Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les Randonneurs Ovillois
  • Les Randonneurs Ovillois
  • : Blog officiel de l'Association "Les Randonneurs Ovillois"
  • Contact

A vos plumes !

Proposez vos articles par email à l'adresse lesrandonneursovillois@gmail.com

Rechercher

Contact

Pour contacter l'association, écrivez à :  lesrandonneursovillois@gmail.com
7 avril 2009 2 07 /04 /avril /2009 16:10

 

 

Les tiques sont essentiellement actives de mars à octobre. Les sous-bois humides sont leur lieu de prédilection; elles aiment se tenir dans les feuilles mortes qui jonchent le sol, les hautes herbes, les broussailles ou les fougères, à l’affût du premier randonneur qui passera.

 



Par leurs piqûres totalement indolores, les tiques peuvent provoquer des réactions locales sous forme de rougeurs, mais également transmettre des maladies à l’homme : principalement la maladie de Lyme.

 


Le premier symptôme est une rougeur qui apparaît ente le 3e et le 30e jour suivant la piqûre. Il s’agit d’un cercle rouge décoloré au centre, généralement de plusieurs centimètres de diamètre. Indolore, il va s’étendre autour de la plaie et disparaître spontanément en quelques semaines. Il est important de faire le diagnostic à ce stade car les traitements sont alors très efficaces et permettent une guérison rapide.

 

Si la piqûre est passée inaperçue, elle peut entraîner des conséquences plus graves : paralysie faciale, méningite, douleurs articulaires, problèmes cardiaques ou de vue …

La prévention consiste à prendre certaines précautions :

  • Dans les zones à risques, évitez d’évoluer jambes et bras nus : portez des chaussures fermées, un chapeau ou une casquette.

  • Après la randonnée, prenez le temps d’inspecter minutieusement tout votre corps :  cou, bras, jambes, plis du corps, cuir chevelu, oreilles.

  • Si vous trouvez une tique, retirez la à l’aide d’une pince et au niveau de sa tête, le plus rapidement possible car le risque de maladie augmente en fonction du temps de fixation.

  • Consultez au moindre doute.
     

Seules les tiques infectées par une bactérie présentent un réel danger, elles représentent de 10 à 15% de leur population. Donc pas de panique : le danger existe mais il est limité. Vous pouvez continuer à randonner sans risque si vous respecter bien les précautions énumérées ci-dessus.
 

Et puisque nous en sommes aux recommandations en voici une de plus :

Craignez le tétanos, vaccinez-vous. Un rappel tous les 10 ans est impératif, un rappel au bout de 5 ans est fortement conseillé aux personnes à risques élevés comme les randonneurs ou les jardiniers.

 

Jean-Claude

Lien autre site concernant les tiques : Envie de marcher : comment se protéger des tiques ?

Reportage France 5 : lien Quand les tiques attaquent !

Lien article : association Lyme sans frontières : Lymesansfrontières


 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Les Randonneurs Ovillois - dans Officiel
commenter cet article

commentaires