Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les Randonneurs Ovillois
  • Les Randonneurs Ovillois
  • : Blog officiel de l'Association "Les Randonneurs Ovillois"
  • Contact

A vos plumes !

Proposez vos articles par email à l'adresse lesrandonneursovillois@gmail.com

Rechercher

Contact

Pour contacter l'association, écrivez à :  lesrandonneursovillois@gmail.com
7 avril 2009 2 07 /04 /avril /2009 16:05



Nous étions 19 randonneurs en ce deuxième jour du printemps qui n’était malheureusement pas au rendez-vous, mais la bonne humeur, comme d’habitude, était parmi nous.

De la gare de Sartrouville, nous nous sommes dirigés vers les bords de Seine en direction de Cormeilles en Parisis, puis La Frette où nous avons tout de suite emprunté la Sente des Verjus. Cette sente nous a fait grimper en haut du côteau calcaire de la Seine et découvrir, au-delà de l’autre rive, le parcours de Fromainville destiné à l’entraînement aux courses des chevaux. Un peu plus loin, devinées dans le brouillard, se trouvent les nouvelles installations de la Station d’épuration Seine Aval (SIAAP). En enchaînant les sentes, nous découvrons de très jolis paysages égayés par les premiers arbres en fleurs. Dommage que le soleil ait boudé !


















Autrefois, le village de La Frette sur Seine possédait un port actif qui desservait Paris et également Rouen. Localement, le gypse était exploité et chargé sur les péniches en direction de la capitale. Il servait à la fabrication du plâtre utilisé dans de nombreux bâtiments. Les produits maraîchers, les fleurs - en particulier le lilas au printemps - étaient rapidement transportés par voie d’eau aux Halles de Paris. Un vaste vignoble, aujourd’hui totalement disparu, s’étendait d’Argenteuil à Pontoise; il fournissait un vin alors apprécié et objet d’un commerce.













Vers 1894 arrive le chemin de fer qui va complètement transformer le village. Une nouvelle population travaillant sur Paris va progressivement s’installer. D’autre part, La Frette va devenir un lieu de villégiature des Parisiens. De nombreuses villas construites en bordure de Seine et sur le côteau,  aux styles très éclectiques, sont le témoignage de cette époque. Nous avons pu observer des architectures audacieuses, fantaisistes, aux façades avec frises, mosaïques… agrémentées de jardins en terrasses. Des constructions modernes se mêlent également dans ce paysage escarpé.

Le site plaisant de La Frette a inspiré de nombreux peintres comme Charles Daubigny, Lucien Pissarro, Albert Marquet (sa maison est située au 30 quai de Seine) et depuis peu, un parcours promenade des peintres du XXème siècle a été aménagé.






Entre autres, Guy de Maupassant, Georges Sand, Paul Signac sont venus en villégiature.

 














Limités à la matinée, nous n’avons pu parcourir qu’une partie des sentes qui peuvent nous conduire à Herblay, Conflans.

Avis aux amateurs de beaux paysages ! Ils sont vraiment tout près de chez nous. Profitons-en !


Elisabeth 




 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Les Randonneurs Ovillois - dans Articles randonneurs
commenter cet article

commentaires