Randonneurs Ovillois
  • Les Randonneurs Ovillois
  • : Blog officiel de l'Association "Les Randonneurs Ovillois"
  • Contact

A vos plumes !

Proposez vos articles par email à l'adresse lesrandonneursovillois@gmail.com

Rechercher

Contact

Pour contacter l'association, écrivez à :  lesrandonneursovillois@gmail.com
8 septembre 2017 5 08 /09 /septembre /2017 19:32
La randonnée du jour et son circuit. Sources GPS Marc et FéridLa randonnée du jour et son circuit. Sources GPS Marc et Férid

La randonnée du jour et son circuit. Sources GPS Marc et Férid

Grosse affluence de randonneurs en ce dimanche 3 septembre 2017, en effet nous sommes 37 à prendre le départ de cette randonnée de 17 kilomètres dans cette belle forêt de l’Isle-Adam, aux essences variés, nous faisons découvrir par endroit ses paysages champêtres à proximité du marais de Stors.

 

Notre randonnée démarre à proximité de l’ancienne Abbaye du Val dont la visite va constituer un point d’intérêt majeur en fin de parcours.

 

L’abbaye Notre Dame du Val, située un peu à l’écart de Mériel, abandonnée au fil des temps, a été vendue avant la révolution et tombera dans l’oubli. Aujourd’hui propriété privée, elle accueille de nombreux tournages de films. Elle n’est ouverte au public que pour les journées du Patrimoines et aux groupes sur réservation auprès de l’Association des Amis de l’Abbaye Notre-Dame du Val,  guides passionnés et passionnants.

 

Cette abbaye est la plus ancienne fondation cistercienne de la région Ile de France. Elle est antérieure de plus d'un siècle aux abbayes de Royaumont et de Maubuisson.

 

Ce qui subsiste des bâtiments de l'enclos monastique a été classé Monument historique en 1945 et 1947. Le domaine est classé à l'Inventaire des sites à protéger depuis 1950.

 

Les origines de l’abbaye remontent à 1125 lorsqu’un groupe de moines cisterciens venant de l’abbaye Cour-Dieu en forêt d’Orléans s’installe près d’une source, non loin du village de Mériel. Au XIIIème siècle, la générosité des seigneurs de la région permet aux religieux d’agrandir leur monastère. C’est de cette époque que date l’aile des moines, toujours debout aujourd’hui. En 1791, l’abbaye Notre-Dame du Val cesse toute activité religieuse.

 

Il ne subsiste aujourd’hui que le bâtiment des moines, mesurant 50 mètres de longueur de
13 mètres de largeur. Il est organisé :

au rez-de-chaussée de 4 salles voûtées sur croisées d’ogives :

  • la salle capitulaire, composée de six travées, elle s’ouvre sur la galerie nord du cloître,
  • la sacristie qui communiquait avec l’église aujourd’hui disparue,
  • le parloir qui servait de passage entre le cloître et le jardin. Les voûtes sont
    constituées de croisées d’ogives avec des nervures d’arête en amande,

 

 

  • la salle des moines, de huit travées divisées en deux nefs par une rangée de trois colonnes, similaires à celles de la salle capitulaire.

 

A l’étage se situe le dortoir des moines, il est considéré comme un des plus beaux dortoirs monastiques de France. Il est divisé en deux par une série de 8 colonnes à tambours reposant sur une base octogonale surmontées de chapiteaux avec des feuilles d’eau ou des crochets. A son extrémité, au-dessus de la chapelle et de la sacristie, se situait la chambre de l’abbé.

 

La galerie nord du cloître est la seule qui subsiste. Elle a été reconstruite en 1725 par les feuillants. Les voûtes d’arête reposent sur de gros piliers carrés du côté du cloître.

 

Le bâtiment des convers dont il ne reste que quelques pans de murs est parallèle à celui des moines et sensiblement de la même longueur. Il a été reconstruit au XVIIIème siècle par les feuillants. Il ne reste de cette époque que 4 voûtes d’ogives et les colonnes du réfectoire des convers.

 

Dans le parc, non loin des 2 magnifiques séquoias, le cellier, ancienne carrière de pierre, est

aujourd’hui aménagé en salle des tombeaux, y sont présentées des dalles funéraires retrouvées dans les environs de l’abbaye.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il communique avec une glacière, de forme carrée dont les parois sont constituées de roches et de pierres appareillées, est profonde de six mètres. Sa partie supérieure débouche à l’air libre au-dessus de la colline.

 

Merci à l’Association des Amis de l’Abbaye Notre Dame du Val de nous avoir reçu.

 

J’allais oublier de dire bravo à tous pour les magnifiques râteaux et les files indiennes que nous avons dessinés dans ce joli paysage du Val-d’Oise.

 

Et grand merci à Joël.

 

Dominique E.

Photographies : Férid

 

Les randonneurs, fort nombreux, du jour

Partager cet article

Repost 0
Published by Les Randonneurs Ovillois - dans Articles randonneurs
commenter cet article

commentaires