Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les Randonneurs Ovillois
  • Les Randonneurs Ovillois
  • : Blog officiel de l'Association "Les Randonneurs Ovillois"
  • Contact

A vos plumes !

Proposez vos articles par email à l'adresse lesrandonneursovillois@gmail.com

Rechercher

Contact

Pour contacter l'association, écrivez à :  lesrandonneursovillois@gmail.com
20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 16:56


22 randonneurs se retrouvent devant une des plus vieilles fontaines de Paris, la Fontaine des Innocents, après une sortie du RER sur la place du Châtelet. Pour nous mettre en jambes nous partons revoir, une fois de plus, la Fontaine de la Victoire qui déploie ses jets d’eau.


Nous traversons le Pont au Change pour passer au pied de la Conciergerie  - devant le Palais de Justice -  et arrivons à l’entrée de la Sainte Chapelle.


Les sacs à dos sont vidés de leurs nombreux contenus métalliques et les portiques résonnent encore, après le passage de nos vaillants randonneurs qui se rassemblent dans la Sainte Chapelle.


Notre conférencière, à la voix discrète, éprouve quelque difficulté à se faire entendre. Durant ses explications, les travaux vont bon train dans l’édifice. Il faudra revenir dans 6 ans pour que ceux-ci soient terminés.





Les explications de notre conférencière nous apprennent que la chapelle haute et sa voûte de vingt mètres sont flanquées de 15 verrières de 618 m2. Les deux tiers des 1134 scènes datent du XIIIème siècle. La flèche de 75 mètres fut élevée en 1857.


Cette merveille de l’art gothique français fut construite en un temps record (de 1242 à 1248) à la demande de Saint Louis, pour accueillir les reliques du Christ et la couronne d’épines.


 




Après la visite, le groupe se met en route pour passer au pied de Notre-Dame de Paris, toucher le Point zéro des routes de France situé sur le parvis de la cathédrale et visiter par groupe de 10 le mémorial des martyrs de la déportation. Cet édifice contient le symbole lumineux de 200.000 personnes déportées dans les camps durant la deuxième guerre mondiale.

Arrivés aux arènes de Lutèce, un ancien amphithéâtre gallo-romain du 1
er siècle pouvant rassembler de 10.000 à 17.000 spectateurs, les randonneurs posent leur sac à dos et se consacrent à leur pique-nique.


Après ce repas antique, le groupe traverse la rue Linné et la rue Geoffroy Saint Hilaire pour rejoindre l’enceinte de la Grande Mosquée de Paris, dédiée à nos 100.000 fils musulmans tombés durant la deuxième guerre mondiale. Cet édifice porte bien son nom car c’est effectivement la plus grande mosquée de France, avec une superficie de 1 hectare et un minaret de 33 mètres.


Le groupe quitte la mosquée et rejoint le Jardin des Plantes, situé à deux pas ; il emprunte le labyrinthe pour gravir cette butte (une ancienne déchetterie) et atteindre le kiosque édifié en 1786 sur les plans de Verniquet. C’est le plus ancien édifice métallique de Paris.


Nous admirons le cèdre du Liban tricentenaire puis parcourons le Jardin des Plantes sous la pluie qui devient déjà menaçante. Le jardin alpin est fermé; dommage, il faudra revenir au printemps.





Les randonneurs longent les bâtiments du Jardin, les musées et empruntent la rue Buffon, la rue Geoffroy Saint Hilaire, traversent le boulevard de l’Hôpital, près de la Pitié. La pluie redouble. La décision est prise par tous de regagner le métro Saint Marcel.
 

La visite des jardins de Bercy est remise à plus tard.



Daniel et Jean-Pierre

Partager cet article

Repost 0
Published by Les Randonneurs Ovillois - dans Articles randonneurs
commenter cet article

commentaires