Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Les Randonneurs Ovillois
  • : Blog officiel de l'Association "Les Randonneurs Ovillois"
  • Contact

Contact

Pour contacter l'association, écrivez à :  lesrandonneursovillois@gmail.com
9 mai 2022 1 09 /05 /mai /2022 16:16

 

Une belle matinée de randonnée où nous traversons le bois de Boulogne, en longeant le lac inférieur, passant par la grande cascade, l'hippodrome de Longchamp et terminant le long de la Seine.

 

Le long du lac inférieur, des arbres très penchés, avec de belles racines tortueuses.Le long du lac inférieur, des arbres très penchés, avec de belles racines tortueuses.

Le long du lac inférieur, des arbres très penchés, avec de belles racines tortueuses.

 

La grande Cascade, côté pile ...

La grande Cascade, côté pile ...

et côté face !

et côté face !

Complètement artificielle, la Grande Cascade est aménagée en 1856, à partir de rochers de Fontainebleau. La chute d'eau fait 7,50 mètres.

Le groupe des randonneurs au bord du lac.

Le groupe des randonneurs au bord du lac.

Le restaurant de la Grande Cascade et la fondation GoodPlanet.Le restaurant de la Grande Cascade et la fondation GoodPlanet.

Le restaurant de la Grande Cascade et la fondation GoodPlanet.

Le long de la Seine pour rejoindre la station de tram.

Le long de la Seine pour rejoindre la station de tram.

Merci à Elisabeth et Eliane, nos deux animatrices de la matinée !

 

Nadège

Photographies de Jean-Noël et Nadège

Partager cet article
Repost0
3 mai 2022 2 03 /05 /mai /2022 05:40
La traversée de Paris N°1 d'ouest en est

La traversée d'ouest en est par le circuit du Topoguide de Paris dite N°1 :

Commençant à la Porte Dauphine, le circuit a débuté prématurément place de l'Etoile pour cause de métro fermé ce 24 avril 2022. Allez, 2 kilomètres de plus, mais un grand plaisir de parcourir les contre-allées Foch bordées de parcs et jardins et longées d'architecture des plus belles !... et arrêt devant le monument du jardinier de Paris :

 

La traversée de Paris N°1 d'ouest en est

Du Bois de Boulogne à la Seine et passant par les beaux quartiers de Passy

Le pont Bir-Hakheim, lieu des photographies avec vues sur la Tour Eiffel
Le pont Bir-Hakheim, lieu des photographies avec vues sur la Tour EiffelLe pont Bir-Hakheim, lieu des photographies avec vues sur la Tour EiffelLe pont Bir-Hakheim, lieu des photographies avec vues sur la Tour Eiffel

Le pont Bir-Hakheim, lieu des photographies avec vues sur la Tour Eiffel

 

La dame de fer est vite atteinte par les quais de Seine

 

 

Quelques façades du Champs de MarsQuelques façades du Champs de MarsQuelques façades du Champs de Mars

Quelques façades du Champs de Mars

Le Monument des Droits de l'Homme situé sur le Champs de Mars

La traversée de Paris N°1 d'ouest en estLa traversée de Paris N°1 d'ouest en estLa traversée de Paris N°1 d'ouest en est

Le jardin du Luxembourg, écrin du Sénat

La fontaine Médicis, toute nouvellement restaurée

Le jardin des PlantesLe jardin des Plantes
Le jardin des Plantes

Le jardin des Plantes

 

Traversée de La Pitié-Salpétrière et son immense superficie

Traversée de La Pitié-Salpétrière et son immense superficie

Les tulipes  de la journée ; jardin du Luxembourg et Parc de Bercy

Les tulipes de la journée ; jardin du Luxembourg et Parc de Bercy

Merci à Dominique S pour cette magnifique randonnée parisienne.

Jean-Pierre

Partager cet article
Repost0
26 février 2022 6 26 /02 /février /2022 09:53

 

 

Une randonnée au départ de la Porte Dorée et sa statue :

 

De la Porte Dorée et son métro, le groupe de randonneurs se dirige vers le lac Daumesnil où nousattend une nuée d'oiseaux de toutes variétés.

A noter au grand étonnement de nos participants  la présence d'un paon  blanc, plutôt rare dans nos parcs parisiens.

 

 

 

photographies Marc

Les oiseaux du Lac DaumesnilLes oiseaux du Lac DaumesnilLes oiseaux du Lac Daumesnil

Les oiseaux du Lac Daumesnil

Le kiosque romantique et la grotte de Reuilly du lac Daumesnil

 

Le Bois de Vincennes est l'un des deux poumons verts de Paris créé de 1855 à 1866. Sa superficie de 995 hectares dans l'est de Paris en fait le plus grand espace vert devant le Bois de Boulogne dont la superficie est de 846 hectares.

Le Bois de Vincennes reste cependant plus petit que les grandes forêts de la région parisienne.

Le ruisseau de Gravelle est longé en grande partie du lac Daumesnil au lac ... de Gravelle.

 

Les lacs, le ruisseau et le jardin d'ergonomie tropical du Bois de Vincennes
Les lacs, le ruisseau et le jardin d'ergonomie tropical du Bois de Vincennes

Le ruisseau de Gravelle alimente en fait les lacs de Daumesnil, Saint-Mandé et Gravelle des réservoirs artificiels conçus par Adolphe Alphand sous Napoléon III.

Le lac des Minimes, longé en fin d'après-midi est alimenté par la Marne

Établi sur un plateau sablonneux, le bois ne comportait à l’origine aucun réseau hydraulique, hormis le lac de Saint-Mandé, comblé au XVIIIe siècle et dégagé lors des travaux d’aménagement du bois. Les lacs et les ruisseaux sont artificiels, creusés sous la direction d'Alphand  lors de la création du bois. Leur fond est cimenté afin d’en assurer l’étanchéité (initialement, il était enduit de marne).

Le lac de Gravelle est situé sur le point le plus élevé du plateau et irrigue les trois autres lacs.

Il est alimenté par la Seine à travers l’eau non potable de l'usine de pompage d'Austerlitz. À l'origine, il pompait les eaux de la Marne , 35 mètres en contrebas, grâce à une station de pompage entrainée par le fleuve. Le lac de Saint-Mandé était initialement séparé du réseau et alimenté par le ru de Montreuil-sous-Bois, ruisseau descendant du plateau de Montreuil. Il ne tarda pas à dégager une odeur pestilentielle, soulevant les protestations des habitants ; Alphand le relia finalement au réseau du lac de Gravelle

Le ruisseau de GravelleLe ruisseau de Gravelle
Le ruisseau de GravelleLe ruisseau de Gravelle

Le ruisseau de Gravelle

 

Vu durant notre randonnée

Le  jardin d'agronomie tropicale René Dumont à Paris

 

Le jardin d'agronomie tropical René-Dumont est un espace vert de Paris.. Implanté à l'extrémité orientale du bois de Vincennes. Il occupe le site de l'ancien jardin d'essai colonial, créé à la fin du XIXᵉ siècle pour accroître la production agricole dans les colonies françaises.
Les lacs, le ruisseau et le jardin d'ergonomie tropical du Bois de VincennesLes lacs, le ruisseau et le jardin d'ergonomie tropical du Bois de VincennesLes lacs, le ruisseau et le jardin d'ergonomie tropical du Bois de Vincennes
Les lacs, le ruisseau et le jardin d'ergonomie tropical du Bois de VincennesLes lacs, le ruisseau et le jardin d'ergonomie tropical du Bois de VincennesLes lacs, le ruisseau et le jardin d'ergonomie tropical du Bois de Vincennes

Le groupe au jardin d'agronomie tropical de Paris

Le circuit et les carcatéristiques de la randonnée du 20 février 2022 en Bois de Vincennes
Le circuit et les carcatéristiques de la randonnée du 20 février 2022 en Bois de Vincennes
Le circuit et les carcatéristiques de la randonnée du 20 février 2022 en Bois de Vincennes

Le circuit et les carcatéristiques de la randonnée du 20 février 2022 en Bois de Vincennes

Merci à Joël, notre animateur du jour.

Jean-Pierre.

Partager cet article
Repost0
23 décembre 2021 4 23 /12 /décembre /2021 09:54

 

 

Randonnée Paris la nuit le 9 décembre 2021

Quelques images de la randonnée de nuit du 9 décembre 2021
Quelques images de la randonnée de nuit du 9 décembre 2021
Quelques images de la randonnée de nuit du 9 décembre 2021
Quelques images de la randonnée de nuit du 9 décembre 2021
Quelques images de la randonnée de nuit du 9 décembre 2021
Quelques images de la randonnée de nuit du 9 décembre 2021
Quelques images de la randonnée de nuit du 9 décembre 2021
Quelques images de la randonnée de nuit du 9 décembre 2021
Quelques images de la randonnée de nuit du 9 décembre 2021
Quelques images de la randonnée de nuit du 9 décembre 2021
Quelques images de la randonnée de nuit du 9 décembre 2021
Quelques images de la randonnée de nuit du 9 décembre 2021
Quelques images de la randonnée de nuit du 9 décembre 2021
Quelques images de la randonnée de nuit du 9 décembre 2021
Quelques images de la randonnée de nuit du 9 décembre 2021
Quelques images de la randonnée de nuit du 9 décembre 2021
Quelques images de la randonnée de nuit du 9 décembre 2021
Quelques images de la randonnée de nuit du 9 décembre 2021
Quelques images de la randonnée de nuit du 9 décembre 2021
Quelques images de la randonnée de nuit du 9 décembre 2021
Quelques images de la randonnée de nuit du 9 décembre 2021
Quelques images de la randonnée de nuit du 9 décembre 2021
Quelques images de la randonnée de nuit du 9 décembre 2021
Quelques images de la randonnée de nuit du 9 décembre 2021
Quelques images de la randonnée de nuit du 9 décembre 2021
Quelques images de la randonnée de nuit du 9 décembre 2021

Quelques images de la randonnée de nuit du 9 décembre 2021

 

Dominique S.

Partager cet article
Repost0
25 octobre 2021 1 25 /10 /octobre /2021 13:31

 

Randonnée spéciale en ce jour d'octobre de l'an 2021, nous avons foulé tout au long de cette journée des terrains chaleureux et accueillants, mais dont nos pas ont dû néanmoins réveiller quelques fantômes repoussants, sinistres et angoissants.

Après un début de balade le long du canal St-Martin, nous voilà rendus place du Colonel Fabien : plaque tournante vouée à la circulation automobile et connue également pour l'installation du siège du Parti Communiste Français ( PCF comme Place du Colonel Fabien) depuis 1945.

Mais qu'en était-il autrefois ? Et bien, ce fut d'une tout autre circulation dont il était question.

Cet endroit dénommé « le gibet de Montfaucon » vit défiler pendant six siècles des milliers de personnes destinées à y être pendues en public.

Ce gibet pouvait accueillir 50 cadavres à la fois qui étaient laissés à la vue du public pendant plusieurs jours, voire plusieurs semaines.

Démoli en 1630, il fit place jusqu'à la fin du XIXème siècle à une vaste arène où des combats entre animaux domestiques et sauvages étaient organisés (entre chiens et taureaux par exemple),

 

Bon assez d'horreurs comme ça !!

Pénétrons dans ce beau parc des Buttes-Chaumont où allées champêtres enlacent un lac bordé d'une falaise, elle-même surmontée d'un temple des plus ravissants.

Mais qu 'a-t-on appris ? Autrefois, ce fut une carrière de gypse permettant la construction des belles demeures parisiennes mais aussi exporté en Nouvelle France (Canada et Louisiane) ; d'où son nom ; quartier d'Amérique.

Parallèlement à cette exploitation, les galeries servaient d'abris aux brigands et voleurs, De plus, les trous laissés servaient de dépotoirs, On y a abattu 12.000 chevaux et 25.000 autres petits animaux.

Ce n'est que sous Napoléon III que le baron Haussmann chargea l'ingénieur Alphand de construire un parc.

On créa alors un lac d'un hectare et il fut amené un million de mètres cubes de terre pour que la flore puisse s'épanouir.

 

Maintenant, dirigeons-nous vers le parc de La Villette.

Ah, cette belle grande halle où de grandes manifestations y sont organisées. Face à celle-ci, voilà la fontaine aux Lions de Nubie; endroit idéal pour pique-niquer et profiter du beau soleil qui daigne nous accompagner.

Enfin, rien de bien sinistre par ici !

Et non, détrompez-vous !

Cette halle construite en 1867 pouvait rassembler 4000 bovins avant d'être conduits dans les abattoirs, La fontaine leur servant d'abreuvoir.

 

Quittons ces quartiers dont le passé ne vient qu’obscurcir le ciel aujourd'hui si clément,

Partons vers Saint-Denis. La Basilique étant le point final de notre randonnée,

Ici, rien de lugubre ni de sanglant devrait nous attendre. Que dire d'un lieu où 43 rois, 32 reines et 10 serviteurs de la monarchie ont été enterrés.

 

 

 

 

 





 

 

 


 

 

 

Mais non, L'Histoire nous rappelle qu'en 1793, à la suite de la profanation des tombes de la basilique, les révolutionnaires jetèrent les restes des monarques entre des lits de chaux dans des fosses communes de l'ancien cimetière.

Ce n'est qu' en 1818 que  Louis XVIII fit ramener les restes de ses prédécesseurs dans un ossuaire placé dans la crypte,

Viollet-le-Duc entame ensuite des travaux de restauration sans pour autant reconstruire la flèche Nord  détruite dans un incendie.

 Apparemment, un projet de reconstruction est en cours. Cette flèche devrait revoir le jour dans les années à venir, même si le chantier est prévu sur une durée de dix ans.

La randonnée se termine ici. Quelques nuages viennent chasser toutes ces images funestes surgies du passé. Il ne reste que des instantanés du moment ; celles de joyeux randonneurs prêts à retourner sur de nouveaux chemins.

Dominique S

Le circuit et les caractéristiques de la randonnée du 7 octobre 2021. Traces gpx Marc
Le circuit et les caractéristiques de la randonnée du 7 octobre 2021. Traces gpx Marc

Le circuit et les caractéristiques de la randonnée du 7 octobre 2021. Traces gpx Marc

Vu durant la journée : une artiste du street art :

De l'ombre à la lumièreDe l'ombre à la lumièreDe l'ombre à la lumière
Partager cet article
Repost0
12 mai 2021 3 12 /05 /mai /2021 13:10

Une randonnée de 13 kilomètres et 50 mètres de dénivelée, le 9 mai 2021

Au départ de la Porte Maillot, le point de départ Les Sablons n'étant pas possible, étant donné les travaux de la ligne de métro N°1, ce jour.

Plan du circuit nord de la randonnée

Le lac du Pavillon d'Armenonville  et ses rivières environnantesLe lac du Pavillon d'Armenonville  et ses rivières environnantesLe lac du Pavillon d'Armenonville  et ses rivières environnantes
Le lac du Pavillon d'Armenonville  et ses rivières environnantesLe lac du Pavillon d'Armenonville  et ses rivières environnantes

Le lac du Pavillon d'Armenonville et ses rivières environnantes

Passage près de l'édifice de la Fondation Vuitton

 

En route vers la mare Saint-James :

 

La mare Saint-James et ses canards, oies bernaches, cygnes et leurs dernier-nés La mare Saint-James et ses canards, oies bernaches, cygnes et leurs dernier-nés
La mare Saint-James et ses canards, oies bernaches, cygnes et leurs dernier-nés La mare Saint-James et ses canards, oies bernaches, cygnes et leurs dernier-nés
La mare Saint-James et ses canards, oies bernaches, cygnes et leurs dernier-nés La mare Saint-James et ses canards, oies bernaches, cygnes et leurs dernier-nés La mare Saint-James et ses canards, oies bernaches, cygnes et leurs dernier-nés

La mare Saint-James et ses canards, oies bernaches, cygnes et leurs dernier-nés

 

Passage par le lac pour le Patinage et l'ancien Tir aux Pigeons parisien
Passage par le lac pour le Patinage et l'ancien Tir aux Pigeons parisienPassage par le lac pour le Patinage et l'ancien Tir aux Pigeons parisienPassage par le lac pour le Patinage et l'ancien Tir aux Pigeons parisien

Passage par le lac pour le Patinage et l'ancien Tir aux Pigeons parisien

Les groupes longent le Parc de Bagatelle et ses grilles royales

De la Porte de Madrid au carrefour de Longchamp

En route vers l'Etang de Longchamp à l'ouest du Bois de Boulogne

et proche de l'hippodrome de Longchamp.

 

Les lacs et rivières du Bois de BoulogneLes lacs et rivières du Bois de Boulogne

Les restes des anciennes tours du château près de l'étang et du château actuel de Longchamp

Le château de Longchamp,

propriété de l'Etat, prêtée à l'association GoogPlanet pour une période de 30 ans,

L'empereur Napoléon III l'offrit au baron Haussmann pour ses bons et loyaux services.

La Grande Cascade et son grand restaurant fermé à l'instant de notre journéeLa Grande Cascade et son grand restaurant fermé à l'instant de notre journée

La Grande Cascade et son grand restaurant fermé à l'instant de notre journée

Les grands lacs du Bois de Boulogne :

le Lac Supérieur

 

Le Lac supérieur et ses variétés d'arbres magnifiques
Le Lac supérieur et ses variétés d'arbres magnifiques
Le Lac supérieur et ses variétés d'arbres magnifiques
Le Lac supérieur et ses variétés d'arbres magnifiques

Le Lac supérieur et ses variétés d'arbres magnifiques

Le Lac Infériieur et sa cascade, sa fauneLe Lac Infériieur et sa cascade, sa faune
Le Lac Infériieur et sa cascade, sa faune
Le Lac Infériieur et sa cascade, sa fauneLe Lac Infériieur et sa cascade, sa faune

Le Lac Infériieur et sa cascade, sa faune

Le Châlet du Lac sur l'île du Lac Inférieur

Le lac inférieur et ses barques ouvertes au public, ce jour de baladeLe lac inférieur et ses barques ouvertes au public, ce jour de balade
Le lac inférieur et ses barques ouvertes au public, ce jour de baladeLe lac inférieur et ses barques ouvertes au public, ce jour de baladeLe lac inférieur et ses barques ouvertes au public, ce jour de balade

Le lac inférieur et ses barques ouvertes au public, ce jour de balade

Le Pavillon Royal situé au nord du Lac Inférieur

Le ruisseau d'Armenonville est longé jusqu'à son Pavillon et sa mare éponymes.

 

Les lacs et rivières du Bois de BoulogneLes lacs et rivières du Bois de Boulogne
Les lacs et rivières du Bois de Boulogne
Les lacs et rivières du Bois de BoulogneLes lacs et rivières du Bois de BoulogneLes lacs et rivières du Bois de Boulogne

La Porte Maillot est rejointe par le square Alexandre et René Parodi et son parc arboré.

 

Les lacs et rivières du Bois de BoulogneLes lacs et rivières du Bois de Boulogne
Les lacs et rivières du Bois de Boulogne

Fin de la randonnée devant la sculpture monumentale de la Porte Maillot "Le Vent des Batailles", un monument au Général Koenig de l'artiste Albert Féraud et de l'architecte Marc Landowski.

 

En savoir un peu plus sur les sites et les édifices aperçus ce jour : https://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2021/05/un-circuit-autour-des-lacs-et-rivieres-du-bois-de-boulogne.html

 

A bientôt sur les sentiers !

Jean-Pierre.

Partager cet article
Repost0
4 février 2020 2 04 /02 /février /2020 16:16

Une randonnée d'un peu plus de quinze kilomètres qui nous a conduit de la Place d'Italie dans le XIIIème arrondissement au centre ville de Vitry-sur-Seine, capitale du street art.

Le street art de la place d'Italie au centre de Vitry-sur-Seine
Le street art de la place d'Italie au centre de Vitry-sur-Seine

Un départ de la place d'Italie pour une balade haute en couleurs sur les traces des street artistes, tout d'abord à Paris 13ème au nord puis au cœur du quartier asiatique.

 

 

Le street art de la place d'Italie au centre de Vitry-sur-SeineLe street art de la place d'Italie au centre de Vitry-sur-SeineLe street art de la place d'Italie au centre de Vitry-sur-Seine

 

 

Le street art de la place d'Italie au centre de Vitry-sur-Seine
Le street art de la place d'Italie au centre de Vitry-sur-Seine

La traversée du quartier Jeanne d'Arc, puis du quartier asiatique.

 

Le quartier asiatique et sa traversée par la dalle des Olympiades

 

De la porte d'Ivry  aux portes de Vitry-sur-Seine :

 

Le moulin de la tour à Ivry-sur-Seine. il date du XVIIème siècle et a été déplacé

 

Qui dit qu'il n'y a que du béton à Ivry ? Il y a même des iris en hiver !Qui dit qu'il n'y a que du béton à Ivry ? Il y a même des iris en hiver !Qui dit qu'il n'y a que du béton à Ivry ? Il y a même des iris en hiver !

Qui dit qu'il n'y a que du béton à Ivry ? Il y a même des iris en hiver !

 

Le street art de la place d'Italie au centre de Vitry-sur-SeineLe street art de la place d'Italie au centre de Vitry-sur-SeineLe street art de la place d'Italie au centre de Vitry-sur-Seine

 

La mairie d'Ivry-sur-Seiine

La mairie d'Ivry-sur-Seiine

La manufacture des Œillets  à gauche

L'hôpital Charles Foix à droite

de l'entrée de Vitry-sur-Seine au centre

de l'entrée de Vitry-sur-Seine au centre

Si la réputation de Paris en matière de street art n’est plus à faire, Vitry-sur-Seine est l’autre destination

incontournable pour tous les amateurs d’art urbain. Depuis plus de dix ans, la ville du Val-de-Marne compile sur ses murs les peintures des plus fines gâchettes. L’impulsion est venue du pochoiriste C215 : « C’était en 2008. En arrivant à Vitry pour me rapprocher de ma fille, je me suis aperçu que des tags de 1998 n’avaient pas été effacés : la ville ne nettoyait pas. Tout l’été, je me suis mis à peindre. C’était incroyable ; le contexte était très différent de Paris. » Au lieu de le réprimander, la Mairie le contacte pour l’encourager. Il fait jouer ses relations et, de 2009 à 2014, invite quelques amis chevronnés à colorer les murs lors de « Vitryjams », restées dans l’histoire. C215 passe ensuite le relais à l’association Vitry'n Urbaine, qui gère depuis la destinée du street art dans la commune.

Le street art de la place d'Italie au centre de Vitry-sur-SeineLe street art de la place d'Italie au centre de Vitry-sur-Seine
Le street art de la place d'Italie au centre de Vitry-sur-SeineLe street art de la place d'Italie au centre de Vitry-sur-Seine
Le centre ville d'Ivry-sur-Seine

Le centre ville d'Ivry-sur-Seine

Les œuvres de C215 et Alice

 

Tags et street art du passage Irène et Frédéric Joliot-CurieTags et street art du passage Irène et Frédéric Joliot-Curie
Tags et street art du passage Irène et Frédéric Joliot-CurieTags et street art du passage Irène et Frédéric Joliot-CurieTags et street art du passage Irène et Frédéric Joliot-Curie
Tags et street art du passage Irène et Frédéric Joliot-CurieTags et street art du passage Irène et Frédéric Joliot-CurieTags et street art du passage Irène et Frédéric Joliot-Curie

Tags et street art du passage Irène et Frédéric Joliot-Curie

Le groupe des randonneurs du street art

Le street art de la place d'Italie au centre de Vitry-sur-SeineLe street art de la place d'Italie au centre de Vitry-sur-SeineLe street art de la place d'Italie au centre de Vitry-sur-Seine

A bientôt sur les chemins de randonnée !

Jean-Pierre

 

 

Un peu plus d'infos sur le circuit street art de Paris à Vitry-sur-Seine :

Etape 1 : Paris XIIIème arrondissement  http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2020/02/le-street-art-de-paris-a-vitry-sur-seine.html

Etape 2 : Ivry-sur-Seine  http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2020/02/le-street-art-de-paris-a-vitry-sur-seine-5.html

Etape 3 : Vitry-sur-Seine  http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2020/02/le-street-art-de-paris-a-vitry-sur-seine.html

 

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2019 2 03 /12 /décembre /2019 10:07
 Une matinée dans le Marais

Une mini-randonnée du dimanche matin 1er décembre qui nous a permis, malgré la pluie et la grisaille, de parcourir cet ancien quartier de Paris, ancien marais à l'époque ou le lit de la Seine n'était pas contenu.

La Fontaine des Innocents, presque désertique le matin de notre début de balade

La Fontaine des Innocents, presque désertique le matin de notre début de balade

Deux édifices de l'architecte art nouveau Hector Guimard vus durant cette matinéeDeux édifices de l'architecte art nouveau Hector Guimard vus durant cette matinée

Deux édifices de l'architecte art nouveau Hector Guimard vus durant cette matinée

L'édicule à verrière du métropolitain "Châtelet " et la façade de la synagogue de la rue Pavée, Paris 4ème.

Il reste trois sorties de métro. Guimard à verrière dans Paris : "Châtelet", "Porte Dauphine" et "Abbesses", les autres édifices de l'architecte art nouveau ont été démontées ou détruites. le seul édicule n'ayant pas été déplacé se trouve place du Maréchal de Lattre de Tassigny, appelée par M. tout le monde Place Dauphine.

Les plus anciennes maisons de Paris se situent dans le Marais.

Il faut dire que le baron Haussmann n'a pas sévi dans ce secteur de Paris.

 

 

 

Les plus anciennes maisons de Paris

 

où les apercevoir ?

11 et 13, rue François Miron et 51, rue de Montmorency, Paris IVème

Les édifices du moyen-âge :

La Tour Jean-sans-Peur

Cette tour, édifiée à Paris au XVᵉ siècle par le duc Jean Iᵉʳ de Bourgogne, dit « Jean sans Peur ». est située au 20, rue Étienne-Marcel, Paris 2ème. Elle est située sur le tracé de l'ancienne enceinte Philippe Auguste. Le reste d'une des tours peut être visible dans ce musée.
 

Les restes de la muraille de Philippe-Auguste, rue des jardins Sain-Paul, Paris 4ème.

Ces derniers sont les plus importants vestiges de cet édifice conservés dans Paris.

 

 

 
La tour Saint-Jacques est l'unique vestige de l'église Saint-Jacques-la-Boucherie, dont le nouveau clocher est construit entre 1509 et 1523, ce clocher-tour est dressé au milieu du premier square parisien, qui porte son nom, dans le 4ᵉ arrondissement de Paris.
 

Le pied de la tour est le point de départ du Chemin de Compostelle Paris vers Chartres

 

Un passage direct vers la place des Vosges : l'Hôtel de Sully et son architecture magnifique

L'hôtel de Sully situé au 62, rue Saint-Antoine a été construit entre 1625 et 1630 par le maître maçon Jean Notin,

très certainement sur des plans de Jean Ier Androuet du Cerceau.(1585-1649).Sully , surintendant des Finances d'Henri IV ,

deviendra propriétaire de l'hôtel en 1634 et fait alors exécuter le décor intérieur.

En 1651, l'aile gauche sur cour est transformée par François Le Vau, puis, dix ans plus tard, Pierre Lambert construit l'aile

droite sur jardin.

 

Les façades de l'hôtel de SullyLes façades de l'hôtel de SullyLes façades de l'hôtel de Sully

Les façades de l'hôtel de Sully

 

 

La Place des Vosges, ancienne Place Royale

Les façades du MaraisLes façades du MaraisLes façades du Marais
Les façades du MaraisLes façades du Marais

Les façades du Marais

Et bien sûr les Archives Nationales et ses jardins :

Les jardins du musée des Archives Nationales en travaux durant notre visite
 
Les Archives nationales conservent les archives des organes centraux de l’État français, exception faite des fonds du Ministère des Armées, du ministère de Finances et de celui des Affaires étrangères. Elles ont été créées par décret de l'Assemblée constituante en 1790.

Elles peuvent se visiter.

Le musée était également connu de 1939 à 2006 sous le nom de "musée de l'Histoire de France".

Il se situe au niveau du 60, rue des Francs-Bourgeois, Paris 4ème.
Les caractéristiques du circuit de randonnée balade en matinée du 1er décembre 2019
Les caractéristiques du circuit de randonnée balade en matinée du 1er décembre 2019

Les caractéristiques du circuit de randonnée balade en matinée du 1er décembre 2019

A bientôt sur les sentiers !

Jean-Pierre.

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2019 5 01 /11 /novembre /2019 21:15

Le Monument aux morts d'Albert Bartholomé

 
Une visite du cimetière du Père Lachaise -
 
à Paris le 17 Octobre 2019
 
 
 
 
En tout premier lieu, nous devons adresser un grand merci à Luis pour nous avoir proposé cette visite sur le thème "Humour noir au Père Lachaise". Nous lui adressons un second merci de nous avoir présenté Bertrand BEYERN qui nous a fait passer un après-midi mémorable et très agréable.
 
Un petit mot pour Bertrand BEYERN, c'est en fait l'encyclopédie du Père Lachaise, encyclopédie dont l'après-midi passée en sa compagnie n'a pas permis de connaître le nombre de volumes.
 
En démarrant notre balade devant la dernière demeure de Colette, en poursuivant par  celles de Rossini, à qui certains ont tourné le dos et Alfred de Musset avec le petit billet déposé par
une jeune bachelière le saluant de "salut mon pote", il lui avait permis d'avoir 14/20 au bac de français. A chaque arrêt nous avions l'explication imagée sur la vie de chacun des occupants de chaque sépulture, explication agrémentée d'anecdotes croustillantes dont notre guide a, seul, le secret. 
Nous poursuivons par la découverte du monument aux Morts, œuvre de Albert Bartholomé inauguré le 1er novembre 1899,  le monument avait fait scandale à cette époque en raison de la nudité des personnages. Les deux portes latérales du monument placées en 1950 donnent accès  l'ossuaire implanté sous le colline.
Avant d'accéder à l'ancien jardin des Jésuites nous  passons devant la tombe drapée de bronze de Félix Faure dont chacun sait aujourd'hui comment il a perdu sa connaissance. Puis, sur le jardin nous avons la chance de pouvoir examiner, sans attente ni foule pressante, la tombe de Frédéric Chopin, très fleurie en ce jour où nous célébrions le 170ème anniversaire de sa mort.
Au passage, nous avons vu les sépultures de Manu Chao, Michel Petrucchiani (voir image jointe),  Mr Cyclopède (Pierre Déproges)et de son épouse, tombe sans corps, seules les cendres y ont été déposées.
Bien évidemment chaque pas est accompagné d'un souvenir, d'un mot parfois,  d'une pensée à l'égard de tous ces personnages demeurant maintenant ici pour l'éternité.
Nous nous dirigeons ensuite vers le rond-point central du Père Lachaise où règne en maître Casimir Perier, ancien président de la République. C'est une place immense entourée d'arbres où, l'été, par fortes chaleurs, quelques visiteurs se laissent aller à d'irrespectueux repos. Mais notre guide nous narre l'enterrement de Jacques Higelin où une
foule immense s'était réunie et où, à l'initiative de sa fille Izia,  la foule avait été exhortée à l'applaudir une dernière fois pour l'accompagner dans son ultime voyage, en un ultime hommage. Nous allons visiter sa tombe recouverte de pierres et de coquillages et troublons le recueillement d'une dame, venue du Havre pour honorer sa mémoire. Elle avait suivi toute sa carrière et avait assisté à une quantité de concerts dont elle ne pouvait pas même se souvenir le nombre. Ce fut un moment fort émouvant. 
Nos pas nous conduisent vers des personnages plus proches de nous, et aussi vers des personnages haut en couleurs. Pour les personnages proches nous avons Alain Bashung, Sophie Daumier, Gilbert Bécaud au petit piano bleu moultes fois dérobé et moultes fois remplacé par l'association des amis de Gilbert. Et pour les personnages hauts en couleurs, nous nous attardons sur la pyramide  construite par un pharmacien dont un article paru dans Libration résume l'essentiel : 
 

La Pyramide

 

La pyramide

                      «Je ne veux pas que mes amis viennent me voir au cimetière en m'imaginant baignant dans mon jus.» Pourrir, se décomposer à petit feu, finir en gueuleton pour les vers, Jean-Louis Sacchet, la quasi-cinquantaine bien portante, pharmacien, ne veut même pas en entendre parler. Pour juguler cette phobie, il décide il y a quelques années de se faire embaumer, selon le rituel des morts de l'Ancienne Égypte. Il prend quatre années pour construire sa pyramide en marbre, au cœur  du Père-Lachaise. Puis il en peint l'intérieur de fresques et de hiéroglyphes en attendant, le moment venu, de se faire momifier. Une façon comme une autre de prendre la mort à bras le corps. A l'entrée, l'interphone est au nom de «Ramsès».

Et la balade continue avec un rappel de la vie de Sarah Bernhardt en passant devant sa sépulture.
Celle-ci, toujours très riche en petits secrets de l’historie de la vie et de la mort bien sûr, vu l'endroit, se poursuit par la tombe d'Oscar Wilde toujours aussi prisée et baisée malgré les vitres de protection, valant même aux tombes voisines quelques dégradations non désirées.

 

Et comme pour terminer notre conférence en apothéose, sur l'esplanade du crématorium, sous l’alcôve de Pierre Dac, nous avons droit à une partie du discours déjanté concernant le SCHMILBLICK dont il était le père et qu'il avait prononcé quelques fois lors de conférences à l’École Polytechnique. 
Voici le texte en question, qui permet à notre guide d'éloigner la concurrence illicite de pseudo historiens du Père Lachaise :

Pierre Dac

LE SCHMILBLICK :

" C'est dans la nuit du 21 novembre au 18 juillet de la même année que les frères Fauderche ont jeté les bases de cet extraordinaire appareil dont la conception révolutionnaire risque de bouleverser toutes les lois communément admises tant dans le domaine de la physique nucléaire que dans celui de la gynécologie dans l'espace.

Voici donc, d'après la communication qu'ils viennent d'adresser à l'Académie des inscriptions sur les murs, et des belles lettres recommandées, quelles en sont les principales caractéristiques .

Le Schmilblick des frères Fauderche est, il convient de le souligner, rigoureusement intégral, c'est-à-dire qu'il peut à la fois servir de Schmilblick d'intérieur, grâce à la taille réduite de ses gorgomoches, et de Schmilblick de campagne grâce à sa mostoblase et à ses deux glotosifres qui lui permettent ainsi d'urnapouiller les istioplocks même par les plus basses températures. Ça c'est clair, jusque là !

L'un des principaux éléments du Schmilblick est la papsouille à turole d'admission qui laisse passer un certain volume de laplaxmol, lequel, comme chacun le sait, n'est autre qu'un combiné de smitmuphre à l'état pur et de roustimalabémol sulsiphoré. Le

laplaxmol, après avoir été soumis à un courant polyfoisé de l'ordre de 2 000 spickmocks exactement - moins, ce ne serait pas assez, plus ce serait trop -, se transforme alors en troufinium filtrant, non pas à l'état métalbornique, ce qui serait non seulement ridicule, mais encore totalement inopérant, mais bel et bien à l'état guilmanuré, d'où formation de gildoplate de raboninite, élément neuromoteur et fondamental du Schmilblick.

La mise en marche du Schmilblick est, vous allez en juger, d'une déconcertante facilité puisqu'elle s'opère par simple rivaxion de la rabruche.

Automatiquement, le flugdug - le flugdug métranoclapsoïdique, naturellement, autrement, ça n'aurait aucun sens, voyons - le flugdug métranoclapsoïdique, donc, entraîne, par le jeu de sa liquemouille et de ses trois spodules, le bournoufle du grand berdinière, qui faisant pression sur la rutole de sibergement libère la masse des zavaltarépodes, lesquels poussent le clampier dans la direction du viret d'alcalimon. C'est à ce stade, qu'intervient la phase la plus délicate du fonctionnement car, jusqu'à ces temps derniers, il y avait à cette période, risque permanent de calcifrage par suite du passage du flagdazmuhl dans le calcif du propentaire de mortification.

Eh oui ! Eh oui ! C'était très dangereux .

Or, il a suffi aux frères Fauderche de brancher un simple schpatmock du commerce sur le bidule d'échappement et deux pepsoïdaux clatinomalfoireux sur l'artimon préférentiel pour placer le Schmilblick en position idéale d'évernescence pornogyrohallucinoïdale d'où élimination radicale et même radicale socialiste, de tout risque d'accident - parallèlement le problème de saturation par accumulation des gaz splélémétiques ne se pose plus puisque, dans le schmilblick intégral, ils sont nécessairement et obligatoirement fulmiférés par le lavalnaplage automatique des onazbiplucks extra-chiadés. Enfin tout danger de gastralaminage est définitivement écarté par 1'utÏlisation rationnelle, dans la bélure staphomotrice, de la force extraphalzaroïdique, laquelle, comme nul ne l'ignore est proportionnelle au carré des ondes talardinconcentriques.

Tel est, dans ses grandes lignes, dans ses lignes essentielles, le Schmilblick de Jules et

Raphaël Fauderche, que les plus hautes compétences s'accordent à reconnaître, non seulement comme la plus étonnante découverte de tous les temps, mais, au sujet de laquelle, il est toutefois permis de se poser la question suivante : certes, le schmilblick est un merveilleux appareil, dont l'admirable degré de perfection ne saurait être révoqué en douce , mais en dépit de tout cela, en bref, au juste et en définitive, à quoi sert-il ? Pour pertinente qu'elle soit, cette question ne comporte pas de réponse. Car le grand, l'immense mérite, des deux illustres savants qui sont les frères Fauderche, réside principalement dans leur magnifique esprit de désintéressement, puisque faisant uniquement de la science pour la science, comme d'autres font de l'Art pour l'Art, ils n'ont jamais et à aucun moment, envisagé le côté bassement utilitaire de leur généreuse et gratuite invention .

Ainsi donc, haut les cœurs et chapeaux bas, devant ces deux hommes aussi modestes qu'audacieux, et qui , partis de rien, pour arriver nulle part, n'ont pas hésité à consacrer les plus belles années de leur existence au seul bénéfice de la géniale réalisation qu'est le schmilblick. Ce schmilblick, dont on peut d'ores et déjà prédire que demain, ou les jours suivants, il sera universellement considéré par tous les hommes de bonnes volonté non seulement comme le sublime foyer du phare, d'une civilisation lumineusement rénovée, mais encore et enfin comme la seule panacée possible au sein d'un monde humainement et schmilblickement pacifié !"

 

 

 

Tombe de Colettte               Tombe de Pierre Desproges       Tombe de Gilbert Bécaud
Pour notre part , nous avons été ravis de cette conférence et n'hésiterons pas une seconde à la recommander, et d'un point de vue tout à fait personnel, M. Lachaise, merci,  la visite est terminée, vous pouvez vous asseoir.
 
Merci à Bertrand BEYERN, notre guide et à Luis, l'initiateur de cette visite passionnante !
Férid

Sources des images de cet article : internet

Voir aussi lien François d'Aix de La Chaise ou de La Chaize : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_d%27Aix_de_La_Chaise

Le Père de la Chaize (1629-1709) :

François d'Aix de la Chaise ou de la Chaize, plus connu sous le nom de père de La Chaize, ce jésuite fut le confesseur du roi Louis XIV pendant trente-quatre ans.

Le Père La Chaize et le cimetière de l'Est : les terres autour de la maison de campagne que les jésuites

possédaient au Mont-Louis, à proximité du Paris d'alors, furent largement étendues par la générosité du souverain. Le confesseur s'y retirait fréquemment. Son frère, le comte de La Chaize, y donnait des fêtes, contribuant à l'embellissement du domaine. Cela permit, près d'un siècle après la mort de François d'Aix, de disposer d'un terrain assez vaste pour constituer le premier cimetière civil de Paris.

Resté très populaire au cœur des Parisiens, ce nom de Père-Lachaise contribua pour beaucoup à l'adoption par les Parisiens de ce nouveau cimetière (dénommé auparavant 

La maison du Père La Chaize par le peintre Du Favry, 1794

administrativement cimetière de l'Est) qu'ils avaient dans ses débuts « boudé » pendant longtemps.

 

 

Partager cet article
Repost0
17 avril 2019 3 17 /04 /avril /2019 13:24
Le Choeur fait son Cinéma Randonnée et concert du dimanche 14 avril 2019

CONCERT « LE CHŒUR FAIT SON CINEMA »

 

du Dimanche 14 AVRIL 2019

       Préalablement au Concert donné par le  «Chœur Francis Poulenc » à l’Oratoire du Louvre, 32 randonneurs ont débuté la journée pour cette randonnée printanière.

 Partis du Pont de Neuilly, nous avons très vite rejoint le Parc de Bagatelle où nous avons flâné un long moment, tant ce fut une découverte de paysages où nos yeux ne pouvaient que s’émerveiller  devant une  nature renaissante,  de par les arbres de toutes espèces et  les pelouses agrémentées de parterres, tout en couleur, que nous pouvions comparer à  de vrais tableaux.  

Moult variétés de fleurs, tulipes, jacinthes, narcisses, pensées multicolores, encadrées de prunus, arbres de Judée et autres arbustes en pleine floraison.

 

 Grande aussi fut notre surprise  d’être accueillis dans ce beau parc par de nombreux paons, alanguis, errant  sur les pelouses, qui n’arrêtaient pas de criailler en ce renouveau, sans doute pour appeler leur belle paonne, et nous déployer en une magnifique roue leur  plumage majestueux.

Coqs et poules à leurs côtés, semblaient faire bon ménage.

Et puis, nous avons continué dans les allées du Bois de Boulogne, en passant  devant le Pré  Catelan. En ce dimanche où se déroulait la compétition mondiale du Marathon de Paris,  nous  avons dû  à plusieurs reprises,  et non sans quelque appréhension, nous frayer un passage  dans tout ce chaos humain.

Après un bref pique-nique sur un quai  le long de la Seine, nous avons traversé le Pont d’Iéna pour nous retrouver face à la Tour Eiffel, puis le Quai Branly, Quai d’Orsay, pour rejoindre les Tuileries et enfin l’Oratoire du Louvre.

38 randonneurs se sont installés bien gentiment  pour ce concert, dont le thème proposé cette année, « Le Chœur fait son cinéma » était  celui des  musiques de films.

Le Chœur Francis Poulenc, dirigé sous la baguette magique de Carlo LORE, nous a offert un éventail de 19 morceaux, dont entre autres, Mission,  Le Roi Lion,  Smile,  la chanson de Lara,  Do,Ré,Mi,  Exodus,  Le thème de la Panthère Rose,  un Homme et une Femme….  et un final extraordinaire en interprétant « West Side Story », œuvre  de Léonard Bernstein.

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans une ambiance d’allégresse, ce fut un moment de partage,  marqué par l’originalité  des choristes qui ont ouvert et clôturé ce concert au pas cadencé du rythme de la musique de La Panthère  Rose ….

Une journée bien accomplie, pleine d’émotions, qui nous a transportés, pour un moment privilégié, dans cet univers si riche de la musique de film.

 

Le record cette année ! ….  42 Randonneurs Ovillois ont participé à cette belle journée.

 

Rendez-vous à tous en 2020 pour le prochain concert !

Suzanne

"Il en faut peu pour être heureux"

Musique de Terry Gilkyson

Paroles en français de L. Sauvat et C. Jolliet

"Il en faut peu pour être heureux,

Vraiment très peu pour être heureux,

Il faut se satisfaire du nécessaire.

Un peu d'eau fraîche et de verdure

Que nous prodigue la nature

Quelques rayons de miel et de soleil."

Extrait du Concert :  "Le Livre de la jungle" 1967 de Wolfgang Reittherman 1909-1985

Arrangement pour chœur :  Edith Perrouzières (née en 1966)

 

Le tracé mouvementé de la randonnée du dimanche 14 avril 2019

Le tracé mouvementé de la randonnée du dimanche 14 avril 2019

Quelques images de la randonnée et du concert du 14 avril 2019
Quelques images de la randonnée et du concert du 14 avril 2019
Quelques images de la randonnée et du concert du 14 avril 2019
Quelques images de la randonnée et du concert du 14 avril 2019
Quelques images de la randonnée et du concert du 14 avril 2019
Quelques images de la randonnée et du concert du 14 avril 2019
Quelques images de la randonnée et du concert du 14 avril 2019
Quelques images de la randonnée et du concert du 14 avril 2019
Quelques images de la randonnée et du concert du 14 avril 2019
Quelques images de la randonnée et du concert du 14 avril 2019
Quelques images de la randonnée et du concert du 14 avril 2019
Quelques images de la randonnée et du concert du 14 avril 2019
Quelques images de la randonnée et du concert du 14 avril 2019
Quelques images de la randonnée et du concert du 14 avril 2019
Quelques images de la randonnée et du concert du 14 avril 2019
Quelques images de la randonnée et du concert du 14 avril 2019
Quelques images de la randonnée et du concert du 14 avril 2019

Quelques images de la randonnée et du concert du 14 avril 2019

Illustrations : Jean-Pierre

Circuit traces J.-P. : https://www.openrunner.com/r/9823851 gpx : 14_avr._2019_09_43_30_1.gpx

Partager cet article
Repost0
15 janvier 2019 2 15 /01 /janvier /2019 20:00

 

 

La Traversée de Paris de Paris de la Porte-Dauphine au parc de Bercy :

par le GRP : dimanche 13 janvier 2019

 

La « Traversée de Paris » ça vous dit quelque chose ? Ce film de Claude Autant-Lara a été tourné en 1956 pour partie dans un quartier que nous traverserons au cours de cette randonnée de 18 kilomètres.

 

Nous partons de la porte Dauphine, en admirant une des plus belles bouches du métro parisien « Hector Guimard » inaugurée en 1902, dont la verrière est à double pente inversée et soutenue par 3 piliers (2 à l’avant et 1 à l’arrière).

 

L'édicule à verrière Porte-Dauphine d'Hector Guimard 1900

 

Première étape pour nos 29 randonneurs, le Bois de Boulogne et le lac inférieur pour rejoindre les jardins du Ranelagh et longer les bâtiments de l’OCDE, puis l’ancienne gare de Passy (ex-petite ceinture) aujourd’hui reconvertie en restaurant.

 

 

L'ancienne gare de Passy

 

Nous poursuivons plus loin par l’étroite rue Berton, vestige du vieux Paris, avec la maison de  Balzac, devenue musée, et une borne datant de 1731 qui marque la limite entre les seigneuries d’Auteuil et de Passy. Une petite halte dans les jardins de Passy avant d’accéder à la rue des eaux qui abrite, c’est très logique, le musée du vin dans les anciens celliers du couvent des minimes de Chaillot.

 

 

Le musée du Vin...

 

Nous traversons la Seine par le Pont de Bir Hakeim pour rejoindre la Tour Eiffel et le Champs de Mars avec un arrêt devant le monument des droits de l’Homme et le mur de la Paix, en fond l’École Militaire.

 

Le groupe des randonneurs sur le pont de Bir Hakeim

 

Nous continuons jusqu’aux Invalides dont le dôme recouvert de feuilles d’or est surmonté d’une flèche culminant à 107 mètres de hauteur.

 

 

 

Les 6ème et 7ème arrondissements méritent une attention particulière tant les façades des hôtels particuliers sont variées avec portails monumentaux et bow-windows en bois ou en métal selon leur époque de construction.

 

 

La rue Notre Dame des Champs nous permet de découvrir un très bel immeuble datant de 1906 (art nouveau) en gradins, revêtu de céramique blanche et de liserés bleus d’un certain architecte Henri Sauvage, un ancêtre peut-être d’un de nos randonneurs !

 

Ouf, nous arrivons au jardin du Luxembourg où après un léger détour par New-York, et oui, pour admirer le modèle en bronze qui servit à A. Bartholdi pour réaliser la statue de la Liberté, nous déjeunons, grand luxe, avec tables et chaises sous une grande verrière.

 

 

 

Le groupe devant la statue de la Liberté de Bartholdi

 

 

Petit passage obligé par la fontaine dédiée à Eugène Delacroix représentant le buste du peintre sous lequel les personnages représentant « le Temps », qui soulève « la gloire » s’élèvent vers la statue.

 

La fontaine Eugène Delacroix

 

Puis le Sénat installé dans le Palais du Luxembourg et la très fameuse Fontaine Médicis évoquant Polyphème, découvrant Galatée dont il est amoureux, dans les bras d'Acis.

 

La fontaine Médicis au jardin du Luxembourg avec Galatée et Acis en marbre

 

 

Nous voici maintenant devant le Panthéon, achevé en 1790, l’architecte Soufflot souhaitait rivaliser avec Saint-Pierre de Rome. De notre côté nous nous contenterons de gravir valeureusement les 61 mètres du sommet de la Montagne Sainte-Geneviève, ne sommes-nous pas des Randonneurs ?

 

 

 

 

Nous avons pu admirer au passage quelques graphes de l’artiste C215 : Victor Hugo, Jean Moulin, François Mauriac, Marcelin Berthelot et une très ancienne enseigne de torréfacteur de 1914.

 

Quelques Illustres par l'artiste C215 autour du Panthéon

 

Nous cheminons maintenant vers la très animée place de la Contrescarpe et la rue Mouffetard, une des plus vieilles rues de Paris qui empreinte le tracé d’une ancienne voie romaine menant, il y a très très très longtemps, en Italie en passant par Lyon.

 

Nous poursuivons en empruntant un magnifique escalier à deux volées afin de rejoindre les arènes de Lutèce, édifiée par les Romains au 1er siècle. Elles pouvaient accueillir jusqu’à 15.000 spectateurs.

 

Les arènes de Lutèce

 

Placardée au mur du Jardin des Plantes, un modèle rare d’une fontaine Wallace.

 

 

 

Et la Fontaine Cuvier :

 

 

 

Ce magnifique espace vert nous propose la fontaine aux lions, un cèdre géant, l’hôtel de Magny, différents jardins, le bâtiment de botanique, de géologie, la grande galerie l’évolution et l’exposition « Espèces en voie d’illumination », en face de la sortie la Grande Mosquée de Paris.

 

Après avoir suivi le tracé de l’ancienne Bièvre, nous arrivons dans la rue Poliveau, chère à ce bon Janvier, dans le film la traversée de Paris.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Petite mésaventure, plus loin, car nous ne pourrons traverser le domaine de la Salpêtrière ni voir la Chapelle Saint-Louis, pas plus que la promenade de la hauteur pour cause de plan Vigipirate.

 

 

Le domaine de la Salpêtrière et son entrée principale

 

Mais qu’à cela ne tienne, nous reprenons notre route vers le quartier flambant neuf du 13ème arrondissement et la Bibliothèque Nationale de France François Mitterrand.

 

 

La grande B.N.F. François Miterrand vue de la passerelle Simone de Beauvoir

 

Puis nous empruntons la passerelle Simone de Beauvoir pour terminer tranquillement dans le Parc de Bercy où nous sommes accueillis par les 21 sculptures, les enfants du monde, de Rachid Khimoune, installées en 2001.

 

"Les Enfants du Monde"

 

Ainsi s’achève une bien belle balade dans un Paris à découvrir et redécouvrir sans cesse.

 

 

Dominique E.

 

Le circuit de la randonnée de la journée sous OpenRunner Sources traces GPS Dominique E.

Le circuit de la randonnée de la journée sous OpenRunner Sources traces GPS Dominique E.

Distance : 17.5 kilomètres, D+ 116 mètres, D- 124 mètres, Alt. mini 33 mètres Alt. max 68 mètres.

Sources images : sites internet, Wikipédia, hôpitaux de Paris, TopoGuide Paris, photographies  Jean-Pierre 5 et 13 janvier 2019.

Sources traces GPS : Dominique E lien gpx 2019-01-13 Traversée de Paris_Dauphine Bercy.gpx

Lien tracé sous OpenRunner gpx Dominique E : https://www.openrunner.com/r/9476948

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2018 3 19 /12 /décembre /2018 22:53

 

L'avenue Montaigne et ses lumières

***

       Alors qu'en cette fin d'année, Paris s'est encore embelli un peu plus en se parant de mille lumières scintillantes, 38 randonneurs ont eu envie d'en parcourir certaines traverses avant de terminer la soirée dans un café-théâtre où magicien, humoriste et chansonnier les attendaient,

Le départ a été donné rue Cler rue commerçante piétonne se trouvant près de l'école militaire avant de se diriger vers de le pont de l'Alma où une vue dégagée nous a permis d'admirer la Tour Eiffel qui nous a gratifiés d'un petit salut amical.

Et que dire du zouave qui, à notre passage, a levé la tête et soulevé son fez (couvre-chef) afin de saluer ces fameux sportifs ovillois.

 

***

Le pont passé, nous entrions alors dans l'avenue Montaigne connue pour ses célèbres maisons de couture luxueuses et son hôtel prestigieux ; Le Plaza Athénée reconnaissable aux géraniums rouges disposés aux fenêtres en été.

 

***

 

Ce lieu enchanteur a prêté naturellement à la narration d'une jolie histoire de Noël que je viens vous conter également ici.

Cet hötel, pendant la guerre, a abrité les amours de Jean Gabin et de Marlène Dietrich qui s'étaient rencontrés quelque temps auparvant à Hollywood.  A la fin de la guerre, tous deux se sont trouvés alors séparés et ont conduit leur vie indépendamment sans jamais se revoir,

                                 Jean Gabin offre Paris à Marlene Dietrich dans "Martin Roumagnac"

 

 

Toutefois, à la fin de sa vie et cela jusqu'à sa mort, Marlène Dietrich s'est installée dans un appartement situé juste en face de la chambre d'hôtel qu'elle occupait alors avec Jean Gabin, Ayant pris l'habitude de fleurir ses fenêtres de géraniums rouges, l'hôtel, à sa mort, pour rendre hommage à ce couple et à leur histoire d'amour, a décidé également de fleurir ses fenêtres de ces mêmes fleurs.

 

***

 

Reprenant notre chemin, nous avons alors remonté l'avenue des Champs Elysées conçue et habillée de rouge par Monsieur Lagarfeld (les avis ont alors été partagés sur ce choix) pour arriver enfin au café-théâtre où un apéritif revitalisant nous attendait.

Le Grenier à Paris et sa façade, 3 rue Rennequin, 75017

Après avoir complètement investi la salle, se sont succédé les artistes prévus. Quelques randonneurs ont même failli disparaître au cours de certains tours de magie.

 

 

 

 

 

 

 

 

***

Une bonne humeur générale déjà présente s'est emparée de l'assemblée et s'est ainsi prolongé jusqu'à notre retour vers Houilles dans notre carrosse du soir nommé RER.

 

Dominique S.

Dominique et le Père Noël en tenue civile au "Grenier"

 

Illustration: Jean-Claude V et Jean-Pierre

Randonnée du soir et de nuit, le vendredi 7 décembre 2018 de 17 à 23 H 30.

Le circuit de la marche de Paris la nuit 2018 et ses carcatéristiques Sources traces gps Marc

Le circuit de la marche de Paris la nuit 2018 et ses carcatéristiques Sources traces gps Marc

Retrouvez ce parcours sur OpenRunner : https://www.openrunner.com/r/9373035

Fin de soirée après la soirée cabaret pour les randonneursFin de soirée après la soirée cabaret pour les randonneurs

Fin de soirée après la soirée cabaret pour les randonneurs

Café-Théâtre "Le Grenier" 3, rue Rennequin 75017 Paris

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2018 2 27 /11 /novembre /2018 08:50
Sur les pas de Georges Brassens à Paris
Sur les pas de Georges Brassens à Paris
Sur les pas de Georges Brassens à ParisSur les pas de Georges Brassens à Paris

17 randonneurs se rassemblent au métro. Passy et se précipitent sous la protection du pont Bir-Hakeim.

Le départ de cette randonnée était prévu au Trocadéro, face à l'esplanade, mais vu le temps pluvieux toute la matinée de ce dimanche 25 novembre, la balade ne commence qu'à cette station de métro. sachant que quelques explications peuvent être données à l'abri de la pluie.

 

Toujours sur le pont Bir-Hakeim, un automobiliste manque d’arroser copieusement notre groupe,mais heureusement ces derniers ne manquent pas de reflexes et échappent à la douche froide.

Le conducteur piteux fera demi-tour au bout du pont et viendra s'excuser peu après. Pas de problème !

 

Le pont Bir-Hakeim, ancien Viaduc de Passy, fut construit de 1903 à 1905. Sa structure en arc  d'acier mesure 237 mètres de longueur sur 24,7 mètres et permet une circulation de véhicules, de piétons et du métropolitain (ligne 6). Il relie le 15ème au 16ème arrondissement de Paris en franchissant la Seine.

La vue sur la Tour Eiffel est remarquable et très prisée des photographes, notamment des mariés asiatiques.

 

Le pont Bir-Hakeim, fréquenté chaque jour par des mariés asiatiques qui posent avec la Tour Eiffel en deuxième plan          Le pont Bir-Hakeim, fréquenté chaque jour par des mariés asiatiques qui posent avec la Tour Eiffel en deuxième plan
Le pont Bir-Hakeim, fréquenté chaque jour par des mariés asiatiques qui posent avec la Tour Eiffel en deuxième plan          Le pont Bir-Hakeim, fréquenté chaque jour par des mariés asiatiques qui posent avec la Tour Eiffel en deuxième plan

Le pont Bir-Hakeim, fréquenté chaque jour par des mariés asiatiques qui posent avec la Tour Eiffel en deuxième plan

D'abord Viaduc de Passy, il deviendra ensuite Pont Bir-Hakeim en 1903-1905.

De superbes groupe de statuaires de Gustave Michel et de Jean-Antoine Injalbert sont imbriqués dans la charpente métallique rivetée :

L'Electricité et Le Commerce en aval; les Nautes et les Forgerons-riveteurs qui fixent un blason de la ville de Paris à la pile, en amont.

Une statue de "La France renaissante" de Holger Wederkinch fut offerte par la colonie danoise en Paris en 1930 :

 

Après avoir parcouru l'Ile aux Cygnes, magnifique balade (sans la pluie) le groupe de randonneurs atteint le pont de Grenelle et sa statue de la Liberté.   

                              La statue de la Liberté de Paris proche du pont de Grenelle                    

 

La statue de la Liberté de l'Ile aux Cygnes à Paris :

La plus connue après l’original. Trois petites années, mais plus de 30 mètres de haut la séparent de la statue américaine. Inaugurée en 1889, cette réplique se trouve à l'extrémité de l'île aux Cygnes à Paris, au niveau du pont de Grenelle, pas très loin des ateliers qui ont vu naître son illustre aînée. Mais sa position initiale, le dos tourné vers les Etats-Unis, ne plaît pas à Auguste Bartholdi, son sculpteur créateur. Elle pivotera finalement vers l’Ouest en 1937 au moment de l’exposition universelle, soit Les taureaux et la statue de la Liberté(1) 33 ans après le décès du sculpteur.

 

(1) Exposition universelle de Paris de 1878 : Les abattoirs de Vaugirard et la Statue de la Liberté en second plan.

Lien statues de la Liberté dans le monde : https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9pliques_de_la_statue_de_la_Libert%C3%A9

Après avoir parcouru le parc André-Citroen, à l'emplacement des anciennes usines du constructeur. Dans cet endroit fut fabriqué la fameuse DS, automobile révolutionnaire à l'époque, le groupe rejoint la petite ceinture

 

 

La petite ceinture sud de Paris

 

 

 

Puis le parc Georges Brassens

Sur les pas de Georges Brassens à Paris
Sur les pas de Georges Brassens à Paris

Georges Brassens d'André Greck.

Le Petit cheval "L'Âne" de François-Xavier Lalanne,

Le Petit Cheval https://www.youtube.com/watch?v=ob6gvhZU3j4

Le Parc Georges-Brassens fut créé à l'emplacement des anciens abattoirs de Vaugirard.

Ouvert en 1985, il couvre une superficie de 8,7 hectares sur un terrain en dénivelé qui abritait au XVIIIe siècle le vignoble de Périchaux.

 

 

Le 42, rue Santos-Dumont où vécut Georges Brassens de 1969 à 1981Le 42, rue Santos-Dumont où vécut Georges Brassens de 1969 à 1981

Le 42, rue Santos-Dumont où vécut Georges Brassens de 1969 à 1981

La Villa Santos-Dumont, un hâvre de paix parisienLa Villa Santos-Dumont, un hâvre de paix parisienLa Villa Santos-Dumont, un hâvre de paix parisien

La Villa Santos-Dumont, un hâvre de paix parisien

Les bains-douches du 14ème, actuellement en restauration

L'impasse Florimont : 1944 à 1966

Sur les pas de Georges Brassens à Paris

La cane de Jeanne :

Cette chanson est tirée d'une anecdote réelle, en tout cas, rapportée par Brassens,  lui-même. Comme tous étaient très pauvres chez Jeanne, ils avaient obtenu une cane pour la manger. Le problème, c'est que tous aimaient trop les animaux pour pouvoir la tuer ; si bien qu'elle est décédée de sa belle mort !

La cane
De Jeanne
Est morte au gui l'an neuf
L'avait fait la veille
Merveille
Un œuf ...

Lien : https://www.youtube.com/watch?v=LUyDODF7TC8

 

 

 

Bobino et le quartier MontparnasseBobino et le quartier MontparnasseBobino et le quartier Montparnasse
Bobino et le quartier MontparnasseBobino et le quartier MontparnasseBobino et le quartier Montparnasse

Bobino et le quartier Montparnasse

Le groupe des randonneurs courageux de la matinée            r

Le circuit de la matinée projeté et réalisé sous OpenRunner illustré

Le circuit de la matinée projeté et réalisé sous OpenRunner illustré

Lien site OpenRunner circuit réel de la matinée de randonnée : https://www.openrunner.com/r/9340176

Jean-Pierre

Georges  Brassens, quelques dates :

Naissance le 22 octobre 1921 à Cette (orthographe Sète plus tard)

1936, élève moyen à l’école, il s’ouvre à la poésie grâce à son professeur de français Alphonse Bonnafé,

1939 : peine de prison avec sursis,

Février 1940 : il rejoint Paris, au 173, rue d’Alésia chez sa tante, Antoinettte Dagrosa

1940 : au printemps travaille chez Renault quelques mois, l’usine est bombardée, les allemands arrivent à Paris

1943 : mars STO en Allemagne à Basdorf,

1944 à 1966 : chez Jeanne et Marcel, 9, impasse Florimont, il se cache des allemands,

1946 : il hérite du piano de sa tante, il se lie avec des militantes libertaires, le peintre Marcel Renot, et le poète Armand Robin, il collabore périodiquement avec la Confédération du Travail

1947 : rencontre avec Joha Heiman appelée Püppchen (petite poupée en allemand) origine d’Estonie (1911-1999),

1952 : 24 janvier rencontre avec Patachou qui l’auditionne. 16 mars, France-Soir titre en gros caractères : « Patachou a découvert son poète», 6 mars, première émission télévisée de Georges Brassens à la RTF : il chante "La Mauvaise réputation" devant le public de l’Alhambra. Du 28 juillet au 30 août, il fait sa première tournée en France, en Suisse et en Belgique avec Patachou et les Frères Jacques, en septembre il est engagé aux «Trois Baudets», le 23 décembre, Patachou, qui a mis plusieurs chansons de son poulain à son répertoire, enregistre « Patachou chante Brassens » au studio Chopin-Pleyel

1953 : février 1er Bobino, deuxième en octobre, tous les cabarets de Paris le demandent et ses disques commencent à bien se vendre.

1954 : Olympia 23 février au 4 mars et 23 septembre au 12 octobre. Pierre Nicolas l’accompagne à la contrebasse (leur collaboration va durer presque 30 ans,

1955 : Georges Brassens achète la maison de Marcel Planche, impasse Florimont et la maison mitoyenne, l’eau et l’électricité installé, il leur offre

1956 : premiers pas de Georges Brassens au cinéma (Porte des Lilas)

1964 : «Les copains d’abord » pour le film « Les copains » d’Yves Robert,

1965 : Bobino

1958 : moulin de la Bonde à Crépières, Yvelines (mise en vente en 1970)

1968 : octobre disparition de Jeanne, Georges quitte le 14ème

Quand on demande à Georges ce qu’il  faisait en 1968, il répond, des calculs »

1969 : Achat de la villa « Ker Flandry » à Lézardieux(Côtes du Nord)

1969 à 1981 : 42, rue Santos Dumont,

1972 : Bobino

1976 : 19  octobre Bobino 5 mois,

1977 : 20 mars dernière de Bobino

1981 : 29 octobre : décès de Georges Brassens à Saint-Gély-du-Fesc, au nord de Montpellier.

 

Le savez-vous ? après son retour d'Allemagne en 1944, Georges Brassens a vécu 3 mois à Cormeilles-en-Parisis, au 7, rue Malibran (près de la gare)

Partager cet article
Repost0
13 avril 2018 5 13 /04 /avril /2018 04:38
Le circuit du jour

Le circuit du jour

Dimanche 8 Avril, jour de grèves SNCF et du Marathon de Paris, évènements qui n'ont pas fait renoncer 34 Randonneurs Ovillois à participer à la Rando dans le Bois de Vincennes, couronnée par un concert en l'Eglise St-Gabriel de Paris, proposé par le "Chœur Francis Poulenc".

Le château de Vincennes la lac des Minimes Le ruisseau de GravelleLe château de Vincennes la lac des Minimes Le ruisseau de GravelleLe château de Vincennes la lac des Minimes Le ruisseau de Gravelle

Le château de Vincennes la lac des Minimes Le ruisseau de Gravelle

Un beau circuit de 14 km, concocté, adapté sur place et guidé par notre ami Jean-Pierre.

 

Rando effectuée en longeant le Fort de Vincennes et passant par le Lac des Minimes, la Cartoucherie et son Théâtre du Soleil (fondé par Ariane MNOUCHKINE), le Carrefour de la Pyramide et son Obélisque, le ruisseau de Gravelle, le Lac Daumesnil, avec pique-nique au soleil dans l'Île de Reuilly où s'ébattaient des couples de cygnes, d'oies bernaches, canards et autres foulques...

 

Les randonneurs sur l'Ile de Reuilly et son  temple d'Amour

Photos de groupe, puis direction le Lac de St-Mandé pour rejoindre la Porte du même nom et l'Eglise Saint-Gabriel.

 

Superbe randonnée printanière, bucolique, dans le Bois de Vincennes, une merveille d'arbres fleuris, de pelouses odorantes, et le gazouillis des oiseaux.

 

 

 

Vincennes, un superbe endroit !  A renouveler quelle que soit la saison.

La lac de Gravelle, alimentation de Lac DaumesnilLa lac de Gravelle, alimentation de Lac DaumesnilLa lac de Gravelle, alimentation de Lac Daumesnil

La lac de Gravelle, alimentation de Lac Daumesnil

Un ravissement clôturé par notre traditionnel Concert donné par le Chœur Francis Poulenc et l'Orchestre de Chambre d'Île-de-France avec au programme, deux créations mondiales et le magnifique GLORIA d'Antonio Vivaldi.

 

 

Vincennes, un superbe endroit !  A renouveler quelle que soit la saison.

 

Suzanne et Jean-Noël

Images : Jean-Pierre

Le programe du concert du 8 avril 2018 à l'église Saint-Gabriel

Le programe du concert du 8 avril 2018 à l'église Saint-Gabriel

Randonnée concert du 8 avril 2018  Bois de Vincennes Paris Eglise Saint-Gabriel
Randonnée concert du 8 avril 2018  Bois de Vincennes Paris Eglise Saint-GabrielRandonnée concert du 8 avril 2018  Bois de Vincennes Paris Eglise Saint-Gabriel
Randonnée concert du 8 avril 2018  Bois de Vincennes Paris Eglise Saint-GabrielRandonnée concert du 8 avril 2018  Bois de Vincennes Paris Eglise Saint-Gabriel

 

Partager cet article
Repost0