Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Les Randonneurs Ovillois
  • : Blog officiel de l'Association "Les Randonneurs Ovillois"
  • Contact

Contact

Pour contacter l'association, écrivez à :  lesrandonneursovillois@gmail.com
13 juillet 2022 3 13 /07 /juillet /2022 08:30

Un séjour à Belle-Ile-en-Mer du 19 au 26 juin 2022

 

Alors que nous voilà désormais revenus de Belle-Ile-en-Mer située au large de Quiberon, nous allons essayer d'en faire ensemble le portrait si vous le voulez bien.

 

Pour vous donner une idée de ce que nous allons ensemble concevoir, une légende dit que des fées de la forêt de Brocéliande ont jeté leurs couronnes de fleurs dans le Golfe du Morbihan. Trois d'entre elles furent emportées par le courant. La plus belle, celle de la reine des fées, fonda Belle-Ile-en-Mer, les deux autres les îles de Hoat et Hoëdic.

 

Alors,  prenons désormais des pinceaux  de toutes tailles; du plus fin pour en assurer les détails au plus épais pour

parcourir de plus grandes surfaces.

Pourvoyons-nous  également d'une boîte de multiples tubes de peinture

aux  couleurs chatoyantes et, pour finir, munissons-nous d'une grande toile où nous laisserons libre cours à notre imagination.

 

Traçons un croissant au contour irrégulier au beau milieu de la mer pour délimiter cette terre d'origine volcanique dont le sol est constitué principalement de schistes.

 

 

Puis commençons en prenant du bleu : un bleu profond pour représenter la mer à l'horizon puis plus clair au fur et à mesure que nous approchons de la côte jusqu'à un bleu, vert limpide dès que nous abordons les rochers et criques.

Prenons ensuite un beau jaune doré pour dessiner ça et là, coincées dans des criques, de petites plages.

Une à gauche : la plage de Donnant et une à droite, la plage des Grands Sables nécessitant un trait de pinceau plus allongé. Celles-ci, belles et alanguies, étant là pour accueillir les visiteurs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les rochers vont nécessiter des couleurs sombres car, tout en contraste.  Ils vont se  révéler abruptes, découpés,

déchiquetés, plongeant dans la mer provoquant des bouillonnements d'écume,

Monet et Sarah Bernhardt  d'ailleurs ont été éblouis par ces paysages. L'un en multipliant les représentations des Aiguilles de Port-Coton et la deuxième en achetant un ancien fort pour s'installer au plus près de

cette nature sauvage.

 

Je vous invite également à vous saisir d'un vert franc pour les forêts investissant l'île dans son intérieur et un autre plus doux pour couvrir les landes  bordant les falaises.

 

Si vous voulez y ajouter des habitations, prenez du blanc, du rose, du bleu pour dessiner de simples maisons  disséminées dans le paysage ou regroupées en hameaux constituant ainsi un tendre camaïeu.

N'oublions pas les bourgades que sont Sauzon, Locmaria et son chef-lieu Le Palais, toutes situées en bord de mer et

parcourues de petites rues au charme indéniable.

 

Ah, j'oubliais les hortensias,  choisissons des couleurs flamboyantes et laissons les tomber en pluie  à travers cette île.

 

Pour le ciel, faites comme vous voulez, selon votre humeur. Celui-ci peut passer par toutes les teintes le temps d'une journée.

 

Pour donner du mouvement  à cette toile, représentons les goëlands gris et noirs venant planer constamment au dessus des  falaises et puis des bateaux venant se regrouper en sécurité dans les ports.

Et enfin, tel un long ruban venant ceinturer l'île, le chemin des douaniers où des randonneurs aux bons mollets viennent découvrir ce spectacle toujours renouvelé par une météo souvent indécise.

 

Voilà, nous avons fait le portrait de Belle-Ile-en-Mer, là où nous avons parcouru les 80 kilomètres de côtes en ces quelques jours

Alternance de chemins plats, mais aussi de montées et descentes. Découverte du Palais, Sauzon, Locmaria qui nous laisseront, à coup sûr, d'innombrables et merveilleux souvenirs.

 

Et puis, que dire de ce groupe toujours joyeux, volontaire et solidaire. Que du bonheur !!

 

 

Allez les Bleus !!

 

 

Dominique S.

Une dame de la côte, par le peintre local Yannick Germain

 

A bientôt sur les sentiers !

Quelques images du séjour, en cours
Quelques images du séjour, en cours
Quelques images du séjour, en cours
Quelques images du séjour, en cours
Quelques images du séjour, en cours
Quelques images du séjour, en cours
Quelques images du séjour, en cours
Quelques images du séjour, en cours
Quelques images du séjour, en cours
Quelques images du séjour, en cours
Quelques images du séjour, en cours
Quelques images du séjour, en cours
Quelques images du séjour, en cours
Quelques images du séjour, en cours
Quelques images du séjour, en cours
Quelques images du séjour, en cours
Quelques images du séjour, en cours
Quelques images du séjour, en cours
Quelques images du séjour, en cours
Quelques images du séjour, en cours
Quelques images du séjour, en cours
Quelques images du séjour, en cours
Quelques images du séjour, en cours
Quelques images du séjour, en cours
Quelques images du séjour, en cours
Quelques images du séjour, en cours
Quelques images du séjour, en cours
Quelques images du séjour, en cours
Quelques images du séjour, en cours
Quelques images du séjour, en cours
Quelques images du séjour, en cours
Quelques images du séjour, en cours
Quelques images du séjour, en cours
Quelques images du séjour, en cours
Quelques images du séjour, en cours
Quelques images du séjour, en cours
Quelques images du séjour, en cours

Quelques images du séjour, en cours

Un clin d'œil à notre Karaoké du vendredi soir : https://www.youtube.com/watch?v=UNbgr6zt_E0

Voir aussi petit carnet de voyage aquarelles à Belle-Ile-en-Mer par J.-P. : https://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2022/07/carnet-de-voyage-sur-belle-ile-en-mer-en-juin-2022.html

Partager cet article
Repost0
8 juin 2021 2 08 /06 /juin /2021 07:25

***

 

du 22  au 29 mai 2021

Ce sont 11 randonneurs qui partent à la découverte de l'Auxois et du Morvan dans un centre proche de la cité médiévale de Semur-en-Auxois.

Quelle chance, notre gîte VVF qui nous hébergeait, venait juste d'ouvrir après ce pénible confinement.

Celui-ci est niché près du lac artificiel de Pont, destiné à alimenter le canal de Bourgogne tout proche.

Découvrons cette merveilleuse cité où subsiste encore les traces du passé. Quel caractère !

Alors suivez-moi !

Semur-en-Auxois est situé dans un méandre de la rivière Armançon et a rayonné au moyen-âge à travers son architecture monumentale.

La vie spirituelle était intense à cette époque du XI et XIIème siècle, Semur dépendant de l'abbaye de Flavigny, un village tout proche. En effet cette cité était un centre administratif ducal et foyer économique de première importante.

La ville possède aussi de magnifiques hôtels particuliers du XVIIIème siècle, sans oublier le charme des maisons de vignerons que l'on retrouve ici et là au cours de notre promenade.

 

 

Déroulement- du programme du séjour :

 

Le lac de Saint-Agnan

 

Lundi matin, nous partons sous la pluie en direction du Morvan afin de faire le tour du lac de Saint-Agnan, environ 9.kilomètres à parcourir. Il est appelé le petit Canada pour ses forêts environnantes et son côté sauvage.  Nous n'avons pas aperçu ni d'ours ni de

castors...

La pluie ne nous a pas quitté et malgré ces beaux paysages, cette randonnée ne nous a pas laissé de bons souvenirs.

Ce lac est équipé d'un barrage alimentant une centrale hydroélectrique et alimente aussi une trentaine de villages aux alentours.

Mais où allons pique-niquer, avec nos ponchos mouillés ? L'abbaye de la Pierre-qui-Vire tout proche va nous offrir un endroit bien au sec. Du pain béni pour nous !

Carte le tour du lac de Saint-Agnan 8.4 kilomètres D+ 98 mètres sources Visorando

L'abbaye de Fontenay

Ce mercredi, la météo n'est pas favorable, mais il en faut plus pour décourager nos randonneurs qui partent découvrir l'abbaye de Fontenay nichée dans la verdure d'une très belle vallée, non loin de la ville de Montbard.

 

Celle-ci est considérée comme le plus ancien monastère cistercien d'Europe et une des plus belles abbayes de France. Elle est d’ailleurs classée au patrimoine mondial de l'UNESCO.

 

Elle a été fondée en 1118 par Saint Bernard, c'est l'ordre religieux, de Saint Benoit qui s'applique, ça ne rigole pas, une vie stricte, sobre qui consiste à des prières, du travail manuel et du travail intellectuel :  "ORA, LABORA", c'est la devise.

Après la révolution , les abbayes n'ont plus la cote, les moines sont chassés et les bâtiments sont transformés en papeterie. C'est la famille de Montgolfier, inventeur des ballons qui a  ressuscité ce site merveilleux en 1906.

 

De  nombreux films ont été tournés comme la marquise des anges, et les 3 mousquetaires.

Le château de Bussy-Rabutin :

Ce jour de mercredi, décidément, le ciel ne nous épargne pas, mais nous partons  à la découverte de ce fameux château dont le propriétaire était BUSSY RABUTIN, un

personnage célèbre de la cour de Louis XIV et cousin de Madame de Sévigné.

 

Il était à la fois militaire, courtisan, écrivain à la plume impertinente, mais aussi sacré coquin, libertin et fêtard, ce Rabutin !

Il va avoir pas mal d'ennuis et a été exilé de la cour, aidé par sa maitresse jalouse, la marquise de Montglas, il va quand même se retrouver à la prison de la Bastille.

 

L'intérieur du château commenté par une charmante guide, regorge de tableaux de personnages célèbres. Celle-ci préfère décrire le personnage sur ces valeurs de lettrés plutôt que son côté libertin .

Les jardins extérieurs sont très jolis.

Le canal de Bourgogne :

Mardi matin, c'est une matinée randonnée avec pour thème , le canal de Bourgogne. 

 

Celui ci comporte 189 écluses (on en a vu quelques-unes mais pas toutes !) et long de 242 kilomètres (on a fait juste un bout , ouf ) il débute à Migennes proche d'Auxerre et va jusqu'à Saint-Jean-de-Losnes, proche de Dijon.

 

Cet ouvrage a été un échec, car vite concurrencé par le chemin de fer et la route, aujourd'hui utilisé par les bateaux de plaisance.

Nous avons traversé une bonne dizaines de fois ce fameux canal au cours de notre séjour.

La carte Le canal de Bourgogne 7 kilomètres environ

Vézelay :

Jeudi, journée culturelle afin de nous rendre dans cette merveilleuse cité du Morvan qu'est VEZELAY.

 

VEZELAY est célèbre pour sa basilique dédiée à Sainte-Marie-Madeleine qui domine la plaine et le vignoble du haut de son rocher sur le mont Scorpion surnommé "La colline éternelle" par Maurice Druon, l'auteur des rois maudits.

Nos randonneurs avec la grande foi qui les animent ont pu se recueillir sur les reliques de la sainte placées dans la crypte, un grand moment émouvant où la spiritualité était bien présente.

 

 

VEZELAY est aussi célèbre pour son départ des chemins de Compostelle. En effet cette cité attirait de nombreux pèlerins au moyen âge.  Mais nos pèlerins ovillois des temps modernes ne vont pas aller jusqu'à Santiago, mais simplement aller jusqu’à Saint Père... 2 kilomètres, quand même....

Il vont  découvrir aussi le vignoble classé appellation contrôlé.

Flavigny-sur-Ozerain :

Ce mardi après midi nos randonneurs partent découvrir le village de Flavigny-sur-Ozerain et ses environs classé un des plus beaux villages de France.

 

Mais avant de découvrir cette charmante cité médiévale, nous partons en randonnée à travers les vignobles, les collines environnantes. Le tracé est assez accidenté avec pas mal de dénivelé. Nous empruntons une ancienne voie romaine et nous bénéficions de magnifiques vues sur le paysage typique de l'Auxois et du village de Flavigny perché sur sa colline. C'est l'une de nos plus belles randonnées de notre séjour.

 

Ce village de Flavigny est célèbre, car c'est ici qu'à eu lieu un des épisodes de la guerre des Gaules; en effet, l'oppidum d'Alésia était tout proche, et c'est la que Vercingétorix et ses vaillantes troupes de gaulois se sont réfugiés quand Jules César et son armée ont établi l'un de Ses camps à proximité de Flavigny.

Malheureusement, nos vaillants gaulois n'avaient pas la potion magique de Panoramix et ont dû se rendre face à la redoutable armée romaine. On rappelle que c'est en 52 avant Jésus Christ selon nos livres d'histoire.

 

Ensuite cette cité est devenu très religieuse au cours des siècles, puisque dès le 8ème

siècle en 719 exactement une première abbaye bénédictine a été fondée. Puis les communautés religieuses se sont poursuivies au cours des XI et XIIIème siècles jusqu'à la Révolution

 

La ville est aussi célèbre pour ces dragées à l'anis, nos ovillois gourmands on eu du mal a quitter la fabrique surtout la boutique remplis de sac de bonbons.

La carte de la randonnée type PR "Les anis au vignoble", circuit de 7.8 kilomètres

 

Saulieu :

Ce lundi matin, nous partons à la découverte de la ville médiévale de Saulieu. Celle-ci est célèbre pour son restaurant gastronomique Bernard Loiseau. Un œil sur la carte et nous avons vite tourné les talons, pas pour le menu alléchant, mais pour les prix ! Pour nous, se sera paniers repas fournis par le VVF,  bof ...

La ville est aussi célèbre, car c'est la ville

natale du sculpteur animalier François POMPON qui a travaillé avec Auguste RODIN, bien sûr l'Ours blanc, un de ces chef-d’œuvre trône en plein centre-ville, incontournable !

 

Nous avons également effectué le tour de ville en suivant bien les flèches de bronze marquées Pompon afin de découvrir toutes les autres richesses de cette cité du Morvan.

 

 

Avallon :

 

De nouveau, une ville médiévale située au cœur du Morvan. celle-ci a rayonné au moyen âge, mais à connu beaucoup de souffrance au cours de son histoire, cela a commencé par les invasions barbares, puis la guerre de 100 ans avec les anglais, puis les guerres de religions et enfin la peste noire qui a décimé la population au moyen âge, notre covid, bien que mortel n'a rien de comparable . A l'époque la mort était omniprésente dans toutes les familles,

 

Enfin, c'est la patrie de Vauban, dont sa statue prône en plein centre ville.

Nos randonneurs suivent scrupuleusement le circuit de la grenouille, emblème de la ville proposé par l'office  de tourisme afin de découvrir tous les points d'intérêt historique de cette remarquable cité.

 

 

                                                 LE SAUT DU GOULOUX :

 

Notre dernière randonnée dans le Morvan :  le saut du Gouloux.
C'est une cascade

de 10 mètres de haut le long de la rivière Caillot qui tombe dans une faille ancienne. Pas très spectaculaire, un peu au dessus, on peut apercevoir un ancien port de flottage de bois.

En effet, le Morvan fournissait en bois de chauffage Paris, les buches étaient stockées dans des lacs par exemple les Settons et étaient acheminées jusqu'à Bercy le long des cours d'eau de la région. 

La forêt variée dont les fameux résineux Douglas et sapins de Noël, était magnifique, une de nos plus belles randonnées.

Carte le Saut du Gouloux : Visorando N°126897 - 8.8 kilomètres D + 215 mètres

Daniel M.

Partager cet article
Repost0
17 juillet 2019 3 17 /07 /juillet /2019 08:59
Séjour à Lyons-la-Forêt et sa région en 2019

Il était une fois 16 randonneurs qui s'imaginaient  bien vivre une vie de château près de Lyons-la-Forêt : petite cité normande classée parmi les plus beaux villages et nichée au cœur de la plus grande hêtraie de France.

 

Ce séjour ayant eu lieu fin juin, je vous emmène, à votre tour,  découvrir cette région.

 

Tout d'abord, je vous ouvre la porte du domaine où nous avons passé ce week-end !!

Voyez cette grande maison de maître agrémentée d'un immense parc traversé par l'Andelle,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après avoir déposé dans la cuisine les kilos de nourriture amenés par les uns et les autres, vous pouvez nous imaginer partir à la recherche des chambres disséminées un peu partout dans cette demeure. Il nous a fallu presque un fil d'Ariane pour nous y retrouver.

Imaginez ensuite le petit apéro pris sur la terrasse ensoleillée (mais ça, je ne vous fais pas de dessin, vous pouvez facilement le concevoir)

Le programme a  pu ensuite commencer.

Il a fait très chaud en cette première après-midi ; suivez-nous toutefois à l'abbaye de Mortemer où un spectacle de marionnettes était en préparation.

Voyez les ruines de cette bâtisse qui a abrité une ancienne abbaye d'hommes cistercienne fondée en 1154 par le quatrième fils de Guillaume le Conquérant ; première de ce genre en Normandie.

Allons faire ensuite un petit tour dans le parc et la forêt environnante puis rentrons !! La chaleur nous ayant tous un peu cuits.

Mais avant de nous quitter pour cette première journée, ne sentez -vous pas une certaine odeur de cuisine, je vous invite à vous rapprocher,  Dans la marmite, mijote un veau Marengo que notre ami Daniel nous a préparé avec amour. Ça fait envie , n'est-ce-pas !!

 

 

Dimanche :

Ah, il fait moins chaud ! Nous allons pouvoir, en ce dimanche, partir directement à pied de

notre « château » de Perruel pour une grande boucle qui passera dans l'après-midi devant le château de Vascoeuil.

Prenez un pique-nique comme nous l'avons fait et c'est parti !

Suivez-nous sur les chemins qui traversent la forêt de Lyons mais aussi le village des

Hogues en passant par la source Saint

Mathurin (réputée pour calmer les épouses insupportables!!). Nous arrivons enfin au château de Vascoeuil ; Centre d'art et d'histoire depuis 1970. De nombreuses œuvres d'art étant disséminées dans le bâtiment et le parc afin de sensibiliser le public à l'Art dans son sens général.

Une exposition sur Bernard Buffet était d'ailleurs présente lors de notre passage.

 

 

Le château de Vascoeuil et son parc musée. Il fait partie des Maisons des Illustres

 

Puis retour dans notre cocon et repas sympathique bien sûr dans une des immenses salles de notre maison, Manquait juste le petit chocolat en fin de repas mais la qualité et la quantité des mets nous ont toutefois comblés.

 

Ah, lundi, nous devons déjà abandonner à regret notre grande demeure...mais Lyons nous attend !!

Notre grande demeure de Perruel

Vous, ne nous quittez pas de suite comme ça et suivez-nous  tout d'abord dans cette grande

hêtraie qui jouxte ce bourg pour terminer notre balade près des Halles et des nombreuses

 

maisons à pans-de-bois des XVII et XVIIIème siècle qui forment une couronne autour de l'ancienne motte féodale.

 

 

 

 

La halle de Lyons-la-Forêt A gauche les anciennes murailles A droite la fontaine

 

Le retour s'impose désormais, mais faites comme nous, une halte à Gisors pour prendre le temps de découvrir son château fort et sa cathédrale.

Gisors et ses monuments

 

La balade est terminée. J'espère que vous n'êtes pas trop fatigués par cette visite expresse.  Nous vous remercions de votre attention soutenue...

 

A bientôt sur d'autres chemins...

 

Dominique S.

 

Voir les images de Dominique : https://photos.app.goo.gl/wxYhsLd4DoYMdSJu6

 

Un peu plus d'infos et d'histoire sur trois de nos sites visités durant le séjour :

L'abbaye cistercienne de Mortemer : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2019/07/l-abbaye-de-mortemer-dans-l-eure.html

Le château de Vascoeuil et son parc musée : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2019/07/le-chateau-de-vasceuil-et-son-parc-musee-dans-l-eurre.html

Lyons-la-Forêt, beau village de France et de l'Eure : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2019/07/lyons-la-foret-les-beaux-villages-de-france.html

Bientôt un peu d'histoire sur notre "château" de Perruel-sur-Andelle", le propriétaire nous l'a promis dès que possible. A suivre...

 

Bientôt en ligne les circuits de Daniel autour de Lyons-la-Forêt et sa forêt de hêtres :

Merci à Daniel pour ses belles randonnées dans cette magnifique région !

Circuit du 29 juin 2019 De l’abbaye de Mortemer lien sous OpenRunner traces JPK

https://www.openrunner.com/r/10246536

Circuit du 30 juin 2019 De Perruel au Château de Vascoeuil lien sous OpenRunner traces JPK

https://www.openrunner.com/r/10246363

Circuit du 1er juillet 2019 La Fontaineresse autour de Lyons-la-Forêt : lien sous OpenRunner traces JPK :

https://www.openrunner.com/r/10245838

 

A suivre bientôt !

Partager cet article
Repost0
21 juin 2019 5 21 /06 /juin /2019 13:35

Séjour à Douarnenez du 25 mai au 1er juin 2019

Un séjour en Bretagne Sud en juin 2019

En ce mois de mai 2019 après Jésus Christ, un groupe de 25 irréductibles randonneurs ont envahi une ville nommée Douarnenez, située à l'ouest de la Gaule, en Armorique, comme on dit.

 

Cette ville réputée pour ses ports, ses sardines, sa station balnéaire fut la première investie,

 

Les chevaux prêts sous le capot, nous nous sommes donc dirigés un beau matin vers notre lieu d'investigation,

Arrivés sous le soleil, nous allons vite déchanter ; une petite pluie fine et pénétrante venant nous rappeler dès  le lendemain que nous étions à  l'ouest,

De plus, notre première sortie à la pointe de la Jument prévue pour nous mettre en jambes ne nous a  pas déçus. Elle est venue nous confirmer également que l'endroit n 'était pas plat et que nos cuisses allaient être mises fortement à contribution,

 

Puis ce  fut au tour des  pointes du Raz et pointe du Van d'être explorées.

Merveille !!  le temps fut idéal et le spectacle grandiose. Une journée à mettre des randonneurs dehors.

Notre chemin nous a conduits à traverser une nature des plus avenantes, puisque la lande était en fleurs et que dire de la mer d'un bleu profond venant s'écraser sur cette côte déchiquetée.

 

 

Les organismes commençant à fatiguer, une balade autour et à Locronan (un des plus beaux villages de France) ainsi qu'une journée guidée à Douarnenez ont permis ensuite de retrouver des forces sans avoir recours particulièrement à une potion magique particulière.

N'allez pas croire que nous avons abusé de la boisson locale !!

 

Par Toutatis, nous n'avions pas que ça à faire ! D'autres chemins nous attendaient, Nous sommes donc repartis pour Pors Poulhan au confluent du cap Sizun et du pays bigouden où nous avons pu suivre la côte et découvrir un site archéologique toujours à l'étude.

Un détour également le lendemain au moulin à eau de Kériolet à Beuzec (pointe du Millet) niché dans la verdure toujours en fonctionnement et géré par le conservatoire du littoral.

A cette occasion, Les randonneurs avaient revêtu leurs beaux maillots verts. De loin , on aurait dit des petits pois tout juste là pour ponctuer ce beau paysage breton !!

 

 

La semaine s'est conclue par une visite guidée de Quimper sous  le soleil. Une quimpéroise de souche nous emmenant à travers les rues et sous les halles dans lequel un singulier boucher a  pu nous  prodiguer quelques conseils culinaires.

 

Et puis nous n'allions pas terminer notre séjour sans procéder à notre traditionnel apéro dressé au cœur du centre du village de vacances.

 

 Nous avons pu alors trinquer à notre séjour riche en découvertes de toute nature et remercier dans un même temps les participants qui ont su rendre ce séjour si agréable et si plein de joie.

 

Dominique S.

 

 

Les images de Dominix
Les images de Dominix
Les images de Dominix
Les images de Dominix
Les images de Dominix
Les images de Dominix
Les images de Dominix
Les images de Dominix
Les images de Dominix
Les images de Dominix
Les images de Dominix
Les images de Dominix
Les images de Dominix
Les images de Dominix
Les images de Dominix
Les images de Dominix
Les images de Dominix
Les images de Dominix
Les images de Dominix
Les images de Dominix
Les images de Dominix
Les images de Dominix
Les images de Dominix
Les images de Dominix
Les images de Dominix
Les images de Dominix
Les images de Dominix
Les images de Dominix
Les images de Dominix
Les images de Dominix
Les images de Dominix
Les images de Dominix
Les images de Dominix
Les images de Dominix
Les images de Dominix
Les images de Dominix
Les images de Dominix
Les images de Dominix
Les images de Dominix
Les images de Dominix
Les images de Dominix
Les images de Dominix
Les images de Dominix
Les images de Dominix
Les images de Dominix

Les images de Dominix

Partager cet article
Repost0
25 juillet 2018 3 25 /07 /juillet /2018 19:38
Un séjour à Douai et ses géants du Nord

 

Des randonneurs au pays des géants du Nord

 

Qui avait entendu parler de géants se promenant et vivant leur vie le temps de festivités diverses organisées ça et là dans le nord de la France et en Belgique ?

C'est pas vous ? c'est pas nous ?

Alors, en tant que randonneurs curieux, nous avons décidé d'aller voir plus précisément de quoi il en retournait.

 

Chance ! A Douai, du samedi 07 au lundi 10 juillet, la famille Gayant (« Géant » en langue picarde) a parcouru la ville pendant ces trois journées, Nous avons pu aller alors à sa rencontre comme à celle d'autres géants venus pour l'occasion les rejoindre le temps d'un après-midi.

 

D'où viennent-ils ? Demanderez-vous !

Contrairement à ce qu'on pourrait imaginer, les géants sont d'origine d'Europe méridionale et particulièrement de la péninsule ibérique, (les premières traces se situant au Portugal au XIIIème siècle).

Au XVIème siècle, l'Espagne de Charles Quint a occupé un très grand territoire et notamment les Pays-Bas espagnols devenus aujourd'hui le Nord Pas de Calais, la Belgique et les Pays-Bas,

La tradition des géants s'est donc développée dans ces contrées et est demeurée jusqu'à présent très vivace.

Les plus anciens ont été répertoriés à Douai en 1530, Ils étaient inspirés au départ par la mythologie grecque et romaine et défilaient au cours de manifestations religieuses,

Hostiles à leur présence, les communautés religieuses proscrivirent peu à peu leur participation et les géants défilèrent alors séparément dans des cortèges et carnavals.

 

On dénombre actuellement plus de 559 géants dans le Nord, Ils sont toujours accompagnés par des marches de carnaval ou des chansons,

 

A Douai, le géant symbolise la ville, Il est entouré de sa  femme Marie Cagenon et leurs trois enfants ; Jacquot, Fillon et Binbin,

 

5 ou 6 familles constituent l'essentiel des porteurs. Droits qui se transmettent de père en fils,

56 personnes de ces familles, habillées traditionnellement  (chemise, pantalon, espadrilles blanches et large ceinture noire) participent au défilé ; chacun ayant un rôle bien défini selon leur âge.

 

La sortie des géants de leur domicile ainsi que leurs déplacements et arrêts durant ces trois jours sont codifiés et prêtent à maintes rites traditionnels.

 

Pour information :

  • Monsieur Gayant mesure 8,50 m, pèse 375 kg et a besoin de 6 porteurs.
    en bas
  • Sa femme mesure 6,30 m, pèse 250 kg et a besoin également de 6 porteurs pour se déplacer,

Madame Gayant et ses enfants

 

Justement, nous arrivons à Douai ce samedi pile à 11h00 où le beffroi annonçait le début des festivités ; une bière bien fraîche nous accueillant devant l'Office de Tourisme.

S'en est suivie une visite de la ville où des géants folâtraient également dans toutes ces rues au son des fanfares.

Le lendemain, rencontre avec les géants de Douai, visite du beffroi alors que la plus grosse cloche « La Joyeuse » : 5500 kg, sonnait exceptionnellement pour les fêtes de Gayant, concert de carillons et impressionnant défilé l'après-midi sous une pluie de confettis.

 

 

La fête terminée, nous sommes allés à la découverte des environs où marais et canaux émaillent le paysage.

 

 

Un séjour à Douai et ses géants du NordUn séjour à Douai et ses géants du NordUn séjour à Douai et ses géants du Nord
Un séjour à Douai et ses géants du NordUn séjour à Douai et ses géants du NordUn séjour à Douai et ses géants du Nord

Enfin, dernier jour. De retour sur Paris, nous nous arrêtons pour une visite très intéressante à la mine de Lewarde qui a fonctionné entre 1931 et 1971 et qui est devenue un centre historique minier.

Les randomineurs de Douai

La mine de LewardeLa mine de LewardeLa mine de Lewarde
La mine de LewardeLa mine de Lewarde

La mine de Lewarde

 

Outre la visite des galeries (casque sur la tête), nous avons pu nous informer sur la vie des mineurs et visiter les divers bâtiments emblématiques (salle de bains, lampisterie, écurie..).

Un repas traditionnel est venu clôturer ce grand week-end pendant lequel le soleil nous a continuellement suivis (Étonnant, non!) ; ce  qui nous a permis, par conséquent, de goûter un bon nombre de bières régionales. Il fallait bien étancher notre soif  !!!

 

 Avant de quitter l'coin, voilà ce que le vent du Nord nous a livrés

 «  Un étringer qui vint dins ch'nord

i brait 2 fois,

1 fos qind i arriffe

2 fos qind i r'pars !

 

Finalement, après ces quelques jours, on pourrait dire qu'il n'a pas tort !!

 

Dominique S.

 

Lien direct des photographies du séjour à Douai : https://photos.app.goo.gl/rUhUe6JMbA5hsyQs6

Quelques images du séjour à Douai
Quelques images du séjour à Douai
Quelques images du séjour à Douai
Quelques images du séjour à Douai
Quelques images du séjour à Douai
Quelques images du séjour à Douai
Quelques images du séjour à Douai
Quelques images du séjour à Douai
Quelques images du séjour à Douai
Quelques images du séjour à Douai
Quelques images du séjour à Douai
Quelques images du séjour à Douai
Quelques images du séjour à Douai
Quelques images du séjour à Douai
Quelques images du séjour à Douai
Quelques images du séjour à Douai
Quelques images du séjour à Douai
Quelques images du séjour à Douai
Quelques images du séjour à Douai
Quelques images du séjour à Douai
Quelques images du séjour à Douai
Quelques images du séjour à Douai
Quelques images du séjour à Douai

Quelques images du séjour à Douai

Séjour du 7 au 9 juillet 2018

Où se situe la ville de Douai dans les Hauts-de-France ?

Où se situe la ville de Douai dans les Hauts-de-France ?

Partager cet article
Repost0
18 juin 2018 1 18 /06 /juin /2018 03:31
Séjour du 20 au 27 mai 2018

Séjour du 20 au 27 mai 2018

Un séjour dans le Jura en mai 2018Un séjour dans le Jura en mai 2018Un séjour dans le Jura en mai 2018

 

 

En cette fin de mois de mai, 25 randonneurs prévoyants munis de capuchons, bottillons et bâtons sont partis vers le Jura qui, nous avait-on dit, recelait de petits trésors tant naturels que botaniques et culinaires.

 

Il avait été dit également que de nombreuses sorcières, lutins et animaux extraordinaires peuplaient cette région boisée à 70 %

 

Qu'en a-t-il été vraiment ? Désormais de retour, je viens ici vous en informer :

 

Des sorcières, des lutins ? Rien de tout ça même si quelques légendes sont venues émailler nos randonnées comme telle cette princesse venue déposer un secret à l'intérieur de ces fleurs nommées trolles qui ne peuvent depuis ce temps s'ouvrir complètement.

 

Des animaux extraordinaires ?  Nous n'avons vu que de pauvres vaches dont la livrée n'était que rapiècements et puis des ânes, des ânes...

 

Le lynx et le coq de bruyère, si souvent cités comme présents dans ces forêts, sont restés cachés à nos yeux pour leur part...

 

Des trésors, oui, nous en avons vu beaucoup :

  • D'abord, des trésors naturels nichés dans des écrins de forêts :

- Les nombreuses combes et lacs caractéristiques du paysage jurassien

- Les gorges de Langouette creusées par la Saine (pas la Seine) ; impressionnantes par leur étroitesse et leur profondeur,

- La Dôle, dont le point culminant se trouve en Suisse à 1677 mètres, nous offrant une large vue sur le lac Léman,

- Les tourbières et prairies fleuries recelant de multiples variétés de plantes et fleurs nécessaires à la fabrication des fameux fromages régionaux.

 

Geneviève à la frontière franco-suisse

Les cascades du Hérisson : la cascade de l'Eventail, la plus grandiose ! Image çi-dessus

Et puis, les célèbres cascades du Hérisson gorgées d'eau en ce jour de visite... D'ailleurs, ce

nom ne vient pas de l'animal, mais du torrent lui-même dont l'origine du nom « Yrisson » signifie « eau sacrée ».

 

Nous ne savons pas si c'est de l'eau sacrée que nous avons reçue ce jour-là, mais nous avons été largement bénis....

 

 

 

 

  • Ensuite, nous avons goûté aussi quelques trésors culinaires

D'abord le comté puis le morbier, le Mont d'or,

La cancoillotte venant napper pommes de terre et charcuterie de pays

Tout ça arrosé par ( non, par pas de l'eau, cette fois-ci) mais par un vin d'Arbois, vin jaune ou crémant venant égayer nos tables .

 

Ah, que dire de la météo ? Le soleil, la pluie se sont amusés à jouer continuellement à cache-cache avec nous, Heureusement nos randonneurs qui ne sont pas nés de la dernière pluie ont su fort bien se protéger...

Et puis, dans notre centre de vacances habitué à ce genre d'intempéries, se trouvait une chaufferie extraordinaire nous permettant de retrouver au matin  godillots, chaussettes et capes tout secs prêts à l'emploi pour affronter une nouvelle journée,

 

Ah, qu'il était beau ce jura qui a su si bien nous séduire...

 

 Et puis, si tu passes par là, randonneur ou simple touriste, tu rencontreras toujours quelqu'un qui te soufflera ….

 « Au delà de nos belles montagnes, cascades et forêts...Allez, viens boire un pont*, y'a du sauciflard et du frometon chez nous, tu seras au sec et n'auras jamais froid !! »

 

* pot : dialecte franc-comtois

 

Dominique S.

 

Les randonneurs verts du Jura, les guides, en noir, au centre Anthony, à droite Raphaël

Au centre : la Reine Corinne

 

Les images de Dominique : lien https://photos.app.goo.gl/AKyMAWe3YAHWhGLh8

 

Voit aussi article Les cascades du Hérisson blog J.-P. : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/05/les-cacades-du-herisson-dans-de-jura.html

Quelques images du Jura. A suivre régulièrement sur le diaporama en cours !!
Quelques images du Jura. A suivre régulièrement sur le diaporama en cours !!
Quelques images du Jura. A suivre régulièrement sur le diaporama en cours !!
Quelques images du Jura. A suivre régulièrement sur le diaporama en cours !!
Quelques images du Jura. A suivre régulièrement sur le diaporama en cours !!
Quelques images du Jura. A suivre régulièrement sur le diaporama en cours !!
Quelques images du Jura. A suivre régulièrement sur le diaporama en cours !!
Quelques images du Jura. A suivre régulièrement sur le diaporama en cours !!
Quelques images du Jura. A suivre régulièrement sur le diaporama en cours !!
Quelques images du Jura. A suivre régulièrement sur le diaporama en cours !!
Quelques images du Jura. A suivre régulièrement sur le diaporama en cours !!
Quelques images du Jura. A suivre régulièrement sur le diaporama en cours !!
Quelques images du Jura. A suivre régulièrement sur le diaporama en cours !!
Quelques images du Jura. A suivre régulièrement sur le diaporama en cours !!
Quelques images du Jura. A suivre régulièrement sur le diaporama en cours !!
Quelques images du Jura. A suivre régulièrement sur le diaporama en cours !!
Quelques images du Jura. A suivre régulièrement sur le diaporama en cours !!
Quelques images du Jura. A suivre régulièrement sur le diaporama en cours !!
Quelques images du Jura. A suivre régulièrement sur le diaporama en cours !!
Quelques images du Jura. A suivre régulièrement sur le diaporama en cours !!
Quelques images du Jura. A suivre régulièrement sur le diaporama en cours !!
Quelques images du Jura. A suivre régulièrement sur le diaporama en cours !!
Quelques images du Jura. A suivre régulièrement sur le diaporama en cours !!
Quelques images du Jura. A suivre régulièrement sur le diaporama en cours !!
Quelques images du Jura. A suivre régulièrement sur le diaporama en cours !!
Quelques images du Jura. A suivre régulièrement sur le diaporama en cours !!
Quelques images du Jura. A suivre régulièrement sur le diaporama en cours !!
Quelques images du Jura. A suivre régulièrement sur le diaporama en cours !!
Quelques images du Jura. A suivre régulièrement sur le diaporama en cours !!
Quelques images du Jura. A suivre régulièrement sur le diaporama en cours !!
Quelques images du Jura. A suivre régulièrement sur le diaporama en cours !!

Quelques images du Jura. A suivre régulièrement sur le diaporama en cours !!

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2017 7 10 /12 /décembre /2017 11:53
Colmar, les marchés de Noël
Colmar, les marchés de Noël

 

 

Séjour du samedi 25 novembre au mardi 28 novembre :

 

En ce samedi 25 novembre, notre carrosse (en fait le TGV) nous emmenait vers les marchés de Noël de Colmar en rêvant à toutes les belles et bonnes choses que pouvait nous proposer cette ville d'Alsace dont tout le monde ne disait que du bien.

Nous n'avons pas été déçus. A peine dix minutes après avoir quitté la gare, nous nous retrouvions dans un cadre magique où tout était là pour éveiller nos sens : maisons superbement décorées, illuminations, musique attrayantes, odeur de vin chaud...

Colmar, les marchés de Noël

Après avoir déposé nos valises, nous voilà partis investir le cœur de la ville où tout prêtait aux rêves.

Mais le soleil et la pluie, toute la journée, se sont livrés à une bataille où chacun voulait  prendre le devant ... Les randonneurs, ne sachant plus à qui s'en remettre, décidèrent alors de s'adapter au mieux  à ces tourments.

                                  

Dimanche, départ en navette spécialement affrétée pour la période de Noël vers les villages bordant la route des vins et aux noms si évocateurs : Riquewihr, Ribeauvillé, Kaysersberg,

 

Comme on pouvait s'y attendre, la magie a encore opéré et nous sommes passés d'un étonnement à un autre.

 

Profitant d''une matinée ensoleillée le lendemain,  une balade digestive et revigorante a été  proposée autour d'Eguisheim avant d'en entamer la visite et de se réunir autour d'un repas pris en commun.

 

La soirée a été conclue par une visite guidée de Colmar la nuit sur le thème de la magie de Noël.

Dommage, la neige était prévue, mais seules quelques gouttes de pluie sont venues nous effleurer !

 

Lors de ces visites, que de mets et gourmandises  à notre portée !! vous imaginez bien que nos randonneurs n'en sont pas restés là, quelques bonnes bouteilles sont venues agrémenter leurs tables comme les nombreuses pâtisseries ont été accueillies aux petit-déjeuners.

 

Colmar, les marchés de NoëlColmar, les marchés de Noël

Après avoir déposé nos valises, nous voilà partis investir le cœur de la ville où tout prêtait aux rêves.

 

Le dernier jour a permis à chacun de réaliser ce qu'il voulait : visite de la ville, du musée du jouet ou maison de Hansi (illustrateur natif de Colmar), emplettes. Malheureusement, cette journée bien commencée s'est terminée par une pluie battante ... qui nous a fait replier pour un grand nombre d'entre nous dans des cafés où un bon vin chaud nous était servi !

 

Comme a dit Nicole «  Colmar, inquiète, a pleuré en voyant arriver les Randonneurs Ovillois mais a pleuré également en laissant partir ces voyageurs si sympathiques »  (il faut bien se lancer des fleurs!!!)

 

De notre côté également, nous n'avons pu qu'apprécier cette belle région et leurs habitants, et bravo à tous ces gens  pour le travail fait dans le but de nous faire retrouver nos âmes d'enfants pour quelques jours.

 

 

Dominique S.

Le groupe des randonneurs de Colmar

Quelques images du séjour par Dominique S
Quelques images du séjour par Dominique S
Quelques images du séjour par Dominique S
Quelques images du séjour par Dominique S
Quelques images du séjour par Dominique S
Quelques images du séjour par Dominique S
Quelques images du séjour par Dominique S
Quelques images du séjour par Dominique S
Quelques images du séjour par Dominique S
Quelques images du séjour par Dominique S
Quelques images du séjour par Dominique S
Quelques images du séjour par Dominique S

Quelques images du séjour par Dominique S

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2017 7 08 /01 /janvier /2017 19:02
La fête des Lumières à Lyon Décembre 2016

Revenus ravis de notre escapade à Lyon du 08 décembre dernier, plusieurs questions nous ont été posées,

Nous venons donc ici éclairer vos lanternes sur tous ces points :

 

  • Pourquoi la fête des lumières un 08 décembre ?

  • Que sont-ce les traboules que vous avez dit arpenter ?

  • Et puis... ces lumières ? Fameuses ?

 

Pour répondre à la première question, un peu d'histoire :

   En 1643, date à laquelle la ville s'est mise sous la protection de la vierge Marie  pour la protéger de la peste qui sévissait à ce moment-là dans le sud de la France, les notables et le prélat de la ville avaient fait le vœu de rendre hommage à Marie tous les ans à la date du 08 septembre si l'épidémie cessait,

Celle-ci ayant été éradiquée, un cortège avait alors pris l'habitude, tous les ans, de partir de l'église Saint-Jean jusqu'à l'ancienne chapelle de Fourvières pour lui rendre hommage en lui offrant écus et cierges,

Alors que le 08 septembre 1852, la statue de la Vierge devait être acheminée sur la colline de Fourvières pour en coiffer la chapelle, une crue de la Saône a empêché cette célébration,

Celle-ci reportée au 08 décembre suivant a  été, à son tour, gâchée par la survenue d'un orage violent qui a tout dévasté,

Ne voulant cependant pas annuler encore une fois cette festivité, les lyonnais ont déposé alors tout le long du chemin que devait emprunter la statue, des lumignons sur le bord de leurs fenêtres,

D'où cette fête, tous les ans, à la même date,

Par ailleurs, la fête des lumières telle que nous la connaissons actuellement existe depuis 1989,

 

Les traboules ?: Voilà un terme désignant des passages pour piétons à travers des cours d'immeubles permettant de se rendre d'une rue à une autre. Elles sont au nombre de 500 à Lyon.

Dans le vieux  Lyon, elles datent du moyen-âge et sont construites sur un modèle de patio romain (galeries et puits dans les cours)

Dans le quartier de la Croix Rousse, elles sont plus récentes et permettaient aux canuts (tisseurs de soie) de transporter leurs étoffes d'un coin à un autre sans être gênés par les intempéries,

Durant la deuxième guerre mondiale, elles ont été utilisées également par les résistants,

 

 

La fête des Lumières à Lyon Décembre 2016
La fête des Lumières à Lyon Décembre 2016
La fête des Lumières à Lyon Décembre 2016
La fête des Lumières à Lyon Décembre 2016
La fête des Lumières à Lyon Décembre 2016
La fête des Lumières à Lyon Décembre 2016
La fête des Lumières à Lyon Décembre 2016
La fête des Lumières à Lyon Décembre 2016
La fête des Lumières à Lyon Décembre 2016
La fête des Lumières à Lyon Décembre 2016
La fête des Lumières à Lyon Décembre 2016
La fête des Lumières à Lyon Décembre 2016
La fête des Lumières à Lyon Décembre 2016
La fête des Lumières à Lyon Décembre 2016

Et les lumières ?... Superbes !!

Notre préférence est allée sur « Evolutions » donnée sur la façade de l'église St Jean (à voir sur Youtube éventuellement),

 

Malgré tout, beaucoup d'autres manifestations lumineuses nous ont beaucoup plu voire ému,

La fête des Lumières à Lyon Décembre 2016
La fête des Lumières à Lyon Décembre 2016
La fête des Lumières à Lyon Décembre 2016
La fête des Lumières à Lyon Décembre 2016
La fête des Lumières à Lyon Décembre 2016
La fête des Lumières à Lyon Décembre 2016
La fête des Lumières à Lyon Décembre 2016
La fête des Lumières à Lyon Décembre 2016
La fête des Lumières à Lyon Décembre 2016
La fête des Lumières à Lyon Décembre 2016
La fête des Lumières à Lyon Décembre 2016

Malgré tout, beaucoup d'autres manifestations lumineuses nous ont beaucoup plu voire ému,


En un mot, que du bonheur !!! d'autant plus que le ciel a été vraiment clément ce 08  décembre pour les 13 randonneurs que nous étions !

Dominique

Images : Jean-Pierre

Les randonneurs Lumineux !Les randonneurs Lumineux !

Les randonneurs Lumineux !

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2016 4 13 /10 /octobre /2016 07:55
Séjour d'automne en Sologne

Pour faire le portrait de la Sologne ...

Peindre d'abord une forêt

avec une porte ouverte

peindre ensuite quelque chose de simple

quelque chose de beau

quelque chose de sensuel

pour un randonneur

Placer ensuite la toile contre un arbre

à Center Parc

dans un village

ou près des étangs

se cacher derrière l'arbre

sans rien dire

sans bouger

 

Parfois, le cerf, la biche arrivent vite

mais ils peuvent mettre de longues minutes

avant de se montrer

Ne pas se décourager

attendre

attendre s'il le faut plusieurs heures

et quand l'animal apparaît

fermer doucement la porte avec le pinceau

puis

se frayer un chemin dans les sentiers

en ayant soin de ne pas troubler cette douce atmosphère

Séjour d'automne en Sologne

 

 

Faire ensuite la photo du groupe

en choisissant les plus beaux paysages

pour ancrer nos souvenirs

Peindre aussi le vert feuillage et la fraîcheur de la nuit

la poussière du soleil

et le bruit des conversations de nos chers randonneurs

et puis profiter de repas si bien mérités,

 

 

Si l'ambiance se veut morose

c'est mauvais signe

signe que le tableau est mauvais

mais s'il chante, c'est bon signe

Alors vous arrachez tout doucement

une des brindilles de l'arbre

 

et vous écrivez votre nom dans un coin du tableau

 

 

Et ... pardon à Monsieur Prévert pour le détournement de son poème « Pour faire le portrait d'un oiseau »

 

 

 

Dominique

Photographie : Ferid

Partager cet article
Repost0
10 août 2016 3 10 /08 /août /2016 08:38
Voyage à Nantes

Alors que Nantes propose, depuis 2011, pendant les deux mois d'été, un "voyage" mêlant la découverte d’œuvres artistiques éphémères ou pérennes, l'histoire de la ville et les activités touristiques, il a semblé évident que ce projet de séjour nous était destiné.

Voyage à Nantes

Samedi 23 juillet, aiguisés par la curiosité, nous sommes donc partis à 15 vers cette cité à l'ouest de la France (je n'oserai pas dire bretonne).

Arrivés en ville, après s'être délectés de quelques plats savoureux pris au coeur du jardin des plantes, nous voilà partis à suivre progressivement la ligne verte de 12 km tracée au sol qui nous mènera en 54 étapes à la découverte de cette ville.

L'épreuve était osée car chaque étape offrait un intérêt particulier et occasionnait un arrêt plus ou moins long...

Quelques points d'intérêt vus et testés :

- Le château des ducs de Bretagne abritant le musée de l'histoire de Nantes,

- La cathédrale contenant le tombeau de François II de Bretagne,

- Le jardin des Plantes imaginé par le conteur Claude Ponti,

- Le passage Pommeraye,

Voyage à Nantes
Voyage à Nantes
Voyage à Nantes
Voyage à Nantes
Voyage à Nantes
Voyage à Nantes
Voyage à Nantes
Voyage à Nantes
Voyage à Nantes
Voyage à Nantes

- L'île aux machines où nous avons pu voir un éléphant déambuler, des bêtes bizarroïdes et même en chevaucher quelques unes.

Voyage à Nantes
Voyage à Nantes
Voyage à Nantes

- La Cantine (lieu de restauration) et son potager installés sur le quai aux bananes,

- Le village coloré de Trentemoult,

De plus, sur ces différents parcours, de nombreuses enseignes de commerces, créations artistiques sont venues nous surprendre au détour des rues et ruelles.

Voyage à NantesVoyage à NantesVoyage à Nantes

En tout cas, ce week-end ensoleillé, bien rempli, nous a fait découvrir une ville active et dynamique, aux multiples jardins et espaces verts où il fait sans doute bon vivre.

Dominique.

Voyage à Nantes
Partager cet article
Repost0
15 juillet 2016 5 15 /07 /juillet /2016 09:23
Evasion en baie du Mont Saint-Michel

En ce week-end du 25 juin, 30 hardis randonneurs sont partis à la conquête du Mont Saint-Michel bien décidés à l'attaquer de l'extérieur comme de l'intérieur,

Evasion en baie du Mont Saint-Michel

Sur la route de notre future conquête, nous faisons halte chez les sourdins (habitants de Villedieu-les-Poêles) où nous allons visiter la fonderie de cloches Cornille Havard existant depuis 1865 qui permet la fabrication de cloches de toutes tailles à visée internationale,

Rappelons que la fonderie a coulé 8 des nouvelles cloches de la cathédrale Notre-Dame de Paris installées en 2013.

Nous reprenons ensuite la route jusqu'à Saint-Jean-le-Thomas, lieu de notre étape, afin de nous armer pour une traversée de la baie,

Tenue exigée ; short, coupe-vent, chapeau et,,,appareil photo,,,Les chausses nous ont été interdites,,,nous allons en comprendre très vite la cause !!!

Grâce à notre chef d'armée qui a su nous enseigner rapidement moult manœuvres et techniques d'assaut, nous avons pu braver vase, sables mouvants, courants et trous d'eau pour arriver enfin au pied du Mont où nous avons pu enfin nous désaltérer et manger un bout !

quelques "rangs d'honneur" victorieux

quelques "rangs d'honneur" victorieux

Evasion en baie du Mont Saint-Michel
Evasion en baie du Mont Saint-Michel
Evasion en baie du Mont Saint-Michel
Evasion en baie du Mont Saint-Michel
Evasion en baie du Mont Saint-Michel
Evasion en baie du Mont Saint-Michel

Le retour par le Rocher de Tombelaine fut plus tranquille malgré un regard omniprésent porté à nos pas se posant tour à tour sur des sols plus ou moins accueillants.

Le lendemain, ce fut une intrusion au cœur de la cité où sévit la Mère Poulard que nous opérons après une avancée en force entre échoppes et touristes dans une rue à flanc de coteau, Alors que nous parvenons à l'abbaye, lieu de notre deuxième intrusion, une gente dame munie des clés du site nous emmena alors dans les diverses salles, souterrains, cryptes,

L'abbaye du Mont Saint-MichelL'abbaye du Mont Saint-MichelL'abbaye du Mont Saint-Michel

L'abbaye du Mont Saint-Michel

Malgré son désir de nous laisser enfermer dans d'anciens cachots, nous avons pu nous en échapper et retrouver la liberté après quelques déambulations,

Enfin, pour fêter nos exploits tant terrestre que maritime, un pique-nique improvisé, salué par les goélands, face au Mont Saint-Michel a clôturé notre journée avant de retourner vers notre chère terre ovilloise,

Je pense que nous garderons en tête pendant longtemps les images de ces paysages si beaux et particuliers, l'accompagnement efficace de nos guides et cette merveilleuse communion qui a existé entre nous dans tous ces moments.

Dominique

Images : Jean-Pierre

"Au poêle", les randonneurs sur le pont !!

"Au poêle", les randonneurs sur le pont !!

La traversée de la baie, c'était le pied dans le bec

La traversée de la baie, c'était le pied dans le bec

article

Traversée de la baie du Mont Saint-Michel le 26 juin 2016 : 14 kilomètres et 6 heures de marche.

Sources : documentation Didier Lavadoux lien : http://traversee-baie.com

Partager cet article
Repost0
29 mai 2016 7 29 /05 /mai /2016 19:11
Séjour à Murol

SÉJOUR RANDONNEE EN AUVERGNE :

24 randonneurs découvrent cette belle région du Centre de la France où le mauvais temps nous a relativement épargné, dans une ambiance très conviviale.

Le centre de vacances AZUREVA de MUROL nous accueille dans ses gites de 3 ou 4 personnes, en pension complète avec pique-nique fourni pour les randos à la journée.

Arrivés le 15 après-midi, un pot d'accueil nous attend.

Dès le lendemain, bâtons en main, nous attaquons les montées et les descentes plus ou moins raides et rocailleuses et cela pendant 6 jours :

Séjour à Murol

- ascension du Tartaret (957 mètres) aux pentes habillées de hêtres et de pins ou du haut de ce petit volcan, nous admirons le lac Chambon, la dent du Marais (925m), rocher surnommé "Le saut de la Pucelle" par sa légende, surplombant le château de Murol et son village,

- tour du lac Chambon rempli de charme par ses sentiers sinueux à travers plage et champs,

- montée au Puy de Chambourget (1520 mètres) où les marmottes nous ont boudés, avec un magnifique panorama à 360°(Puy de Dôme, Sancy, divers lacs, Super-Besse, etc...)

Séjour à Murol Séjour à Murol
Le lac Chambon et ses environsLe lac Chambon et ses environs

Le lac Chambon et ses environs

Séjour à Murol

- pèlerinage à la chapelle de Vassivière connue pour sa vierge noire,

L'église romane de Saint-Nectaire
L'église romane de Saint-Nectaire

- Visite de l'église romane de Saint-Nectaire juchée sur l'éperon granitique du mont Cornadore,

Séjour à Murol

- ascension au Puy du Chambourguet (939 mètres) en passant par un dolmen et tumulus menant aux grottes troglodytes de Châteauneuf d'où l'on découvre la magnifique vallée de Fredet,

Séjour à Murol

- découverte du village typique et fleuri de Saurier en passant par les pailhats de Courgoul (cultures en terrasse),

Séjour à Murol Séjour à Murol
Séjour à Murol

- encore une remontée au Puy de Bessoles (1057 mètres) avec découverte de la roche romaine et ses orgues se soutenant mutuellement. Très beau panorama sur la chaine des Puy et le Cézalier,

Enfin un peu de repos bien mérité après une courte montée, car nous sommes invités au château de Murol où des acteurs costumés nous content l'histoire, le tout se terminant par un spectacle de fauconnerie et de chevalerie qui nous a bien détendu,

.

Besse
Besse

- visite incontournable de Besse*, cité médiévale et renaissance, en passant par la maison dite de la Reine Margot et bien d'autres trésors de l'architecture, tels le beffroi, les remparts, l'église etc...,

Les jours se suivent et ça monte toujours : grimpette au panoramique du lac Pavin, puis ascension au Montchal (1407m) avec une vue splendide sur Super Besse, le Sancy ...

Séjour à Murol

Mille fleurs nous ont accompagnées tout au long de ce parcours, telles les orchidées, les jonquilles, les narcisses, les crocus, les pensées et bien d 'autres encore.

Séjour à Murol Séjour à Murol Séjour à Murol

Pour clore ce séjour réussi, un pot s'imposait pour féliciter tous les randonneurs qui ont fort bien assuré ces quelques dénivelés.

Les images du séjour à Murol
Les images du séjour à Murol
Les images du séjour à Murol
Les images du séjour à Murol
Les images du séjour à Murol
Les images du séjour à Murol
Les images du séjour à Murol
Les images du séjour à Murol
Les images du séjour à Murol
Les images du séjour à Murol
Les images du séjour à Murol
Les images du séjour à Murol
Les images du séjour à Murol
Les images du séjour à Murol
Les images du séjour à Murol
Les images du séjour à Murol
Les images du séjour à Murol

Les images du séjour à Murol

Un grand merci à Dominique qui nous a concocté ce voyage et à Jean-Claude V. aidé de René, Daniel et Jean-Claude B. qui ont su nous faire découvrir et aimer cette belle région méconnue pour certains.

A bientôt pour d'autres aventures.

Janine

Images : Arlette, Janine, Jean-Claude et René

Le groupe des randonneurs de Murol

Le groupe des randonneurs de Murol

La carte de la région de Murol

La carte de la région de Murol

* Besse-et-Saint-Anastaise : https://fr.wikipedia.org/wiki/Besse-et-Saint-Anastaise

Le 2 avril 1961, Besse devient Besse-en-Chandesse,

Le 1er juillet 1973, Besse-en-Chandesse fusionne avec Saint-Anastaise pour former Besse-et-Saint-Anastaise.

Partager cet article
Repost0
17 août 2015 1 17 /08 /août /2015 19:57
Séjour au Havre

Cap vers Le Havre – Etretat en ce week-end estival de fin juillet pour 20 de nos joyeux randonneurs.

Le rendez-vous est pris sur la place de l'Hôtel de Ville du Havre où nous allons découvrir, pour cette première journée, cette cité inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 2006.

Suite aux lourds bombardements endurés pendant la seconde guerre mondiale, la zone détruite a été reconstruite entre 1945 et 1964 d'après le plan d'une équipe dirigée par Auguste Perret, architecte d'origine havraise, destiné à reloger les 40 000 habitants du centre-ville. Urbanisme novateur car s'appuyant sur des méthodologies jusque là peu usitées : préfabrication, utilisation d'une trame modulaire et exploitation du béton.

Respectant l'ancien réseau, quelques édifices anciens ont pu être intégrés dans ce nouveau schéma.

Tout étant basé sur un principe moderne « droit au calme, à l'air , au soleil et à l'espace ».

Au gré de nos flâneries dans ces rues larges et aérées, nous avons visité l'église Saint-Joseph ; conçue à la fois par Auguste Perret et Raymond Audigier. L'un, athée, voulait en faire un monument à la mémoire des victimes de la guerre, l'autre, très croyant, souhaitait en faire un cierge de remerciement à Dieu pour le retour de la paix d'où la forme particulière de cet édifice.

Après déjeuner, pour faciliter la digestion, nous voilà ensuite partis en bateau à la découverte des activités portuaires du deuxième port français (après Marseille) pour le commerce.

Séjour au Havre

Enfin, direction Ogerville-l'Orcher où nous étions attendus au château (ou plutôt dans ses dépendances !) en tant que lieu de résidence, Profitant de cette opportunité. nous avons pu jouer, pour un temps, le rôle de nobles randonneurs.

Séjour au Havre

Au réveil du deuxième jour, la pluie était au rendez-vous, mais en tant que valeureux sportifs, nous avons montré que nous étions « cap...ables » de l'affronter,,,enfin jusqu'à un certain point, car un changement de plan a dû être rapidement mis en place pour l'après-midi.

D'où un retour au Havre pour visiter le musée André Malraux rassemblant le plus grand nombre de toiles impressionnistes de France puis, profitant du retour inopiné du soleil, nous nous sommes rendus dans les « jardins suspendus » installés dans un ancien fort surplombant la ville,

Balade se terminant finalement sous les capes (de pluie).

Séjour au HavreSéjour au Havre

Dernier jour : Allions nous franchir ce cap pluvieux ?

Oui et non, dirions-nous,,,Le soleil s'est amusé, tout au long de la journée, à jouer à cache-cache tout en nous livrant, de temps à autre, de bonnes bourrasques et grains bien sentis.

Des mises en cape rapides ont dû être effectuées ce qui a entraîné rires sous cape et tortillements en tout genre.

Les Capes Pôtes en folie
Les Capes Pôtes en folie
Les Capes Pôtes en folie
Les Capes Pôtes en folie
Les Capes Pôtes en folie
Les Capes Pôtes en folie
Les Capes Pôtes en folie
Les Capes Pôtes en folie

Les Capes Pôtes en folie

Malgré tout, les falaises ont pu nous apparaître sous des aspects différents ce dont nous avons pu profiter jusqu'à notre retour sur Houilles,,

Pour résumer ; Voilà donc un week-end où culture, découverte, randonnées ont été mêlés tout comme nos capes l'ont été.

Séjour du 25 au 27 juillet 2015.

Texte : Dominique

Images : Dominique, Nicole, Jean-Claude et Jean-Pierre

Partager cet article
Repost0
15 janvier 2015 4 15 /01 /janvier /2015 09:36

 P1130477-Lyon-Dominique.jpg

En ce week-end du 7 au 9 décembre dernier, une bande de 22 joyeux randonneurs s'est rendue à Lyon pour une découverte conjointe de la ville et de cette Fête des Lumières si souvent commentée et appréciée.

Grâce à un ciel relativement clément, nous avons largement été récompensés de notre visite.

Du côté ville, nous avons pu nous imprégner de l'ambiance et de l'histoire locale tout en découvrant l'architecture typique de cette ville largement influencée par le style florentin.

Photographies-Nadege-2.JPGP1130467 Fresque Lyon

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons parcouru, monté, descendu ainsi les quartiers de le Croix-Rousse, du vieux Lyon, de Fourvières, sans oublier le parc de la Tête d'Or en nous arrêtant de temps à autre devant de célèbres murs peints.

En soirée, place aux lumières parsemées ici et là, et qui nous ont permis d'assister à des spectacles tous plus intéressants les uns que les autres.

Photographies Nadège 5 rouePhotographies Nadège 4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nos coups de coeur sont allés préférentiellement aux spectacles "Rêves de Nuit", "Laniakea" et "Les Anooki" que vous pouvez regarder, si cela vous intéresse, sur You Tube.

Journées, donc bien remplies, car nous partions vers 9 H 30 pour revenir vers minuit dans une auberge de jeunesse accueillante heureusement située en centre-ville.P1110598--1-.JPG

Une dernère grimpette pour certains d'entre nous afin d'atteindre nos couchettes et gros dodo jusqu'au lendemain.

Dans tout cela, n'oublions pas la gastronomie (point capital pour les randonneurs que nous sommes) et qui nous a menés tout naturellement à profiter d'une cuisine traditionnelle servie dans un bouchon. Nos appétits ont été aiguisés par la présentation d'une farandole de hors d'oeuvre et de desserts.

bouchon-lyonnais-Chabert-3.JPG

Bien entendu, nous n'avons laissé aucune miette, ni bouteille vide.

Pour ceux qui voudraient aller faire un tour à Lyon, je joins un petit lexique nécessaire à une visite digne d'un connaisseur :

- bouchon : restaurant traditionnel lyonnais,

- canuts : ouvriers tisserands de la soie, prinipalement implantés dans le quartier de la Croix-Rousse,

la-ficelle-1.JPG

- ficelle : nom du funiculaire (en photo.),

- pot lyonnais : bouteille de vin contenant 46 centilitres,

- traboules : passages permettant de passer d'une rue à une autre à travers des couloirs et des cours (nous les avons empruntées),

Photographies-Nadege-12-Lyon.jpg

 

 

Et, si au cours de votre visite, vous avez le "corgnolon" tout dessêché, vous trouverez des endroits multiples pour remédier à ce problème. (comprenez le gosier désseché)

Fête des Lumières à Lyon photographies randonneuses mont

theatre-gallo-romain-2.JPGP1110663-Elyane-Lyon.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Dominique

Photographies : Danièle, Dominique et Nadège

Sur la dernière image : cherchez la personne photographiée, une randonnée gratuite à gagner...

 

Lien You Tube  Les AnookiPhotographies-Nadege-1-ro.jpg

Lien You Tube Rêves de Nuit Place Bellecourt

Lien You Tube Laniakéa    

Partager cet article
Repost0