Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les Randonneurs Ovillois
  • Les Randonneurs Ovillois
  • : Blog officiel de l'Association "Les Randonneurs Ovillois"
  • Contact

A vos plumes !

Proposez vos articles par email à l'adresse lesrandonneursovillois@gmail.com

Rechercher

Contact

Pour contacter l'association, écrivez à :  lesrandonneursovillois@gmail.com
1 mai 2016 7 01 /05 /mai /2016 20:01
Sagy, boucle en vallée de l'Aubette par le château de Villette

Après comptage et recomptage ! ! …, nous sommes 31 randonneurs présents en ce très beau dimanche ensoleillé du 1er mai 2016.

Sagy, boucle en vallée de l'Aubette par le château de VilletteSagy, boucle en vallée de l'Aubette par le château de VilletteSagy, boucle en vallée de l'Aubette par le château de Villette

Pas de muguet, mais quel plaisir de découvrir depuis Sagy, dans le Vexin français, des paysages vallonnés, pleins de couleurs tendres, printanières, de ravissants villages aux maisons rurales en belle pierre, et le château de Villette au bord de la rivière Aubette de Meulan.

Ce joli petit château, aujourd’hui propriété privée, a été construit entre 1663 et 1669 par les célèbres architectes François Mansart et Jules Hardouin-Mansart. Ce bel édifice a servi de décor pour le tournage de plusieurs films. Dans « Tintin et le mystère de la toison d’or », il était le château de Moulinsart du capitaine Haddock.

Le château de Villette

Le château de Villette

Encore une belle découverte de randonnée pour beaucoup d’entre nous et un parcours effectué dans la convivialité et la bonne humeur. A très bientôt sur de nouveaux chemins.

Le groupe des 31

Le groupe des 31

Elisabeth

Merci à Jean-Claude pour son historique du château de Villette.

Images : Jean-Pierre

Le circuit de la randonnée : merci à Patrick pour ses données GPS

Le circuit de la randonnée : merci à Patrick pour ses données GPS

Repost 0
Published by Les Randonneurs Ovillois - dans Articles randonneurs
commenter cet article
29 avril 2016 5 29 /04 /avril /2016 06:56
Petite randonnée à Médan, Yvelines et visite de son château

Dimanche 24 avril 2016 : 23 randonneurs arrivent devant le château de Médan et démarrent une petite randonnée qui mène à Villennes-sur-Seine.

La petite boucle est vite parcourue par notre groupe car le rendez-vous au château de Médan est fixé à 10 heures par la propriétaire.

Après un historique du château et de ses habitants, la propriétaire nous fait découvrir l'intérieur de cet édifice habité par l"écrivain Maurice Maeterllnck qui écrivit l'Oiseau Bleu.

Le parc du château.Le parc du château.Le parc du château.

Le parc du château.

Petite randonnée à Médan, Yvelines et visite de son château

Après cette visite de plus de deux heures, le groupe de randonneurs découvrent la maison de Zola en cours de restauration. Elle devrait regrouper le musée Dreyfus et sa réouverture est prévue en 2017. Les travaux ont commencé en 2011.

Dans cette maison, Emile Zola écrivit ses principaux chefs d’œuvres.

"L'Assommoir", son premier succès, lui permit d'acquérir sa "cabane à lapins" en mai 1878 qu'il agrandit par la suite. Il invita son ami d'enfance Paul Cézanne qui peint une aquarelle et deux huiles sur toile à Médan. Le château est représenté sur ses œuvres.

En octobre, il fait adosser à sa maison une première tour de forme carrée dite "Nana".

En 1885, Emile Zola fait édifier une deuxième tour appelée "Germinal", de forme hexagonale, cette fois.

De nombreuse partie de campagne seront organisées par Zola qui aime s'entourer de ses amis, les naturalistes : Maupassant,, Huysman, Céard, Manet, Pissarro, Edmond de Goncourt, les Daudet qui se presseront pour se délecter des délicieux repas préparés par Alexandrine Zola.

En 1905, Alexandrine fait don de cette propriété à l'Assistance Publique sous réserve que"toutes les personnes qui se présenteront pour visiter la maison et pour honorer la mémoire de l'illustre écrivain" puissent le faire.

Un pèlerinage littéraire crée en 1903 par Maurice Le Blond, futur gendre d'Emile Zola, a lieu tous les ans chaque premier dimanche d'octobre.

La Maison de Zola à MédanLa Maison de Zola à MédanLa Maison de Zola à Médan

La Maison de Zola à Médan

Emile Zola et Paul Cézanne sont des amis d'enfance qui se sont connus à Aix-en-Provence. L'écrivain invite dès ses débuts l'artiste peintre qui réalisera 3 œuvres durant ses séjours de 1879 à 1885.

Les oeuvres de Paul Cézanne réalisées à MédanLes oeuvres de Paul Cézanne réalisées à MédanLes oeuvres de Paul Cézanne réalisées à Médan

Les oeuvres de Paul Cézanne réalisées à Médan

Les lanternons du château et de l'église
Les lanternons du château et de l'église

Dernière étape de notre circuit de la matinée, l'église Saint-Germain, élégant édifice, commandée en 1635 par Jean Bourdin, seigneur de Médan et construite sur les plans de Claude Perrault, frère de Charles, auteur des contes.

L’extérieur de l'église est remarquable par sa façade et ses deux tours-clochers couvertes d’un dôme de pierre surmonté d’un lanternon. A remarquer la réplique dans le jardin du château de Médan en pièce jointe.

A l’intérieur se trouvent les fonts baptismaux du XIVe s. dits des « Rois de France » sur lesquels ont été baptisés Charles V et son fils Charles VI dit le « bien-aimé ».

L'église Saint-Germain de Médan. L'église Saint-Germain de Médan.

L'église Saint-Germain de Médan.

Château de Médan "Maison des Illustres"

78670 Médan Téléphone : 01 39 75 86 59

Site : http://www.chateau-de-medan.fr

Courriel : chateaudemedan@gmail.com

La Maison Zola - Musée Dreyfus "Maison des Illustres"

L'association "Maison Zola - Musée Dreyfus", présidé par Pierre Bergé,s'affaire à la restauration de la maison, des décors et du mobilier.

Lien site de l'association : http://www.maisonzola-musedreyfus.com

Site Maisons des Illustres lien direct : https://fr.wikipedia.org/wiki/Maisons_des_Illustres

Site Route des Ecricains lien direct : http://www.routecrivains.fr/

Jean-Pierre

Le circuit du jour : 2,26 kilomètres Dénivellée : 32 mètres. Nadège n'a pas trop souffert de cette balade

Le circuit du jour : 2,26 kilomètres Dénivellée : 32 mètres. Nadège n'a pas trop souffert de cette balade

Repost 0
Published by Les Randonneurs Ovillois - dans Articles randonneurs
commenter cet article
23 avril 2016 6 23 /04 /avril /2016 18:06
RandoNett du jeudi 21 avril 2016
 
Ce jeudi 21 avril, 13 randonneurs ovillois ont décidé de faire un nettoyage en forêt de Saint-Germain-en-Laye entre le château du Val et la Mare aux Canes.
Le soleil était présent ainsi que de nombreuses chenilles tombant des arbres. 17 sacs ( environ 40 kg ) ont été rempli en 2 heures 30 avec bonne humeur. Beaucoup de gens ont apprécié notre action et nous ont remerciés.
Nous avons constaté que la forêt était beaucoup plus propre qu'après la saison d'été.
 
Jean-Claude, Président                                                                    
RandoNett du jeudi 21 avril 2016RandoNett du jeudi 21 avril 2016RandoNett du jeudi 21 avril 2016
Repost 0
Published by Les Randonneurs Ovillois - dans Articles randonneurs
commenter cet article
18 avril 2016 1 18 /04 /avril /2016 09:49
Le circuit du jour

Le circuit du jour

Les bords de l'Yvette à Chevreuse : la promenade des petits pontsLes bords de l'Yvette à Chevreuse : la promenade des petits pontsLes bords de l'Yvette à Chevreuse : la promenade des petits ponts

Les bords de l'Yvette à Chevreuse : la promenade des petits ponts

Ce 17 avril 2016, 20 randonneurs sont au départ de la gare de Saint-Rémy-lès-Chevreuse.

Nous gagnons le centre de Chevreuse par la promenade des petits ponts le long de l'Yvette avec ses anciennes tanneries et autres ateliers au fil de l'eau.

Montée raide au début du bois de Chevreuse pour accéder au chemin de Jean Racine.

"Pause banane" au niveau du moulin de Fauveau.

Les randonneurs en action sur le chemin Jean Racine. Le Moulin de Fauveau à droiteLes randonneurs en action sur le chemin Jean Racine. Le Moulin de Fauveau à droiteLes randonneurs en action sur le chemin Jean Racine. Le Moulin de Fauveau à droite

Les randonneurs en action sur le chemin Jean Racine. Le Moulin de Fauveau à droite

Nous déjeunons dans une coupe de bois de la forêt de la Madeleine au sud de Milon-la-Chapelle puis nous abordons la forêt du Claireau par un tronçon très boueux à la limite du praticable.

Au château de la Madeleine, depuis les remparts, nous apprécions la vue sur Chevreuse et la vallée de l'Yvette

En l'attente du serre-file

En l'attente du serre-file

De l'Yvette au Rhodon par le château de la Madeleine

Joël

Images Jean-Pierre

Sources historiques du château de la Madeleine : Parc Naturel de Chevreuse.

Un peu d'histoire : Le château de la Madeleine, propriété du Département des Yvelines situé sur les hauteurs de Chevreuse, offre un superbe panorama sur la vallée de l'Yvette.

Magnifique forteresse, intimement lié à l'histoire de France, le château a connu de belles heures entre le XIème et le XVème siècle. Il compte aujourd'hui parmi les rares édifices parvenus jusqu'à nous dans cet état de conservation. La Maison du Parc, réalisation architecturale contemporaine, a été édifiée en 1989 à l'intérieur de l'enceinte du château.

  • XIème siècle : Guy 1er de Montlhéry et de Chevreuse fait édifier, sur le plateau dominant Chevreuse et contrôlant la voie Paris-Chartres, le donjon roman et la chapelle, protégés par une palissade en bois.
  • XIIème siècle : L'aula, grande salle acceuillant les manifestations de la puissance seigneuriale, est construite par Milon III. Aujourd'hui, il ne subsiste qu'un mur percé de deux fenêtres séparant la haute cour de la basse cour.
  • XIVème siècle : Pierre de Chevreuse bourgeois anobli, transforme le château en citadelle urbaine. Il entreprend la reconstruction de la partie nord le l'enceinte avec trois tours, le tout muni de mâchicoulis et dote le châtelet d'entrée d'une terrasse destinée à accueillir des canons. Le donjon perd une travée au sud et deux contreforts imposants viennent renforcer la structure.
  • XVème siècle : La châtellenie est érigée en baronnie par Charles VII. Colard de Chevreuse fait édifier deux tours carrées au sud reliées par une courtine munie de mâchicoulis sur arcades.
  • XVIème siècle : La citadelle est agrandie pour servir de bastion catholique.
  • XVIIème siècle : Le château est délaissé, mais demeure propriété de la famille de Luynes, vivant à Dampierre.
  • XVIIIème siècle : Pour sauver le donjon, les Dames de Saint-Cyr réduisent l’édifice d'un étage. Il est désormais couvert d'un toit à deux pentes et équipé de nouveaux contreforts au sud. Une porte d'entrée est percée en rez-de-chaussée. La chapelle Sainte-Madeleine est détruite.
  • 1978 : Des travaux de consolidation sont entrepris par le propriétaire de l'époque, M. Goupil.
  • 1987-1990 : Des fouilles archéologiques sont effectuées. Les architectes Jean Dedieu et Pascal Chovin dirigent la restauration du château pour le compte du Département qui en est devenu propriétaire en 1982.
Les randonneurs, gardiens du château et la vue grandiose sur Chevreuse et la vallée de l'Yvette depuis ses toursLes randonneurs, gardiens du château et la vue grandiose sur Chevreuse et la vallée de l'Yvette depuis ses tours

Les randonneurs, gardiens du château et la vue grandiose sur Chevreuse et la vallée de l'Yvette depuis ses tours

La magnifique promenade des ponts et lavoirs à Chevreuse
La magnifique promenade des ponts et lavoirs à Chevreuse
La magnifique promenade des ponts et lavoirs à Chevreuse
La magnifique promenade des ponts et lavoirs à Chevreuse
La magnifique promenade des ponts et lavoirs à Chevreuse
La magnifique promenade des ponts et lavoirs à Chevreuse
La magnifique promenade des ponts et lavoirs à Chevreuse
La magnifique promenade des ponts et lavoirs à Chevreuse
La magnifique promenade des ponts et lavoirs à Chevreuse
La magnifique promenade des ponts et lavoirs à Chevreuse
La magnifique promenade des ponts et lavoirs à Chevreuse
La magnifique promenade des ponts et lavoirs à Chevreuse
La magnifique promenade des ponts et lavoirs à Chevreuse
La magnifique promenade des ponts et lavoirs à Chevreuse
La magnifique promenade des ponts et lavoirs à Chevreuse
La magnifique promenade des ponts et lavoirs à Chevreuse
La magnifique promenade des ponts et lavoirs à Chevreuse

La magnifique promenade des ponts et lavoirs à Chevreuse

Le Château de la Madeleine : entrée libre.

Ouvert mardi, jeudi, vendredi, samedi : 14 à 17 H 30, mercredi de 10 à 12 H 30 et de 14 à 17 H 30,

Dimanches, jours fériés : de mars à octobre : de 10 à 18 H de novembre à février : 14 à 17 H 30.

Accès : ligne RER B terminus Saint-Rémy-lès-Chevreuse.

Voir aussi article de juin 2009 : http://lesrandonneursovillois.over-blog.com/article-33658441.html

La fête des Fermes en Haute Vallée de Chevreuse :

http://lesrandonneursovillois.over-blog.com/article-fete-des-fermes-en-haute-vallee-de-chevreuse-en-cours-78050400.html

Un album sur la vallée de Chevreuse : http://lesrandonneursovillois.over-blog.com/page-list/album/2

Repost 0
Published by Les Randonneurs Ovillois - dans Articles randonneurs
commenter cet article
12 avril 2016 2 12 /04 /avril /2016 06:23
Entre Vexin français et normand

Entre Vexin normand et français : en vallée de l’Epte :

Vingt randonneurs quittent Bray-et Lû et traversent une première fois l’Epte, petite rivière mythique connue pour le traité de Saint-Clair-sur-Epte. La rive droite est franchie vers le Vexin français et le groupe ne le quittera qu’à Fourges et son moulin utilisant son courant fougueux.

Dans ce traité, le roi Charles III concède à Rollon la région comprise entre « l’Epte et la mer ». Le chef normand prête hommage au roi. Lors de cette cérémonie, Dudon de Saint-Quentin, prompt à flatter les Normands, raconte l’anecdote suivante : Rollon refuse de s’agenouiller devant le roi en signe d'hommage, afin de lui baiser le pied, un compromis est alors trouvé : un des proches de Rollon doit effectuer le geste à sa place. Mais le Normand, sans s’agenouiller, lève si haut le pied du roi que ce dernier perd l’équilibre et tombe à la renverse.

Le circuit du jour au départ de l'église de Bray-en-Lû

Le circuit du jour au départ de l'église de Bray-en-Lû

Le paysage grandiose agrémenté par une lumière agréable du printemps renaissant se dévoile : alternance de grandes étendues cultivées, de lisières de bois, de coteaux fleuris, de chemins étroits et pentus creusés entre les racines.

Entre Vexin français et normandEntre Vexin français et normandEntre Vexin français et normand

Le point d'orgue de la journée est bien sûr le moulin de Fourges pour la pause repas.

Les randonneurs en profitent pour quitter leur tenue d'hiver à cette occasion.

Le moulin à roue du XVIIIème siècle transformé en restaurant en 1946

Le moulin à roue du XVIIIème siècle transformé en restaurant en 1946

Cette randonnée de15,5 kilomètres nous a permis de profiter des premiers rayons de soleil printaniers.

Merci à Philippe et à René de nous avoir conduit dans de si beaux payages mi normands mi valdoisiens.

Randonnée du 3 avril 2015 au départ de Bray-et-Lû

La « Vieille Montagne » le zinc et ses laminoirs à Bray-et-Lû

Des moulins de Bray aux premiers laminoirs :   

Les  moulins  de  Bray,  sur  la  rivière d’Epte  existaient  durant des siècles Ils appartenaient aux barons de la seigneurie voisine de Baudemont. 

Un des derniers d’entre eux,  Pierre Charles de la Rivière,  vendit  ces  moulins  en  1773  aux  frères  Ouy. Ils  restèrent  dans la famille durant  trois générations,  jusqu’à  ce  qu’en  janvier 1835, Jean-Baptiste Ouy  fils,  négociant  en  farines, se résigne  à  les  céder  pour  60.000  francs  à  un  industriel parisien  nommé  Armand  Adeline,  spécialisé  dans le laminage du zinc, et qui avait l’intention de les transformer en laminoirs hydrauliques. La transformation des moulins  en  usines  en  tous  genres  fut  quasi-générale à  la fin du XIXe  siècle alors que la  petite  meunerie périclitait, et cette idée était fort novatrice en 1835.

 

Entre Vexin français et normand

Armand Adeline obtint le 4 septembre 1836 une ordonnance signée de Louis-Philippe l’autorisant à transformer les moulins « en usine propre au laminage des métaux », avec 2 fourneaux à charbon, un pour la fonte et l’autre pour le réchauffage avant laminage. Il renforça les installations hydrauliques en passant de deux à quatre roues, deux de chaque côté, pour actionner ses laminoirs.

C’est donc une entreprise prospère que M. Adeline revendit avec profit (150.000 francs) le 16 novembre1837, à une société belge en plein essor spécialisée elle aussi dans le zinc. Peut-être M. Adeline avait-il atteint les limites de ce que l’artisanat permettait de faire en la matière ?

Lien images anciennes de l'usine : http://hpvexin.free.fr/content/histoire-et-patrimoine/secteur/magny/commune/bray-et-lu/docs/Bray-Vieille%20Montagne.pdf

Toutenzinc à Bray-et-LûToutenzinc à Bray-et-LûToutenzinc à Bray-et-Lû

Toutenzinc à Bray-et-Lû

Les randonneurs des deux Vexins devant le moulin de Fourges

Les randonneurs des deux Vexins devant le moulin de Fourges

Jean-Pierre

Repost 0
Published by Les Randonneurs Ovillois - dans Articles randonneurs
commenter cet article
5 avril 2016 2 05 /04 /avril /2016 16:11
Séjour raquettes « LES KARELLIS » du 19 au 26 mars 2016

Séjour raquettes « LES KARELLIS » en vallée de Maurienne :

Quatorze randonneurs se sont rendus cette année pour une semaine « Raquettes », dans la petite station « Les Karellis », nichée dans un écrin de verdure à 1650 m d’altitude, en Savoie, au cœur de la Vallée de la Vaurienne .

Séjour raquettes « LES KARELLIS » du 19 au 26 mars 2016
Laurent, notre accompagnateur attentionné
Laurent, notre accompagnateur attentionné

Tout fut au rendez-vous, le soleil, la neige, la bonne humeur, et Laurent, notre accompagnateur, dont on ne fera que des éloges.

Excellent professionnel, pédagogue, toujours attentionné, vigilant, le fier Mauriennais qui nous a instruits sur le site, plantes et faune régionales.

Il nous a transmis ses recettes culinaires, où il mêle fleurs et herbes, ses décoctions, et ses recettes de grand-mère, que nous essaierons (peut-être) de reproduire… !

Raquettes aux pieds, nous avons tous les jours bourlingué et découvert les hameaux typiques, lacs d’altitude, forêts de mélèzes, d’épicéas et sapins, sillonné des terrains variés, plutôt escarpés, et évolué en altitude en hors- piste, pour retrouver des décors sublimes, une neige immaculée, un ciel bleu azur, le silence, un véritable havre de paix !

Nos sorties furent pittoresques, pleines d’émotions, des montées raides et des descentes ô combien acrobatiques, avec souvent la trouille au ventre, mais il fallait y aller… alors nous avons appliqué la technique du « cuculing », façon simple et rassurante de descendre sans trop de frayeur…. (assis sur la neige, raquettes en avant, bâtons sous les bras, et on se laisse glisser…)

Nous nous sommes souvent retrouvés dans des positions plutôt rocambolesques, de belles chutes, empêtrés dans la neige, des raquettes qui se détachent, des bâtons qui voltigent, de telle sorte qu’il faut se transformer en contorsionniste pour se remettre d’aplomb, un bon entraînement pour une prochaine « rando raid » !
Situations cocasses, qui n’ont pas manqué de faire rire ceux qui avaient la chance d’être restés debout !

Séjour raquettes « LES KARELLIS » du 19 au 26 mars 2016
Tussilage
Tussilage

Toutes nos randonnées ont été agrémentées matin et après-midi par un thé bien chaud, servi par Laurent, qui nous a aussi fait découvrir les spécialités régionales, le Beaufort «pour nous rendre beau et fort », du pain d’épices aux myrtilles « qui régale les papilles », fait déguster le vin d’Apremont, ainsi que l’alcool de son cru à base d’achillée millefeuille, histoire de nous requinquer !

Et puis une nature en éveil … tout commence à bourgeonner, à fleurir, les primevères, crocus, tussilage et baies rouges du sorbier des oiseaux.

Au-dessus de 2000 m, la découverte du thé des alpes, le raisin de l’ours et le genévrier qui commencent à se chauffer au soleil !

Images du séjourImages du séjour

Images du séjour

Séjour raquettes « LES KARELLIS » du 19 au 26 mars 2016   Séjour raquettes « LES KARELLIS » du 19 au 26 mars 2016   Séjour raquettes « LES KARELLIS » du 19 au 26 mars 2016
Séjour raquettes « LES KARELLIS » du 19 au 26 mars 2016   Séjour raquettes « LES KARELLIS » du 19 au 26 mars 2016

En forêt, accompagnés du chant printanier des oiseaux, nous avons même pu voir défiler en ligne, à travers les arbres, quatre chevreuils que nous avons dérangés.

Quant aux lynx, renard, et loup, ils nous auront boudés et évités !

Ce fut un séjour sympathique, dans une bonne ambiance, des randonneurs tous unis dans l’effort, qui oublieront très vite leurs courbatures pour ne laisser place qu’aux souvenirs, photos, films, et le bonheur d’avoir partagé ensemble de beaux moments d’évasion, au rythme des raquettes et de la nature.

Et puis, notre séjour fut couronné d’un bouquet final, celui du feu d’artifice tiré en soirée à l’occasion des 40 ans de la Station.

Suzanne

Images : Arlette et Jean-Noël

Les Karellis, c'est où ?

Les Karellis, c'est où ?

Séjour raquettes « LES KARELLIS » du 19 au 26 mars 2016
Repost 0
Published by Les Randonneurs Ovillois - dans Articles randonneurs
commenter cet article
27 mars 2016 7 27 /03 /mars /2016 16:06
Matinée du dimanche de Pâques 27 mars 2016
Le circuit du jour

Le circuit du jour

Le long de la randonnée de la matinéeLe long de la randonnée de la matinéeLe long de la randonnée de la matinée

Le long de la randonnée de la matinée

En ce matin de Pâques (27/03/2016), et de passage à l'heure d'été !, 18 randonneurs matinaux se retrouvent au départ, place du 14 juillet.

Cette randonnée de la matinée, passe par les bords de Seine, le pont de Bezons et le parc de l'Ile Marante, soit 11 km.

 

Petit historique du parc de l'Ile Marante :

Le parc de de l'Ile Marante a été ouvert en 1973 et baptisé "Parc Départemental Pierre Lagravère" en 1985, du nom du premier président du Conseil Général des Hauts-de-Seine". Ce parc se trouve sur les anciennes îles Marante et de Moulin-Joly, dont les canaux qui les séparaient des berges de la Seine ont été comblés en 1965 dans le cadre de l'aménagement du lit de la Seine (navigabilité; digues anti-inondation) et de la construction de l'autoroute A86.

 (source Conseil Général des Hauts-de-Seine).

Joël

Images : Jean-Pierre

 

Lien Wikipédia parc départemental Pierre Lagravère, l'île du Moulin-Joly et l'île Marante : https://fr.wikipedia.org/wiki/Parc_Pierre-Lagrav%C3%A8re

Le parc départemental Pierre Lagravère, dit de l'Ile Marante, et les travaux en cours

Le parc départemental Pierre Lagravère, dit de l'Ile Marante, et les travaux en cours

Les deux éoliennes du parc départemental Pierre Lagravère à Colombes

Les deux éoliennes du parc départemental Pierre Lagravère à Colombes

Cheminement du groupe dans le parcCheminement du groupe dans le parcCheminement du groupe dans le parc

Cheminement du groupe dans le parc

Grafs des bords de Seine à BezonsGrafs des bords de Seine à BezonsGrafs des bords de Seine à Bezons

Grafs des bords de Seine à Bezons

Repost 0
Published by Les Randonneurs Ovillois - dans Articles randonneurs
commenter cet article
14 mars 2016 1 14 /03 /mars /2016 06:20
Le circuit du jour dimanche 13 mars 2016

Le circuit du jour dimanche 13 mars 2016

...et sur le toit de l'Ile de France.

 

Grande randonnée "Le Toit du Vexin Français", boucle au départ de Bréançon :

Nous étions 15 à nous retrouver au départ de Houilles par ce frais matin venteux qui nous poussa vivement dans les voitures pour rejoindre Bréançon, point de départ de cette boucle de 20 km.

Sur place nous avons été rejoints par Véronique, Danièle et Didier.

C’est un groupe de 18 randonneurs emmitouflés qui s’engagea sur la route puis les sentiers qui nous firent passer par Le Rosnel, Le Heaulme et Chavençon à travers bois et prés pour atteindre le charmant petit village de Neuville-Bosc où nous avons effectué notre pause déjeuner, au pied de la mairie, sous un soleil réconfortant.

Nous repartons en longeant l’église parfaitement entretenue mais fermée à notre passage pour rejoindre le plateau des Buttes de Rosnes, point culminant de l’Ile de France et du Vexin français avec une altitude de 217 mètres.

 

Etangs, forêt et fleurs durant cette journéeEtangs, forêt et fleurs durant cette journéeEtangs, forêt et fleurs durant cette journée

Etangs, forêt et fleurs durant cette journée

Nous passons à côté de la maison où séjourna Sarah Bernhardt à qui nous devons les grands bouquets de rhododendrons que longe le sentier.

La maison de Sarah BernhardtLa maison de Sarah BernhardtLa maison de Sarah Bernhardt

La maison de Sarah Bernhardt

La boucle de retour se fait par une grande traversée de terres agricoles un peu tristounette à cette époque, puis une route, inévitable malheureusement, qui nous reconduit à l’église de Bréançon via un dernier petit chemin.

 

Thierry

Images : Jean-Pierre

Tracé GPS : Patrick

Sources de la randonnée : Topoguide Le Vexin...à pied "Le toit du Vexin français" PR21

En mémoire numérique interne, notre dernière randonnée locale : http://lesrandonneursovillois.over-blog.com/2015/05/breancon-le-toit-du-vexin-francais.html

Randonnée dans le Vexin : 8 itinéraires de randonnée : De la Viosne aux buttes de Rosne : Lien

http://www.cdrp95.com/wa_files/Pochette_20compl_C3_A8te_20De_20la_20Viosne_20aux_20buttes_20de_20Rosne.pdf

Les Idées Randos "Le toit du Vexin français" : Lien :

http://www.ffrandonnee.fr/idees-rando/rando.aspx?id=1016

Bréançon. L'église Saint-Crépin et Saint-Crépinien, XII-XVIème siècle

Bréançon. L'église Saint-Crépin et Saint-Crépinien, XII-XVIème siècle

Repost 0
Published by Les Randonneurs Ovillois - dans Articles randonneurs
commenter cet article
10 mars 2016 4 10 /03 /mars /2016 06:10
Randonnée Conflans-F. d'O. Cergy-Saint-Christophe

Randonnée du jeudi 3 mars 2016 : Conflans F.O. – Cergy-Saint-Christophe par Vauréal :

Randonnée Conflans-F. d'O. Cergy-Saint-Christophe

C’était une journée à ne pas porter un chapeau de paille !... car grand vent annoncé...

...grand vent affronté par 12 randonneurs toujours prêts pour l’aventure. La randonnée débute à Conflans-Fin-d’Oise. Il est toujours plaisant de retrouver la confluence de la Seine et de l’Oise. Andrésy nous offre, disons plutôt que nos efforts sont récompensés par la vue d’un magnifique  panorama à 180 degrés sur Paris et notre banlieue bien boisée. Sur le plateau de nouvelles sensations : ça colle ! ça glisse ! mais le soleil est là ! Nous découvrons le château du Fay,  la ferme pédagogique d’Ecancourt et restons  attendris par les moutons, les chevreaux qui viennent de naître. Départ  pour Vauréal village où nous visitons la Cour des Arts où sont regroupés des artisans. Nous empruntons la coulée verte, ancienne voie ferrée, pour rejoindre l’Axe Majeur et le RER à Cergy Saint-Christophe.

 

Belle journée offrant des paysages variés.

 

Elisabeth

Quelques images de la randonnée du jour. sources : Jean-Pierre.
Quelques images de la randonnée du jour. sources : Jean-Pierre.
Quelques images de la randonnée du jour. sources : Jean-Pierre.
Quelques images de la randonnée du jour. sources : Jean-Pierre.
Quelques images de la randonnée du jour. sources : Jean-Pierre.
Quelques images de la randonnée du jour. sources : Jean-Pierre.
Quelques images de la randonnée du jour. sources : Jean-Pierre.
Quelques images de la randonnée du jour. sources : Jean-Pierre.
Quelques images de la randonnée du jour. sources : Jean-Pierre.
Quelques images de la randonnée du jour. sources : Jean-Pierre.
Quelques images de la randonnée du jour. sources : Jean-Pierre.
Quelques images de la randonnée du jour. sources : Jean-Pierre.
Quelques images de la randonnée du jour. sources : Jean-Pierre.
Quelques images de la randonnée du jour. sources : Jean-Pierre.
Quelques images de la randonnée du jour. sources : Jean-Pierre.
Quelques images de la randonnée du jour. sources : Jean-Pierre.
Quelques images de la randonnée du jour. sources : Jean-Pierre.
Quelques images de la randonnée du jour. sources : Jean-Pierre.
Quelques images de la randonnée du jour. sources : Jean-Pierre.
Quelques images de la randonnée du jour. sources : Jean-Pierre.

Quelques images de la randonnée du jour. sources : Jean-Pierre.

Repost 0
Published by Les Randonneurs Ovillois - dans Articles randonneurs
commenter cet article
2 mars 2016 3 02 /03 /mars /2016 08:12

16 + 16 = 32 randonneurs

Matinée du dimanche : Pont de Sévres- Passy par les bords de Seine

8.4 kilomètres

Suivez la Seine…., comme dit la chanson, cela semble facile. Ce n’était pas tout à fait le sentiment de nos deux guides, Jean-Pierre et Eliane qui ont du résoudre le casse-tête des travaux et chantiers divers qui jalonnaient cette randonnée matinale. Accompagnés par un petit vent plutôt frisquet que le soleil ne réchauffait guère, nos randonneurs ont traversé des sites bien différents tout au long du fleuve de notre capitale. L’île Seguin, traditionnellement industrielle, l’île Saint-Germain, déjà fleurie et sa gigantesque « Tour des figures », le parc André Citroën, la « petite » statue de la Liberté qui regarde sa sœur ainée, ancrée au pied du pont de Grenelle et pour finir, au bout de la « digue de Passy », pardon, de l’île aux cygnes, le pont de Bir-Hakeim, l’un des plus beaux ponts de Paris, classé Monument historique. La station de métro « Passy » nous a enfin accueillis un peu gelés et affamés, mais somme toute, pas mécontents de cette balade hivernale.

Béatrice.

Le circuit :

Le circuit de la matinée et ses caractéristiques

Le circuit de la matinée et ses caractéristiques

Les images :

Images Jean-Marc
Images Jean-Marc
Images Jean-Marc
Images Jean-Marc
Images Jean-Marc
Images Jean-Marc
Images Jean-Marc
Images Jean-Marc
Images Jean-Marc

Images Jean-Marc

Grande randonnée du dimanche : Fontainebleau-Avon-Bois-le-Roi par la Seine : 21,5 kilomètres

RANDONNEE du Dimanche 28 Février 2016

FONTAINEBLEAU / BOIS-LE-ROI par Samoreau et Héricy

******************

La météo de ce dimanche, plutôt pessimiste, n’a pas effrayé 16 randonneurs, bien décidés à rejoindre Fontainebleau, pour une randonnée intitulée  Fontainebleau / Bois-le-Roi, par Samoreau et Héricy…. aussi !!

Descendus à la gare de Fontainebleau-Avon, nous avons démarré notre marche à 10h.

Un petit vent frisquet nous a obligés, dès le départ, à adopter une bonne allure pour nous réchauffer ! Une bonne cadence que nous avons mise en pause, au 5ème km, dans le petit village de Vulaines-sur-Seine, pour respecter le traditionnel «arrêt banane».

La troupe a repris son chemin avec entrain en traversant de beaux villages, Héricy, la Brosse, mais aussi  affronter une zone à découvert et très venteuse dans les champs pour regagner la forêt domaniale de Barbeau, où nous avons décidé la pause « pique-nique », au soleil et à l’abri du vent !

(à hauteur de la borne cotée 89 et d’un «point de vue»)

Après la traversée de Fontaine-le-Port, nous avons longé le Ru du Châtelet et grande fut notre surprise de découvrir, mères et petits ragondins, peu farouches, se mêlant dans l’eau au ballet des cygnes et canards.

Dans  le cadre de découvertes insolites, nous avons, à la sortie de Fontaine le Port, admiré un arbre remarquable, original par une excroissance ouverte dans l’écorce du tronc, donnant l’impression, avec un peu d’imagination, qu’un gorille s’y cachait !!

Le GR2 nous a conduits à Massoury, puis à l’issue d’une belle descente avec escalier, suivie d’un terrain rendu quelque peu acrobatique en raison de travaux d’élagage importants sur le haut du talus de la voie ferrée, avons longé les bords de Seine, jusqu’à la passerelle de l’écluse à Chartrettes.

La fatigue aidant, nous avons à la majorité  décidé d’abandonner la traversée du parc de la Mairie. Nous disposions néanmoins d’une demi-heure, juste le temps d’aller au troquet de la gare pour une attente conviviale et au chaud !

En résumé, une superbe journée, pleine de beaux souvenirs variés, la forêt, les villages à l’ambiance précocement printanière, découvertes insolites, et le plaisir assuré du nettoyage des godasses magnifiquement crottées…. !

 

SUZANNE

Le circuit :

Le circuit de la grande randonnée et ses caractéristiques

Le circuit de la grande randonnée et ses caractéristiques

Les images :

Images Jean-Noël
Images Jean-Noël
Images Jean-Noël
Images Jean-Noël
Images Jean-Noël

Images Jean-Noël

Repost 0
Published by Les Randonneurs Ovillois - dans Articles randonneurs
commenter cet article