Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les Randonneurs Ovillois
  • Les Randonneurs Ovillois
  • : Blog officiel de l'Association "Les Randonneurs Ovillois"
  • Contact

A vos plumes !

Proposez vos articles par email à l'adresse lesrandonneursovillois@gmail.com

Rechercher

Contact

Pour contacter l'association, écrivez à :  lesrandonneursovillois@gmail.com
8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 17:36


Dimanche 6 décembre 2009 - 5h45 – DRING… DRING… DRING : la sonnerie du réveil finit par me sortir de mon profond sommeil

Un petit brin de toilette avant de jeter un coup d’œil à l’extérieur. Il fait nuit noire, il pleut mais la température est douce. Maintenant que je suis réveillé je pars, c’est décidé. Petit déjeuner copieux pour bien entamer cette longue marche de 30 kilomètres qui, du Parc des Princes, nous fera rejoindre la piscine de Saint Germain en Laye. A la gare, je retrouve les 6 autres lève-tôt pour prendre le train de 7h20. Nous prenons le métro jusqu’à la Porte de Saint Cloud puis effectuons une petite marche matinale pour atteindre le Parc. Après les formalités d’inscription, nous pouvons enfin partir.




Il est 8h30. Le jour se lève doucement mais une petite bruine persistante incite certains à endosser leur cape, d’autres à ouvrir leur parapluie. Une longue ligne droite de 2,5 kilomètres nous fait traverser la ville de Boulogne encore endormie. Vers 9 heures, nous arrivons au parc de Saint Cloud où notre accompagnateur lâche la bride des randonneurs impatients de s’élancer sur les sentiers.


La traversée du Parc, qui commence par une petite montée pour nous mettre en jambes, nous conduit à Ville d’Avray (7ème kilomètre
). Les habitants nous regardent, un peu ahuris de voir tous ces fous avec leurs drôles d’équipements traverser leur ville, si tranquille d’habitude le dimanche matin.


 



Nous pénétrons dans la forêt de Fausses Reposes, longeons les étangs encore imprégnés de la peinture de Corot. Le terrain est encore plat, la pluie a cessé, nous pouvons adopter une allure régulière mais assez rapide d'environ 5 kilomètres heure. Au 10ème kilomètre nous arrivons aux haras de Jardy, aujourd’hui parc départemental du 9-2, où les chevaux nous accueillent. Une petite halte nous permet de boire un café avant de repartir vaillamment.

 

 




Montées et descentes se succèdent, le chemin est boueux et glissant, les pantalons sont tous d’une même couleur terreuse, la pluie n’arrête pas de jouer à cache-cache. Faut-il garder sa cape ou bien l’enlever, cruel dilemme que chacun résout à sa façon.

 
Il est 12h15. 16ème kilomètre, nous arrivons à Louveciennes. Une tente chauffée nous abrite le temps de déjeuner. Après une demi-heure de repos nous repartons pour les 14 derniers kilomètres.

Au parc de Marly nous apercevons l’équipe des 10 autres Randonneu rs Ovillois, les lève-tard, qui commence sa marche de 13 kilomètres. Les RGV (Randonneurs Grande Vitesse) commencent la traversée de la forêt de Marly avec ses importants dénivelés et sa fameuse gadoue qui rend le terrain glissant, ce qui provoque la chute contrôlée du capitaine de route et le fou rire des randonneuses. Gare de Saint Nom la Bretèche :  plus que 9 kilomètres que nous franchissons allègrement. Nous traversons la nationale 13 qui marque l’orée de la forêt de Saint Germain. Nous commençons à sentir l’odeur de l’écurie  - ou plutôt celle de la piscine -  qui n’est plus qu’à 3 kilomètres. Il ne pleut plus et Oh ! Miracle ! Le ciel se dégage de ses gros nuages noirs qui nous accompagnent depuis le matin, pour laisser apparaître un soleil qui semble saluer notre exploit.

 

A 15h30 nous arrivons à la piscine où nous attend une petite collation. Quelques minutes plus tard, l’équipe des lève-tard franchit la ligne d’arrivée. Mais ce n’est pas fini car il faut rejoindre la gare, ce sont les 500 mètres les plus difficiles de cette randonnée.
      




Merci à tous les participants et rendez-vous l’année prochaine.




Jean Claude


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Les Randonneurs Ovillois - dans Articles randonneurs
commenter cet article

commentaires