Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les Randonneurs Ovillois
  • Les Randonneurs Ovillois
  • : Blog officiel de l'Association "Les Randonneurs Ovillois"
  • Contact

A vos plumes !

Proposez vos articles par email à l'adresse lesrandonneursovillois@gmail.com

Rechercher

Contact

Pour contacter l'association, écrivez à :  lesrandonneursovillois@gmail.com
22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 19:47


Ce jeudi 4 mars 2010, nous sommes neuf randonneurs en pleine forme pour affronter cette belle journée ensoleillée mais ... fraîche !

Après le transport (RER) de presque une heure jusqu’à la gare de Robinson, nous prenons la direction de la vallée aux loups en traversant la très belle zone pavillonnaire de Châtenay-Malabry. Un petit quart d’heure de marche et nous arrivons rue Eugène Sinet, qui dessert le parc de la vallée aux loups.

La Vallée aux Loups : un lieu magique traversé par un ru d’Aulnay ... Le parc est une invitation au romantisme, à l’évasion, bien à l’abri de l’urbanisation environnante.

La Vallée aux Loups Chateaubriand est une belle illustration de l’harmonie entre patrimoines culturel et naturel dans la vallée de la culture des Hauts-de-Seine.

Le parc boisé, l’Ile verte, l’Arboretum paysager à la collection végétale unique et la maison de Châaeaubriand, témoin d’une époque et de la vie de l’homme, du botaniste averti et de l’écrivain voyageur, forment une unité où se respecte le passé et le présent, le travail de l’homme et la nature.



 

Photo. 4 IMGP6997 r

 

 

En premier nous visitons le parc de l’Ile verte, une belle propriété de 113 ares où se trouve une belle maison,  au milieu de la nature qui se réveille doucement dans ces beaux petits jardins de fleurs entourés d’une fontaine à quatre becs, des bambous, un petit étang avec une petite île. Un coin paisible sous de beaux arbres où les abeilles peuvent vivre tranquillement. Le peintre Jean FOUTNIER y a vécu au XXe siècle et le nom de sa propriété  est tiré de l’une de ses toiles.

Nous visitons ensuite l’Arboretum, parc d’une superficie de 12.7 hectares dédié à la botanique depuis sa création, au XVIIIème siècle. Il abrite près de 500 espèces d’arbres et arbustes. Les crocus et perce-neige étaient en fleurs dans une prairie très ensoleillée, ainsi que quelques arbustes précoces qui sentent venir le printemps.

Dans ce parc, une serre des collections de convolvulacées abrite 520 taxons. Ces plantes en provenance des pays tropicaux de l’hémisphère sud ornent murs et parterre à la belle saison. Dans un prochain programme, nous reviendrons voir toutes ces plantes, la maison de Châteaubriand et le parc bois




Photo-1-IMGP6755--l-Ile-Verte.JPG


La randonnée se poursuit par une belle petite côte à grimper afin d’arriver dans le parc Henri SELLIER pour un pique-nique bien mérité.

Le parc Henri SELLIER : nous contemplons les 27 hectares de ce parc, recouverts en quasi-totalité d’un massif boisé composé de hêtres, de châtaigniers et de chênes séculaires. Situé sur les contreforts de Bièvre au Plessis-Robinson, depuis sa terrasse, se trouve une vue panoramique sur le domaine de Sceaux et tout le sud-est de la région parisienne. Nous avons pu, par ce temps clair, porter notre regard jusqu’à la forêt de Sénart.

La randonnée continue par la traversée de la zone pavillonnaire du Plessis-Robinson. Nous longeons l’étang de Colbert où s’ébattent quelques pensionnaires :  un cygne noir, des canards, des poules d’eau et des foulques.




Photo 3 IMGP6950 ro




Nous traversons le bois de Clamart, situé dans la forêt de Meudon qui couvre actuellement 1 100 hectares, divisés en 99 parcelles et répartis en six communes, dont 520 hectares sur Meudon. L'altitude de cette forêt varie entre 99 et 178 mètres d’altitude. Nous passons à côté d’un relais de télévision dénommé Tour hertzienne, qui dessert toute la banlieue Ouest et culmine à près de 270 mètres d’altitude; c’est le point le plus haut de la région parisienne après la tour Eiffel.



La forêt de Meudon comporte des parcelles relativement sauvages. Elle est principalement composée d’arbres feuillus : châtaigniers (50%), chênes pédonculés (35%), hêtres, frênes (8%), érables, charmes, bouleau, aulne, trembles, robiniers (6%) et quelques résineux (1%). Elle abrite une faune variée : renards, fouines, martres, belettes, écureuils et sangliers… ainsi que des batraciens et de nombreuses espèces d’oiseaux (dont les hérons).


 

Photo 2 IMGP6861 r





Nous longeons quelques Etangs de la forêt de Meudon (l'étang de la Garenne de 1.2 hectares, ceux de Trivaux et de Chalais 0.9 hectares) pour passer à côté de l’Observatoire et prendre la rue Royale de Meudon en direction de notre taxi parisien (T2) à la station Brimborion.

Le retour vers Houilles se fait par le RER de la Défense vers 17h30.

Au revoir, et à la prochaine rando avec « Les Randonneurs Ovillois ».

 

 

Elisabeth, Philippe et Daniel

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Les Randonneurs Ovillois - dans Articles randonneurs
commenter cet article

commentaires