Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les Randonneurs Ovillois
  • Les Randonneurs Ovillois
  • : Blog officiel de l'Association "Les Randonneurs Ovillois"
  • Contact

A vos plumes !

Proposez vos articles par email à l'adresse lesrandonneursovillois@gmail.com

Rechercher

Contact

Pour contacter l'association, écrivez à :  lesrandonneursovillois@gmail.com
25 octobre 2016 2 25 /10 /octobre /2016 12:17
De Moret-sur-Loing à Bourron-Marlotte par la vallée du Loing
De Moret-sur-Loing à Bourron-Marlotte par la vallée du Loing

24 conquérants se lèvent de "bon pied bon oeil" tôt ce dimanche matin d'octobre, direction Morêt-sur-Loing-Veneux-les-Sablons / Bourron-Marlotte en Seine-et-Marne. La randonnée fait 18,19 ou 20 kilomètres, personne ne sait exactement, mais ce qui compte c'est de mettre un pied l'un devant l'autre et d'y prendre plaisir. Il fait beau et frais, les couleurs de l'automne s'annoncent, la forêt de Fontainebleau multiplie la jouissance des yeux entre le doré, l'ocre, le brun le rouge et le vert.

 

La petite ville médiévale de Moret-sur-Loing est un ravissement, quand bien même ses habitants ont connu le sinistre d'une crue importante du Loing au printemps 2016.

Ce n'était hélas pas la première fois puisque depuis le pont sur le Loing (XIIème s) une échelle indique le niveau des crues des siècles passés. La maison du "Bon St Jacques" jouxte le Musée du Sucre d'orge qui offre ses friandises en vitrine (d'où l'expression faire du lèche-vitrine). Tandis que certains visitent l'église, d'autres font des achats qui de sucreries au coquelicot, de sablés aux pépites de chocolat ou de guimauve.

 

La marche continue en forêt entre les chemins humides ombragés et les parties ensoleillées. Les chasseurs ne sont pas loin, un coup de feu claque, Patrick notre guide en tête de file enfile héroïquement son gilet jaune. Le pique-nique se fait dans un champ moissonné au soleil, il fait bon, mais le ciel se couvre, la température baisse, il est temps de repartir, la pluie menace.

Le GR continue à travers champs, mais surprise, celui-ci a été modifié et les cartes et GPS dernière génération ne sont pas actualisés. Faisons confiance au rouge et blanc des balises qui montrent la voie ! S'ensuit un parcours plus court que prévu, mais que tout le monde apprécie, puisque la pluie accompagne désormais les marcheurs.

La gare de Bourron-Marlotte apparait au grand soulagement des conquérants qui pieds et capes mouillés s'engouffrent dans le train pour un retour sur Paris dans la plus grande quiétude.

Merci aux guides et aux conquérants du dimanche matin.

 

 

Anne

Images : Anne, Christine et Jean-Noël

Sources données GPS : Patrick

Randonnée du 23 octobre 2016 : grande randonnée "Morêt-Veneux-les-Sablons à Bourron-Marlotte par la vallée du Loing" Carte IGN 2417OT, TopoGuide "La Seine et Marne... à pied  de gare en gare" PR37

De Moret-sur-Loing à Bourron-Marlotte par la vallée du Loing
De Moret-sur-Loing à Bourron-Marlotte par la vallée du Loing
De Moret-sur-Loing à Bourron-Marlotte par la vallée du Loing
De Moret-sur-Loing à Bourron-Marlotte par la vallée du Loing
De Moret-sur-Loing à Bourron-Marlotte par la vallée du Loing
De Moret-sur-Loing à Bourron-Marlotte par la vallée du Loing
De Moret-sur-Loing à Bourron-Marlotte par la vallée du Loing
De Moret-sur-Loing à Bourron-Marlotte par la vallée du Loing
De Moret-sur-Loing à Bourron-Marlotte par la vallée du Loing
De Moret-sur-Loing à Bourron-Marlotte par la vallée du Loing
De Moret-sur-Loing à Bourron-Marlotte par la vallée du Loing
De Moret-sur-Loing à Bourron-Marlotte par la vallée du Loing
De Moret-sur-Loing à Bourron-Marlotte par la vallée du Loing
De Moret-sur-Loing à Bourron-Marlotte par la vallée du Loing
De Moret-sur-Loing à Bourron-Marlotte par la vallée du Loing
De Moret-sur-Loing à Bourron-Marlotte par la vallée du Loing
De Moret-sur-Loing à Bourron-Marlotte par la vallée du Loing
De Moret-sur-Loing à Bourron-Marlotte par la vallée du Loing
De Moret-sur-Loing à Bourron-Marlotte par la vallée du Loing
De Moret-sur-Loing à Bourron-Marlotte par la vallée du Loing
Les données GPS de Patrick

Les données GPS de Patrick

La courbe des dénivelées au cours de la journée

La courbe des dénivelées au cours de la journée

Le circuit du jour : sources TopoGuide" La Seine et Marne... à pied de gare en gare" PR37

Le circuit du jour : sources TopoGuide" La Seine et Marne... à pied de gare en gare" PR37

Repost 0
Published by Les Randonneurs Ovillois - dans Articles randonneurs
commenter cet article
13 octobre 2016 4 13 /10 /octobre /2016 07:55
Séjour d'automne en Sologne

Pour faire le portrait de la Sologne ...

Peindre d'abord une forêt

avec une porte ouverte

peindre ensuite quelque chose de simple

quelque chose de beau

quelque chose de sensuel

pour un randonneur

Placer ensuite la toile contre un arbre

à Center Parc

dans un village

ou près des étangs

se cacher derrière l'arbre

sans rien dire

sans bouger

 

Parfois, le cerf, la biche arrivent vite

mais ils peuvent mettre de longues minutes

avant de se montrer

Ne pas se décourager

attendre

attendre s'il le faut plusieurs heures

et quand l'animal apparaît

fermer doucement la porte avec le pinceau

puis

se frayer un chemin dans les sentiers

en ayant soin de ne pas troubler cette douce atmosphère

Séjour d'automne en Sologne

 

 

Faire ensuite la photo du groupe

en choisissant les plus beaux paysages

pour ancrer nos souvenirs

Peindre aussi le vert feuillage et la fraîcheur de la nuit

la poussière du soleil

et le bruit des conversations de nos chers randonneurs

et puis profiter de repas si bien mérités,

 

 

Si l'ambiance se veut morose

c'est mauvais signe

signe que le tableau est mauvais

mais s'il chante, c'est bon signe

Alors vous arrachez tout doucement

une des brindilles de l'arbre

 

et vous écrivez votre nom dans un coin du tableau

 

 

Et ... pardon à Monsieur Prévert pour le détournement de son poème « Pour faire le portrait d'un oiseau »

 

 

 

Dominique

Photographie : Ferid

Repost 0
Published by Les Randonneurs Ovillois - dans Articles randonneurs
commenter cet article
10 octobre 2016 1 10 /10 /octobre /2016 10:52
Randonnée du 9 octobre 2016 : la Marche contre le Cancer

Une randonnée de 15 kilomètres au départ de Rueil-Malmaison

Le tracé de la randonnée de 15 kilomètres du jour, d'après le fichier GPS de Georges, notre animateur

Le tracé de la randonnée de 15 kilomètres du jour, d'après le fichier GPS de Georges, notre animateur

24 randonneurs prennent le début du chemin des impressionnistes sur l'Ile de Chatou pour rejoindre le départ de la Marche contre le Cancer dont les stands sont situés boulevard Belle-RIve à Rueil-Malmaison, en fait sur les quais de Seine, non loin du pont de chemin de fer de Chatou. peint par Renoir en 1881.

81 marcheurs sont au départ de cette randonnée de 15 kilomètres vers 9 h 30, mais d'autres randonnées sont prévues ce jour, dont une de 22 et une autre de 8 kilomètres correspondant au circuit des Impressionnistes.

Randonnée du 9 octobre 2016 : la Marche contre le CancerRandonnée du 9 octobre 2016 : la Marche contre le CancerRandonnée du 9 octobre 2016 : la Marche contre le Cancer

Le circuit se prolonge le long des bords de Seine avant de rejoindre la Petite Jonchère puis  le parc de la Jonchère à Bougival par un sentier PR à forte dénivelée, puis traversée de la Celle-Saint-Cloud, son église, son château et son cimetière paysager.

Le groupe traverse le Bois de La Celle par le GR1 et le GRP commun, avant de rejoindre la maison Forestière du Butard, puis le Pavillon du Butard, construit sous Louis XV, par l'architecte Ange-Jacques Gabriel en 1754, comme pavillon de chasse du roi..

Randonnée du 9 octobre 2016 : la Marche contre le CancerRandonnée du 9 octobre 2016 : la Marche contre le CancerRandonnée du 9 octobre 2016 : la Marche contre le Cancer
Le Pavillon du Butard et les détails de sa façade d’entrée à La Celle-Saint-Cloud

Le Pavillon du Butard et les détails de sa façade d’entrée à La Celle-Saint-Cloud

Le Pavillon du Butard est le site le plus au sud de la randonnée du jour. Le groupe quitte le Bois de la Celle pour rejoindre le Domaine Théry et ses magnifiques villas arborées.

Vaucresson et le Domaine ThéryVaucresson et le Domaine ThéryVaucresson et le Domaine Théry
Vaucresson et le Domaine ThéryVaucresson et le Domaine Théry

Vaucresson et le Domaine Théry

Le GRP rejoint la Forêt Domaniale de la Malmaison avant de retrouver l'étang de Saint-Cucufa où notre groupe s'iintalle pour le pique-nique.

La photographie de groupe s'impose, d'aurtant plus que l'effectif est spécialement imposant ce jour.

Randonnée du 9 octobre 2016 : la Marche contre le Cancer
L'étang de Saint-Cucufa et ses abordsL'étang de Saint-Cucufa et ses abordsL'étang de Saint-Cucufa et ses abords

L'étang de Saint-Cucufa et ses abords

Le GRP se continue par la coulée verte des Gallicourts, la passerelle des Closeaux l'esplanade Bellerive. Le toît de l'A86, tout de verdure, est franchi et longé, puis le golf de la Malmaison.

 

Randonnée du 9 octobre 2016 : la Marche contre le Cancer

Un champs de fleurs acceuille le groupe avant l'arrivée aux stands de la ligue contre le cancer des Hauts-de-Seine. la boucle est bouclée pour la randonnée de la ligue mais les randonneurs ovillois doivent encore retrouver leurs véhicules sur l'Ile des impressionnistes et passer sous le pont de chemin de fer de Chatou, cher à Renoir.

Merci à Philippe notre animateur et aussi à Georges, l'animateur de la Ligue contre le Cancer.

 

Jean-Pierre.

Le pont du chemin de fer de Chatou.

Le pont du chemin de fer de Chatou.

Repost 0
Published by Les Randonneurs Ovillois - dans Articles randonneurs
commenter cet article
7 octobre 2016 5 07 /10 /octobre /2016 10:00
Boucle en forêt de Rosny au départ d'Apremont

Ce 6 octobre 2016, après avoir stationné nos voitures à Apremont (commune de Perdreauville au sud de Rosny-sur-Seine), face au manoir des 15ième et 16ième siècles, nous sommes 13 randonneurs à entamer une boucle de 16 km en forêt de Rosny.

Après 5 km, nous profitons d'un ciel tout bleu et d'un soleil réchauffant l'air frais du matin pour déjeuner en haut des pelouses calcaires avec vues de "moyenne montagne" et large panorama à l'ouest sur les ondulations du terrain et l'installation de stockage de gaz de Saint-Iliers-la-Ville.

Boucle en forêt de Rosny au départ d'Apremont

Le retour se fait par le cœur de la forêt (carrefours Henry, du Quinconce et du Roi), au cours duquel nous apercevons, pas trop rassurés, une harde d'une douzaine de sangliers traversant notre sentier 200 m devant nous.

 

Boucle en forêt de Rosny au départ d'ApremontBoucle en forêt de Rosny au départ d'ApremontBoucle en forêt de Rosny au départ d'Apremont

Malgré les 330 mètres de dénivelée, correspondant à 6 à 8 montées longues et pentues, les participants ont apprécié cette randonnée, d'autant plus que la journée fut ensoleillée.

Boucle en forêt de Rosny au départ d'Apremont

Joël

Images : Jean-Pierre

Les randonneurs du jour et le circuit de JoëlLes randonneurs du jour et le circuit de Joël

Les randonneurs du jour et le circuit de Joël

Repost 0
Published by Les Randonneurs Ovillois - dans Articles randonneurs
commenter cet article
7 octobre 2016 5 07 /10 /octobre /2016 07:41

A.G. de l'association "Les Randonneurs Ovillois"

 

Vendredi 21 octobre 2016  à 18 H 30

 

au

 

TRIPLEX, 40 rue Faidherbe, 78800 HOUILLES

 

suivi d'un repas campagnard

Rendez-vous d'octobre à ne pas manquer :

Rallye pédestre,

suivi d'un restaurant

Dimanche matin 23 octobre 2016

RV à 8 H 15 place du 14 juillet à HOUILLES

Sur réservation auprès de l'association

 

Rendez-vous d'octobre à ne pas manquer :Rendez-vous d'octobre à ne pas manquer :Rendez-vous d'octobre à ne pas manquer :
Repost 0
Published by Les Randonneurs Ovillois - dans Officiel
commenter cet article
3 octobre 2016 1 03 /10 /octobre /2016 17:38
La vallée de la Bièvre au départ de Jouy-en-Josas
Le GPS de Marc et le tracé du jour en vue aérienne

Le GPS de Marc et le tracé du jour en vue aérienne

La vallée de la Bièvre : dimanche 2 octobre 2016

Les 34 participants de la randonnée se retrouvent au parking de la gare de Jouy-en-Josas pour commencer cette journée qui longe la mairie avant de grimper le sentier qui domine le domaine de Montcel.

Après avoir passé le château de Montebello, dissimulé derrière ses murs et la végétation de son parc, le groupe atteint la Forêt Domaniale de Versailles dont le GR11 et le GR22 en marque le sud avant la dénivellation de la vallée de la Bièvre.

Le Bois des Gonards est longé au sud, traversé par l'ancien trajet de l'aqueduc amenant les eaux à Versailles. Avant de rejoindre au nord la Porte du Cerf-Volant, le Bois de la Couronne est atteint par le groupe de randonneurs avant de s'installer au Pré Saint-Jean pour le pique-nique.

Les bords de la Bièvre à Buc sont rejoint, avec ses charmants petits ponts que les randonneurs traversent plusieurs fois avec plaisir avant de rejoindre les arcades de Buc, édifices historiques puisque moyen de traverser la vallée de la Bièvre à l'époque du roi soleil et ses projets colossaux pour amener de l'eau à Versailles.

Un petit mot sur la Bièvre, rivière mythique :

La Bièvre est une rivière de 34,6 kilomètres qui prend source à Guyancourt , dan le quartier de Bouviers (altitude 159 mètres) et qui se jette dans le collecteur principal des égouts de Paris.

La Bièvre se jetait autrefois dans la Seine à Paris, près de la gare d'Austerlizt, après un parcours de 33 kilomètres dans les départements des Yvelines, de l'Essonne, des Hauts-de-Seine, du Val-de-Marne et de la ville de Paris.

Depuis 1912, la Bièvre, qui était jusqu'alors la deuxième rivière parisienne et courait à travers les 13ème et 5ème arrondissements, est recouverte sur toute la longueur de son parcours urbain.

La vallée de la Bièvre au départ de Jouy-en-JosasLa vallée de la Bièvre au départ de Jouy-en-JosasLa vallée de la Bièvre au départ de Jouy-en-Josas
Au fil de l'eau sur les bords de la BièvreAu fil de l'eau sur les bords de la BièvreAu fil de l'eau sur les bords de la Bièvre

Au fil de l'eau sur les bords de la Bièvre

La vallée de la Bièvre au départ de Jouy-en-JosasLa vallée de la Bièvre au départ de Jouy-en-JosasLa vallée de la Bièvre au départ de Jouy-en-Josas

Une approche vers les arcades de Buc.

 

L'aqueduc fut mis en service le 13 juin 1686 et....son histoire.

Les randonneurs devant l'aqueduc de Buc
Les randonneurs devant l'aqueduc de Buc

Commandé par Louvois, surintendant des Bâtiments, des Arts et Manufactures depuis la mort de Colbert en 1683, dessiné par Jules Hardouin-Mansart et mis en œuvre par l'ingénieur Thomas Gobert, l'aqueduc de Buc fut édifié par les soldats du Régiment royal de Normandie à partir de 1684 en remplacement d'un siphon hydraulique de fonte inadapté, aux fins de recueillir l'eau des étangs de Saclay et de l'amener du plateau de Saclay vers le bois des Gonards à l'extrémité est de la forêt de Versailles, en franchissant la vallée de la Bièvre qui coule en contrebas. La construction a été réalisée en pierre meulière , avec chaînages et bandeau d'arcades en pierre de taille.

L'aqueduc fut mis en service le 13 juin 1686.

Ses caractéristiques sont les suivantes :

L'ouvrage a une longueur de 580 m et une hauteur totale de 24 m. Il est composé de deux rangées de 19 arcades superposées de 21 mètres de hauteur. Les piles des arcades inférieures sont espacées de 9 m ; elles ont une épaisseur de 4 m et des fondations de 24 m.

Au sommet, l'aqueduc proprement dit mesure 1 m de large sur 1,91 mètre de profondeur et est recouvert de lourdes dalles de pierre.

Les arcades de Buc

Les arcades de Buc

Plan du système hydraulique du château de Versailles en 1812

Plan du système hydraulique du château de Versailles en 1812

La toile de Jouy et sa manufacture :

La vallée de la Bièvre au départ de Jouy-en-Josas

Le groupe de randonneurs, cheminant le long de la Bièvre, retrouvent la panneau d'entrée de la commune de Jouy-en-Josas. Cette commune est devenu célèbre grâce aux toiles indiennes, fabriquées sous la direction de Christophe-Philippe Oberkampf 1738-1815. A la fin de l'année 1739, il crée une manufacture de toiles imprimées à Jouy-en-Josas.

Le site est choisi pour la pureté des eaux de la Bièvre, ses nombreux prés et la proximité de Versailles et de Paris.

Le circuit de la journée sources GPS Marc

Le circuit de la journée sources GPS Marc

La vallée de la Bièvre au départ de Jouy-en-Josas

Merci aux animateurs Jean-Claude B. et Félix pour cette magnifique randonnée.

Jean-Pierre

Repost 0
Published by Les Randonneurs Ovillois - dans Articles randonneurs
commenter cet article
2 octobre 2016 7 02 /10 /octobre /2016 18:04
Une matinée dans le VIème arrondissement de Paris
La place Saint-Sulpice, son église et sa fontaineLa place Saint-Sulpice, son église et sa fontaine

La place Saint-Sulpice, son église et sa fontaine

Balade dans le 6ème arrondissement, le 25 septembre 2016 :

 

de Saint-André-des-Arts à Saint-Sulpice

Le circuit du jour
Le circuit du jour

Délimité au nord par la Seine, à l’est par le boulevard St Germain, au sud par le boulevard du Montparnasse et à l’ouest par la rue de Sèvres et la rue des Saints Pères le 6ème est l’un des plus "chics" arrondissements de Paris.

Son patrimoine architectural et culturel est immense : le palais du Luxembourg, commandé par Marie de Médicis, épouse de Henri IV, abrite aujourd’hui le Sénat ; son jardin qui l’entoure est l’un des plus beaux de la capitale, lieu privilégié des étudiants du quartier avec la majestueuse fontaine Médicis, les statues des reines de France. Mais aussi la place Saint-Sulpice où se dressent sa massive église et la fontaine des Orateurs, tous évêques mais jamais cardinaux – Fléchier, Massillon, Fénelon et Bossuet.

Où encore l’Odéon théâtre de l’Europe de style antique, l’église Saint-Germain la plus ancienne de Paris, la romantique rue Fürstenberg qui abrite le musée Eugène Delacroix.

Source documentaire plan : "Paris, Promenade dans le centre historique", Parigramme

Une matinée dans le VIème arrondissement de Paris

Notre visite nous conduit de la place de l’Odéon où se dresse la statue de Danton située à l’emplacement de sa maison jusqu’à la place Saint-Sulpice. Après la traversée de la cour du Commerce St André, à l’allure très médiévale, où l’on aperçoit dans un café le vestige d’une tour de l’enceinte Philippe-Auguste, nous atteignons la rue St André des Arts aux élégants hôtels particuliers datant du 17ème siècle.

Nous apprenons un peu plus loin que Christine était la seconde fille de Henri IV ; avant d’arriver à St Germain des Prés, nous empruntons la rue de Bucci très commerçante puis la rue Fürstenberg. Nous traversons le boulevard Saint-Germain, percé par Haussmann, pour emprunter les rues du Ciseau et des Canettes qui doit son nom à un bas-relief d’une maison de cette rue. Notre périple s’achève à Saint-Sulpice au moment où la pluie commence à tomber, mais nous prenons quand même le temps de lire le poème d’Arthur Rimbaud "le Bateau Ivre" écrit à l’âge de 17 ans ...

Les images du jour
Les images du jour
Les images du jour
Les images du jour
Les images du jour
Les images du jour
Les images du jour
Les images du jour
Les images du jour
Les images du jour
Les images du jour
Les images du jour
Les images du jour
Les images du jour
Les images du jour
Les images du jour
Les images du jour
Les images du jour
Les images du jour
Les images du jour
Les images du jour
Les images du jour
Les images du jour
Les images du jour
Les images du jour
Les images du jour
Les images du jour
Les images du jour
Les images du jour
Les images du jour

Les images du jour

" Comme je descendais des Fleuves impassibles … "

... gravé sur un mur de la rue Féron.

Le Bateau Ivre d'Arthur RimbaudLe Bateau Ivre d'Arthur Rimbaud

Le Bateau Ivre d'Arthur Rimbaud

Notre balade s’achève maintenant pour les 28 Ovillois, pour certains, c’est le retour, pour les plus aventureux, c’est une autre promenade dans un Paris libéré de la circulation automobile.

 

Jean-Claude B.

Images : Jean-Pierre

Le groupe des randonneurs devant la fontaine des "Quatre point Cardinaux", place Saint-Sulpice

Le groupe des randonneurs devant la fontaine des "Quatre point Cardinaux", place Saint-Sulpice

Repost 0
Published by Les Randonneurs Ovillois - dans Articles randonneurs
commenter cet article
30 septembre 2016 5 30 /09 /septembre /2016 08:14
Une journée de marche nordique en forêt de Montmorency

Nous étions 16 randonneurs nordistes à nous retrouver, ce mardi 27 septembre, place du 14 juillet à Houilles, pour une randonnée de la journée dans la forêt de Montmorency avec repas partagé.

Après avoir affronté les embouteillages et emprunté divers itinéraires en fonction des chauffeurs, nous nous sommes tous retrouvés sur le parking du château de la Chasse pour affronter les chemins escarpés de la forêt de Montmorency, armés de nos bâtons de marche.

9h30 : départ pour notre boucle du matin. Nous ferons environ 9 km et 170 m de dénivelée positive à une vitesse moyenne de 5,1 km/h. Nous passerons en premier devant le Château de la Chasse.

La forêt de Montmorency et le château de la chasse, carte Cassini au XVIIème siècle carte au 1/86.400ème

La forêt de Montmorency et le château de la chasse, carte Cassini au XVIIème siècle carte au 1/86.400ème

Le chateau de la Chasse actuel
Le chateau de la Chasse actuel

Il s'agit d'un petit château féodal (il s'inscrit dans un carré de vingt mètres de côté) édifié au XIIème siècle par Mathieu de Montmorency. Flanqué de quatre tours rondes de six mètres de diamètre, curieusement tronquées, il constitue un tableau pittoresque entre ses deux étangs.

Eginhard, chroniqueur de Charlemagne, décrit déjà à cet emplacement un château fort imprenable et dénommé « Castellum de Chassia », du mot gaulois cassanos, le chêne.

Propriété de la famille des Montmorency, placé au cœur d'un domaine giboyeux, le château fut le rendez-vous de chasse de personnages illustres : Louis X le Hutin, Philippe VI de Valois, Jean le Bon, Charles V,Louis XI, François 1er et Henri II. En 1728, le petit-fils du Grand Condé fit couper les tours et les fit aussi recouvrir de tuiles. Classé monument historique en 1933 , le château est devenu la propriété de l'ONF en 1973.

 

 

 

Nous découvrirons ensuite la Tour du Plumet. Cette tour date de 1863. Elle est l'œuvre du baron Joseph Louis Léopold Double et fut édifiée dans un style troubadour visant à imiter les forteresses médiévales. Elle fut restaurée par Monsieur DEVULDER de France Télécom , opérateur de téléphonie mobile, à la suite de l'installation d'un relais à son sommet.

Elle fut alors inaugurée en 1998.

Une journée de marche nordique en forêt de Montmorency

Nous ferons aussi un détour pour découvrir la fontaine Sainte-Radegonde située au bord du Chemin du Philosophe. Cette fontaine qui appartenait au prieuré du Bois-Saint-Père, situé sur le territoire de Bouffémont était réputée pour son eau censée guérir les maladies de la peau et la stérilité. Autrefois, un pèlerinage était effectué le lundi de Pâques depuis le village de Saint-Prix jusqu'à la fontaine Sainte-Radegonde.

Après ce beau parcours, midi sonne et il est l'heure de retourner aux voitures pour chercher notre pique nique.

Une table près de l'étang du Château de la Chasse se libère et nous pouvons installer la nappe. Un copieux et reconstituant repas composé des spécialités culinaires et œnophiles de chaque participant commence alors.

 

Le temps passe vite et faut déjà ranger les bouteilles vides et secouer les miettes pour se remettre en marche vers 14 h. Une boucle plus courte nous attend afin d'éliminer quelques calories. Nous ferons 7,5 km avec 120 m de dénivelée. Est-ce la fatigue du matin, la digestion ou la chaleur de cette belle journée d'automne ? notre vitesse moyenne chute à 4.9 km/h.

Une journée de marche nordique en forêt de Montmorency

Nous sommes de retour aux voitures pour 16 h 30. Les plus gourmands passeront à la chocolaterie Guyaux d'Andilly (en image jointe) faire quelques emplettes.

Les circuits du jour :

Les circuits de la matinée et de l'après-midi Souces GPS MarcLes circuits de la matinée et de l'après-midi Souces GPS Marc

Les circuits de la matinée et de l'après-midi Souces GPS Marc

Merci à Elisabeth, Jean-Claude, Patrick et René pour cette sympathique journée.

Nicole

Lien la forêt de Montmorency et la fontaine Sainte-Radegonde : https://fr.wikipedia.org/wiki/For%C3%AAt_de_Montmorency

Lien le château de la Chasse : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_de_la_Chasse

Repost 0
Published by Les Randonneurs Ovillois - dans Articles randonneurs
commenter cet article
21 septembre 2016 3 21 /09 /septembre /2016 13:45
Une randonnée dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine à Noisiel et à Champs-sur-Marne
Le tracé du jour : sources GPS Marc

Le tracé du jour : sources GPS Marc

Le 18 septembre dernier, 33 randonneurs ont profité des Journées européennes du Patrimoine pour visiter la Chocolaterie de Noisiel exceptionnellement ouverte ce jour-là.

Désormais siège social de Nestlé France, ce site industriel construit à partir de 1825, est remarquable à tout point de vue. En particulier par son moulin, bâtiment de métal et de briques, admirablement décoré de pierres et briques vernissées hautes en couleurs d’autant plus éclatantes ce jour-là que le soleil était de la partie.

Ce site est le témoin d’une aventure industrielle peu commune, celle de la « dynastie » Menier qui, en trois générations a bâti un véritable empire… de chocolat !

Un regret toutefois : Charlie n’était pas là pour nous guider et on ne fabrique plus de chocolat à Noisiel !

Ensuite, nous avons traversé la cité ouvrière. Les Menier, patrons philanthropes et paternalistes, ont en effet édifié, à coté de l’usine, une cité exemplaire dont on peut encore apprécier l’organisation rationnelle tournée toute entière vers le bien-être des ouvriers et ouvrières de la Chocolaterie et bien sûr largement profitable aux intérêts de l’entreprise.

Vision utopique de la cité idéale, cette réalisation était aussi protectrice et émancipatrice à une époque où la condition ouvrière n’était guère enviable.

.

Notre première étape avec une vue sur l'ancienne chocolaterie Menier de Noisiel

Notre première étape avec une vue sur l'ancienne chocolaterie Menier de Noisiel

Une randonnée dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine à Noisiel et à Champs-sur-Marne

Après un repas au bord de l’étang, et en continuant la « Promenade de la Chocolaterie » (ancien tracé de la voie ferrée privée de l’usine), nous sommes passés devant les très beaux bâtiments de le Ferme du Buisson, ferme modèle édifiée également par les Menier, en 1880 et remarquablement restaurée.

Aujourd’hui, c’est le centre culturel très actif de la ville de Noisiel.

L'ancienne chocolaterie Menier : les différents édifices et notre circuit du jour, çi-dessous

L'ancienne chocolaterie Menier : les différents édifices et notre circuit du jour, çi-dessous

Une randonnée dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine à Noisiel et à Champs-sur-Marne

Après ce passage à la Ferme du Buisson, le groupe des randonneurs rejoint le parc de Champ-sur-Marne et son château.

Il est malheureusement un peu tard pour les visites de l'édifice et les randonneurs se voient proposer une visite-conférence du parc par notre guide Sylvain.

Le parc de Champs-sur-Marne et ses œuvresLe parc de Champs-sur-Marne et ses œuvresLe parc de Champs-sur-Marne et ses œuvres

Le parc de Champs-sur-Marne et ses œuvres

Des jardins remarquables : Les jardins  du château de Champs-sur-Marne, d'une superficie de 85 hectares inspirés de Le Nôtre, et dessinés  vers 1710 par Desgot,  sont restaurés en 1895 par Henri et Achille Duchêne. Ils sont labellisés "jardin remarquable".

Le bassin de Scylla : l'allée centrale qui sépare les broderies conduit à uh bassin rond décoré au centre par la déesse Scylla, entourée de monstres marins. Dans la mythologie, Scylla, déesse d'une grande beauté, aurait refusé les avances de Glaucus, qui vexé, l'aurait transformé en monstre marin par le filtre de la magicienne Circé.

Ce groupe en plomb doré est donc la première étape de cette métamorphose de la déesse Scylla.

Les chevaux d'Apollon : ce groupe en pierre, au bout de la perspective, est une copie agrandie du bain des chevaux d'Apollon faisant partie de la grotte de Thétys à Versailles. La hauteur totale de ce groupe est de 13 mètres.

Le château et le parc de Champs-sur-Marne Notre visite du parc par notre guide Sylvain

Le château et le parc de Champs-sur-Marne Notre visite du parc par notre guide Sylvain

Le château de Champs-sur-Marne :

Le château de Champs-sur-Marne est caractéristique des maisons de plaisance du XVIIIème siècle bâties à la campagne, permettant un nouvel art de vivre. 

Construit de 1703 à 1708 par les architectes Pierre Bullet et Jean-Baptiste Bullet de Chamblain, à la demande du financier de Louis XIV, Paul Poisson de Bourvallais. Le château présente  de somptueux décors rocaille, ainsi que des décors de chinoiseries peintes au milieu du XVIIIème siècle par Christophe Huet.

Le château de Champs-sur-Marne et son parc A gauche, le bassin de ScyllaLe château de Champs-sur-Marne et son parc A gauche, le bassin de ScyllaLe château de Champs-sur-Marne et son parc A gauche, le bassin de Scylla

Le château de Champs-sur-Marne et son parc A gauche, le bassin de Scylla

La photographie de groupe du jour : merci à Jacky !

La photographie de groupe du jour : merci à Jacky !

 

Merci aux nombreuses explications de Béatrice et à notre guide du parc de Champs, Sylvain

 

Béatrice et Jean-Pierre

 

Pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur l'ancienne chocolaterie de Noisiel et le parc et le château de Champs-sur-Marne :

L'ancienne chocolaterie de Noisiel :

 

  • Les Menier et la chocolaterie de Noisiel.
    Dossier historique réalisé par les Archives départementales de Seine-et-Marne, 40 pages (à télécharger sur le site des Archives : archives.seine-et-marne.fr).
  • Saga Menier (http://pone.lateb.pagesperso-orange.fr/) : un site très complet et très illustré sur la famille Menier, la Chocolaterie et la Cité ouvrière.
  • Et bien sûr, Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Menier_(entreprise

 

Le château de Champs-sur-Marne et son parc :

Notre dernière rendonnée visite remonte à septembre 2010. Le temps passe !!

Repost 0
Published by Les Randonneurs Ovillois - dans Articles randonneurs
commenter cet article
13 septembre 2016 2 13 /09 /septembre /2016 07:29
La Maison du parc du Vexin à Théméricourt, son château et son musée

La Maison du parc du Vexin à Théméricourt, son château et son musée

Dimanche 11 septembre 2016 : 27 randonneurs rejoignent la Maison du Parc à Théméricourt.

La Maison du parc est installée dans le parc du château de Théméricourt, maison forte et demeure résidentielle du XVème siècle, typique du Vexin français. Située au coeur d'un parc de 6 hectares comportant un étang alimenté par l'Aubette de Meulan, elle offre un agréable lieu de promenade et constitue un point de départ incontournable pour découvrir le Vexin français.

Le parc abrite le Musée du Vexin français, une boutique qui propose tout au long de l'année des ouvrages, une gamme de produits issus de l'artisanat et des savoir-faire locaux; des documents sur la région et ses découvertes par le biais de randonnées.

A peine arrivés, le groupe démarre une randonnée parrallèle à l'Aubette de Meulan, en direction du sud-est de Théméricourt. Le but est de redécouvrir le village de Vigny, son église, son château et ses carrières.

L'église sera visitée, le château aperçu derrière ses grilles, quand aux carrières, nous n'apercevrons que leurs grilles et leurs panneaux. Il est en effet necessaire de prendre un rendez-vous avec le responsable pédagogique qui ne travaille pas le dimanche. Une occasion pour découvrir les carrières un jeudi, pourquoi pas ?

Le circuit de la randonnée du matin : à noter la vue aérienne des carrières de Vigny invisibles du sentier pédestre.

Le circuit de la randonnée du matin : à noter la vue aérienne des carrières de Vigny invisibles du sentier pédestre.

Théméricourt : 2 boucles autour de la Maison du Parc et un repas partagé

Arrivés à l'église et au château de Vigny, Daniel nous commente l'historique de ces magnifiques édifices.

L'église Saint-Médard de Vigny : elle fut construite à l'initiative et grâce aux dons du comte Philippe Vitali par l'architecte Tubeuf dans un style néo-gothique.

La première pierre fut posée en octobre 1894, sur l'emplacement de l'ancienne église datant du XIIIème siècle.

L'église de Vigny est une des plus intéressantes et pittoresques églises néo-gothique du Vexin français.

Théméricourt : 2 boucles autour de la Maison du Parc et un repas partagé

Le château de Vigny : en 1504, le cardinal Georges d'Amboise 1er rachète la seigneurie de Vigny et ordonne la construction d'un nouveau château à l'emplacement de l'ancien manoir seigneurial.

Georges d’Amboise Ier (1460 – 1510), dit le cardinal d’Amboise, cardinal et archevêque de Rouen à partir de 1498, fut premier ministre de Louis XII et un mécène français.

Après la mort du cardinal en 1510, son neveu et successeur Georges II d'Amboise continue son oeuvre; Entouré par des douves transformée en pièce d'eau plus large au XIXème siècle, le château présente une façade nord d'une composition remarquable avec son pavillon d'entrée cantonnée par deux tours d'angle. Les courtines reliant ces tours sont largement ouvertes par des baies à meneaux. Des mâchicoulis ceinturent le tout et viennent en support des toitures en tabatières et croupes. Ce souci de symétrie et l'ordonnancement est typique de la première Renaissance française.

Le château de VignyLe château de Vigny

Le château de Vigny

En 1555, le connétable Anne de Montmorency se porte acquéreur de la seigneurie et du château. Plus d'un siècle plus tard, Henri de Lévis, 3ème duc de Vendatour, devient le nouveau propriétaire. En 1694, le domaine pase dans la maisons de Rohan.

Au milieu du XIXème siècle, le bâtiment est menacé de ruine. il est racheté par le comte Philippe Spiridion Vitali, prince de Sant'Eusebio qui le fait restaurer et agrandir dans un style néogothique.

Le gros donjon carré et la chapelle sont construits en 1888.

En 1984, le château est inscrit à l'inventaire des monuments historiques.

La bâtisse construite en 1504 présente une surface habitable d’environ 3 500 m2 sur une propriété de 18 hectares.

Toujours privé, ce château a trouvé un nouvel acquéreur en 2016 dont le but serait d'un faire un hôtel de luxe. Il faudra patienter pour le visiter et bien connaitre le prix des chambres ou des suites, avant !!

Ce magnifique édifice a servit de décors à de nombreux films ou séries télévisées. (voir lien) (1)

Retour sur terre et sur notre fin de randonnée au parc où Joëlle et Christian ont eu la bonne idée de nous réserver le barnum du parc, ses tables et chaises. c'est presque la vie de château pour des randonneurs habitués aux pique-niques sur l'herbe humide des sentiers.

Il faut bien une heure et demie de partage convivial des plats et boissons (il manque un peu de liquide à la fin du repas, mais tant pis)

Le repas partagé à la Maison du Parc du Vexin à Théméricourt

Le repas partagé à la Maison du Parc du Vexin à Théméricourt

Après ce copieux repas, direction le nord-ouest du parc pour s'aventurer dans les villages d' Avernes et de Gadancourt, toujours situés le long de l'Aubette de Meulan, quoique sur la carte IGN, elle devient le Ru de Guiry ?

Ces villages ne sont pas mondialement connus, mais nous permettent de découvrir d'authentiques maisons et de ravissant édifices de pierre de la région.

Théméricourt : 2 boucles autour de la Maison du Parc et un repas partagé
L'église, l'ancienne croix, le prieuré et le château de GadancourtL'église, l'ancienne croix, le prieuré et le château de Gadancourt
L'église, l'ancienne croix, le prieuré et le château de Gadancourt

L'église, l'ancienne croix, le prieuré et le château de Gadancourt

Que le Président se rassure, nous ne sommes pas passés près de la cheminée du château (à droite sur la photographie) ...

Le retour s'effectue par le Bois des Allées, avec un peu de sport afin de contourner le arbres en travers du sentier, utilisé par les autochtones tous les dix ans...les champs de la Vallée de l'Aubette, puis retour dans notre parc. Une visite à la Brasserie du Vexin s'impose pour cloturer notre séjour dans la région.

Théméricourt : 2 boucles autour de la Maison du Parc et un repas partagé

La Brasserie du Vexin est ouverte le 5 mai 2001 par Denis Sargeret et son épouse qui proposent des bières élaborées à partir de leurs cultures d'orges reflétant l'image du Terroir du Vexin.

En 1976, Denis Sargeret s'installe à Théméricourt, avec 48 hectares de polycultures principalement blé, orge et betterave. A ces activités se joint l'élevage bovin laitier.

En 1980, suite à son mariage, il abandonne l'élevage pour se consacrer à ses cultures. En parallèle, il commence à proposer ses services au voisinage sous forme de travaux agricoles : battage, épandages d'engrais, entretien de rivière.

En 1987 et 1992, il s'agrandit avec une superficie de 155 hectares. Les cultures sont principalement composés de blé, orge, colza, maïs, pois et betterave.

En 2000, suite à un rêve de transformer une de ses cultures et un produit qu'il pourrait valoriser directement auprès du consommateur, et à la lecture d'un article de la France Agricole sur la fabrication de la bière dans le centre de la France, il suit une formation de 3 jours à I.F.B.M. de Nancy sur la fabrication de la bière, avant de se lancer quelques mois plus tard.

Pour information : il faut 200 kilogrammes de céréales pour réaliser 1000 litres de bière.

La première année, la brasserie a produit 280 hectolitres de bière.

A bientôt sur les sentiers !

Merci à Daniel pour ses commentaires sur les édifices du village de Vigny et au Parc pour son prêt de matériel, barnum, tables et chaises.

Jean-Pierre

 

Lien et sources documentation :

Parc Naturel Régional du Vexin :http://www.pnr-vexin-francais.fr/

La Brasserie du Vexin : http://www.biere-du-vexin.com/

(1) Le château de Vigny, site Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_de_Vigny

Repost 0
Published by Les Randonneurs Ovillois - dans Articles randonneurs
commenter cet article